Pâté de lapin maison … !!!

La recette du fameux pâté de lapin de mémé Tier !

pâté de lapin maison

Il s’agit d’une recette de famille, mémé Tier étant ma grand-mère, la mère de ma maman. Il y avait bien longtemps que je n’en avais pas refait, car il est vrai que c’est long et fastidieux.

En revenant de mon île et en repassant chez ma frangine, elle m’a filé 3 lapins de garenne que des chasseurs lui avaient donné.

C’était l’occasion où jamais de se mettre au boulot.

D’habitude je désosse du lapin ordinaire qui a été correctement saigné, mais avec le garenne ce n’est pas le cas.

  • Pour 3 Kg de lapin avec les os
  • 3 Kg de poitrine fraiche
  • 2 oignons roses de Roscoff
  • 3 échalotes
  • 1 tête d’ail rose
  • 1 carotte
  • Bouquets garnis
  • Noisettes décortiquées
  • ½ verre d’alcool de prune
  • Sel
  • Poivre

Et c’est à partir de ce moment que cela devient sportif !

  • Désosser à cru la poitrine fraîche et le lapin.
  • Pour la poitrine fraiche, réserver la couenne qui vous servira à garnir le fond de votre plat de cuisson
  • Pour mes garennes, il a fallu être particulièrement vigilant pour ôter les plombs de chasse et les esquilles d’os brisés. Sur les 3 garennes, le plus gros avait reçu au moins une cinquantaine de plomb dans le train arrière. Pauvre bête…. Le chasseur qui l’avait tiré devait être myope comme une taupe ! C’est cette étape que j’aime le moins, car il faut un bon couteau et être patient, ce qui est de moins en moins mon point fort en vieillissant.
  • Ensuite, à l’aide d’un hachoir à viande, passer les morceaux désossés, les oignons, les échalotes et les gousses d’ail et reverser le tout dans une bassine consacrée aux travaux de cuisine.
  • Une fois la bassine pleine, et oui cela fait du volume, saler et poivrer à votre convenance, et bien mélanger cette préparation, à l’aide de vos mains (propres de préférence).
  • Goûter pour savoir si l’assaisonnement est correct.
  • Ajouter les noisettes et l’eau de vie de prune, et malaxer de nouveau votre appareil.

pâté de lapin maison

  • Tapisser votre plat de la couenne réservée

pâté de lapin maison

  • Verser votre appareil dans le plat et bien égaler la surface
  • La petite astuce de ma mémé Tier, couper la carotte en allumettes et les piquer dans le pâté. Le but étant de garder le pâté bien moelleux.
  • Placer ensuite des bouquets garnis sur le pâté.

Pour la cuisson

  • Dans un four préchauffé à 180°c, en mode convection.
  • Sur la grille, position n° 2, placer votre plat pendant 1h30.
  • Pour être sûr que le pâté est cuit, piquer un couteau dedans, et s’il ressort intact, youpi c’est cuit !

Mais ce n’est pas terminé !

  • Le pâté va refroidir, et il faut le tasser de façon à faire remonter la graisse de chaque côté du plat.
  • Couvrir le plat de pâté de papier étirable.
  • Placer dessus 2 packs d’eau, soit 6 Kg.

pâté de lapin maison

  • J’ai sorti le pâté en soirée, dans la véranda, en hauteur et comme les nuits sont fraîches cela tombait très bien.
  • Le lendemain matin, nickel chrome, le pâté était bien tassé et la graisse bien remontée.

pâté de lapin maison

pâté de lapin maison

Vous pensez bien que nous n’allions pas manger tout le plat tous les deux. Nous sommes de bons mangeurs mais pas des goinfres !

Découpe du pâté et mise au congélateur.

  • A l’aide de bande papier étirable, placer la tranche de pâté découpée avec précaution.
  • Emmailloter la tranche et la posant bien à plat.
  • Et ainsi de suite, jusqu’au bout du plat !

pâté de lapin maison

  • Placer le tout dans un grand sac alimentaire, bien à plat et placer le tout au congélateur.

Nous y avons goûté, j’avais préparé une petite assiette sympathique qui fut fort appréciée.

pâté de lapin maison

Prochain passage chez la frangine, je lui ramènerai quelques tranches congelées qu’elle pourra déguster pendant son hiver.

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

46 réflexions sur « Pâté de lapin maison … !!! »

  1. Oh oui Zaza, chose que je fait, une fois l’an, ainsi que le pâté de foie de porc… avec le lapin il faut dépioter comme on dit, nous avons un jour testé avec deux cuisses de lapin et en majorité du foie de lapin vendu à Auchan, là on en trouve facilement… ;-) résultat, le même, aussi bon ! Le fait maison, y a que ça de vrai pour le goût !! Merci encore, bises

  2. Souvenirs émus d’une recette qui rappelle des moments tendres de la vie, des liens…
    La nourriture est un formidable territoire mémoriel…
    Les mangeurs de viande seront ravis, merci pour le partage ma Zaza et une belle journée pour vous deux et vos coquinous à quatre pattes…
    gros bisous
    Cendrine

