HEDE, son histoire, son patrimoine – 6/11 … !!!

 Toujours à Hédé-Bazouges dans le département d’Ille et Vilaine

HEDE, son histoire, son patrimoine (6ème partie)

La Maison « de La Mère Mary »

Vue générale – Photo prise en 1975HEDE, son histoire, son patrimoine (6ème partie)

Du lieu-dit de La Sagerie, subsistent trois maisons, un four et un puits banal, au pied d’un buis centenaire.

Le manoir Renaissance aux armes du vicaire général de Dol, Gilles de Bintin, a totalement disparu.

Ce bas-relief, nettoyé et remis en valeur, provient du tombeau de Gilles de Bintin. 

HEDE, son histoire, son patrimoine (6ème partie)

 Néanmoins, la ferme qui en dépend, dite « maison de la Mère Mary »,  HEDE, son histoire, son patrimoine (6ème partie)

du nom de la fermière qui l’occupe à partir de 1956, a conservé son caractère du XVI ème siècle avec sa porte en plein cintre, à doubles claveaux et voussure moulurée,

Détail des baiesHEDE, son histoire, son patrimoine (6ème partie)

La porte en plein cintreHEDE, son histoire, son patrimoine (6ème partie)

ainsi que sa petite fenêtre surmontée d’une accolade en linteau et reposant sur un appui sculpté, armée d’une grille en fer forgé.

Détail de la fenêtreHEDE, son histoire, son patrimoine (6ème partie)

Quelques éléments de l’ancien manoir sont réutilisés lors de la restauration de l’édifice, dans les façades.

La gerbière, petite porte basse du grenier à l’encadrement en bois, par où passaient les gerbes de blé et de foin, s’avérait insuffisante pour éclairer les deux chambres du grenier ; c’est pourquoi les ouvertures existantes ont été élargies.

Gerbière avantHEDE, son histoire, son patrimoine (6ème partie)

Gerbière aprèsHEDE, son histoire, son patrimoine (6ème partie)

Maison rurale

Vue sud-est de la maison – Photo prise en 1975HEDE, son histoire, son patrimoine (6ème partie)

Au début du XVI ème siècle, les guerres d’Italie commencées sous Charles VIII et continuées par Louis XII, les deux maris successifs de la reine Anne, duchesse souveraine de Bretagne, et poursuivies par leur successeur, François Ier,

La bataille de Pavie, huile sur bois, XVI ème siècleHEDE, son histoire, son patrimoine (6ème partie)

attirent beaucoup de petits nobles bretons. Le goût de l’aventure et l’appât du gain y sont certes pour beaucoup.

Ce sera là l’origine de la Renaissance.

En Bretagne, c’est un style particulier qui naît et se différencie des autres régions. En effet, le XV ème siècle est une période faste pour la Bretagne, qui s’est relevée des ruines provoquées par les guerres. On embellit donc plus qu’on ne construit, en plaquant des décors Renaissance sur des édifices de structure gothique, et ce, avec l’apport de ce que l’on voit au-delà des Alpes.

Cette ancienne maison en est une illustration, avec ses détails sculptés italianisants. 

Partie nord de cette maisonHEDE, son histoire, son patrimoine (6ème partie)

Détail de la porte surmontée d’un frontonHEDE, son histoire, son patrimoine (6ème partie)

HEDE, son histoire, son patrimoine (6ème partie)

Fenêtre en façade postérieure de la pièce à feu de l’étageHEDE, son histoire, son patrimoine (6ème partie)

Cheminée du rez-de-chaussée, pignon nordHEDE, son