  3. J’en faisais autrefois mais trop bon , le travail est vite oublié
    Parfaite ta recette et ça se mange plus vite que le temps qu’il faut pour préparer
    Moi je faisais cuire dans un plat haut en terre cuite exprès pour le pâté comme à la campagne on faisait par chez nous
    Merci à toi
    Bonne journée

  4. Bonjour ma petite Zaza….Toujours le dernier mot pour faire envie, c’est vrai qu’il doit être bon !
    Je te souhaite un beau lundi le soleil n’est pas encore levé et il fait encore bien frisquet!
    Gros bisous

  5. Salut
    Mon père en faisait.
    Il élevait des lapins pour ça.
    Qu’est-ce qu’il était bon son pâté , on le mangeait avec des patates cuit au four.
    Pour ma part j’en ai jamais fait.
    Bonne semaine

  6. Ma mémé chérie faisait à peu près le même, mais sans les noisettes.
    J’en ai fait deux ou trois fois, mais c’est un sacré boulot, même avec des lapins d’élevage … alors, j’imagine, avec des garennes truffés de plomb …
    Bon début de semaine … fraiche …
    Bisoux, ma zaza

  7. le thé au lait, sucré, le chai, se boit très chaud;
    j’en bois tous les matin depuis longtemps, c’est excellent; c’est un thé un peu spécial que l’on trouve ici aussi (même chez Leclerc!!!), en poudre;
    belle journée Zaza
    bisous

  8. Je n’en fait plus, c’était mon mari qui avait pris la relève de ma mère. A peu près la même recette, sauf pas de noisettes, ni carottes. L’alcool de prune était remplacé par de l’eau de vie de vin. Et on pesait le sel, 10g par livre.
    En tout cas il me donne envie ton pâté, rien à voir avec ceux du commerce.
    belle journée, bises

  9. Bonjour ma douce amie Zaza
    Ouah quelle exquise recette mais quel travail et de belles astuces pour mon doudou, car c’est lui qui fait des pâtés maison etc…. sans parler des caris de toute sorte, il adore cuisiner alors tu penses bien ma Zaza que je le laisse faire, moi je cuisine de temps en temps mais des choses plus simples, doudou (de son prénom Noé) lui quand il a le temps il passerait des journées dans la cuisine tellement il aime cela….pour notre plus grand plaisir à ma tite famille et moi………Simplement après houps comme il laisse tout traîner y a de quoi nettoyer ih ih ih !!!
    C’est un sacré boulot et quand je vois tes photos, miam çà doit être exquis, en plus merci pour le conseil pour congeler, car je vais le dire à mon mari car idem pour nous deux çà fait trop, et puis si on a de la visite surprise (qu’on a aussi du pain au congel) ouah on fait un bon ti repas à la bonne franquette avec ton exquis pâté.
    Purée j’ai faim, tu me fais saliver de bonheur.
    Merci pour ta fidélité à mon ti blog.
    Prends bien soin de toi ma Zaza et belle semaine.
    Je te fais de gros gros bisous d’amitié du haut de mon ti rocher ;)

  10. Bonjour zaza
    Bonne recette ,nous aussi nous allons faire des pâtés la chasse est ouverte les copains vont nous ramener des lapins et faisans . les parasols au bord de l’oued se sont des bars et restos on boit et on mange les pieds presque dans l’eau. Bonne semaine bises

  11. De quoi se régaler Zazounette, je connais un gourmand qui aimerait ça !
    Une semaine assez pluvieuse dans notre beau sud-ouest, quel dommage, j’ai quand-même fait beaucoup de photos, partie avec sciatique gauche, mal au dos et à l’épaule, et après bien des visites (cependant écourtées souvent) je suis revenue avec encore plus de douleurs…
    Asi est la vida, mais il ne faut rien regretter, pas vrai ? Le temps fuit fuit fuit et nous aussi…
    Je t’embrasse amie Zaza, merci d’être toujours là

  12. bonjour Zaza , oui c’est du boulot mais après on se régale +++ ! j’adore ça … , nous on en fait avec les lapins d’une voisine ! merci pour ta recette … je m’en servirais la prochaine fois !! gros bisous belle journée a+ je salive hi hi hi hi

  13. Bonjour Zaza,
    Non pitié ……….me présenter une telle recette  » virtuelle  » me met l’eau à la bouche et encore plus au fur et à mesure de ma lecture………C’est vrai que nos grande mamie cuisinait bien et bon et pour cela ne s’appelait pas « Bio »
    Merci pour cette bonne recette …..il me reste plus qu’à attraper le lapin (rire)
    Bonne fin de journée
    amitiés

  14. Ma grand mère en faisait aussi, je ne sais pas si c’était la même recette par contre mais c’était très bon, du lapin d’élevage par contre…..et surtout, je préfèrerais le manger encore tiède :)
    Bisous Zaza bonne journée

  15. que de bons produits ! quel travail de force parfois !
    CHapeau !!
    sur qu’il doit être délicieux —- si tu passes vers chez moi — pas d’hésitation !! lol
    pas comme l’industriel plein d’ajouts non indispensable-
    félicitations à nouveau-
    bisous et belle journée-

  16. Bonjour zaza
    C’est certainement un délice mais quel boulot !!!
    heureusement que ça peut se congeler ….
    Merci pour ton partage
    Bises, bonne journée

  17. Bravo à toi chère Zaza de reprendre la bonne recette de ta mémé et de la partager..
    Que cela doit être bon.. j’en bave d’envie !
    Tu es courageuse de t’attaquer a ce travail… cela en vaut la peine de prévoir de bons repas pour les jours à venir !!
    Bonne semaine Je t’envoie un bisou

  18. quel boulot !! j’ai fait ça il y a des années !! maintenant….une tranche chez l le charcutier !!
    mais je me demande toujours où se trouve le lapin !! hi hi !!

  19. Je note Zaza , il a l’air vraiment sympa ce pâté . Je suis en train de penser au lapin de garenne que Volga a trouvé ce matin, il venait certainement de se faire renverser il avait le train arrière complètement fichu . Je trouvais qu’elle insistait vraiment dans le fossé qui borde la route, je la tire par le collier et là qu’est ce que je vois derrière le premier arbre ce pauvre lapin un oeil en sang qui essayait de se sauver comme il pouvait sur deux pattes. Comme Volga n’y voit plus grand chose elle ne l’a pas attrapé, je l’ai ramené chez moi pour qu’il n’agonise pas pendant des heures ( je suis incapable de tuer un animal ) .
    Bonne journée
    Bisous

  20. il a l’air plus qu’appétissant le pâté hummm… j’adore le lapin; il y a un excellent volailler sur le petit marché que je fréquente, je garde la recette en réserve bonne semaine

  21. Oh, bravo Zaza, pour la réussite de ton pâté et pour ton superbe reportage, en plus tu nous donnes la recette ! J’ai ri devant les deux packs d’eau ! Un jour nous avions eu deux pigeons à cuisiner, en effet il fallait être prudents avec les plombs de chasse … Même si je mange maintenant rarement du lapin, depuis que j’en ai eu pour amis, je veux bien goûter ;) ! Gros bisous.

  22. Le pâté de lapin d’antan … quel qu’en soit la recette qui varie selon les régions, c’est toujours un délice … et le tien est on ne peut plus appétissant …. Il est difficile de résister, gourmande que je suis !!
    Je refais parfois le pâté de ma maman qui tenait la recette de ma grand’mère … c’est autre chose que tout ces pâtés que l’on achète même artisanal il n’aura jamais ce goût.
    Belle semaine par chez toi Zaza avec mes bises ch’tis bien frisquettes !
    Nicole

  23. Ah! ces recettes ancestrales où il n’y avait qu’amour et passion. Il n’y a que du bon dans ton pâté, ma chère Zaza. Hum! ton assiette est bien appétissante, ma foi. Gros bisous et douce journée

  24. …hum, tu me fais envie mais quel travail de patience! Il y a bien longtemps , j’en faisais aussi…
    Bises du jour,
    Mireille du Sablon

  25. bpnjour
    quelle recette et très bien expliquée
    mais quel boulot et en plus avec les plombs , mais la viande d elapin ets une viande maigre donc très bonne . autrefois on savit cuisiner avec patience
    bonne journée Zaza

  26. Ah lalalala, j’ai encore failli croquer mon écran ! trop bon, j’en ai l’eau à la bouche car ma maman en faisait, du lapin et du lièvre aussi. C’est beaucoup de boulot et j’apprends pour la graisse qui remonte.
    Tu sais vraiment tout faire en cuisine ! je suis vraiment admirative.
    Bon, c’est l’ouverture de la chasse, je pars dans les champs, le fusil en bandoulière pour me faire un lièvre ou deux … ok, là, je rigole … je n’aime pas du tout du tout du tout les chasseurs. Qu’on se le dise.
    Ton pâté est beaucoup plus délicieux que les boulettes au soja que l’on fait maintenant, une horreur cette invention, tout sec ! vive ton bon pâté.
    Gros bisous

  27. Bonjour Zaza
    Si je te pose un lapin
    Que je coure comme un lapin
    Que je reviens en catimini
    Est-ce que le pâté sera fini …

    Oui je sais c’est gonflé
    Bisous ma belle

  28. Pas facile à faire, mais qu’est-ce que c’est bon !
    On avait un charcutier bio sur le marché de St Nazaire qui faisait un pâté de lapin magnifique… une tuerie comme on dirait maintenant…. ça remonte à pas mal d’années mais je m’en souviens encore !
    bonne soirée

  29. Une belle recette qui m’intéresse fortement …
    reste plus qu’a trouver ( à moins que tu ai la solution) comment faire pour stériliser .
    Car en stérilisant je ne mettrais pas de couenne au fond de chaque bocal.
    Je fais du pâté de lapin tous les automnes mais je stérilise, plus facile à emmener dans le camping-car…
    Alors si astuces je suis preneuse, merci
    je reprends lentement le chemin des blogs
    biz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo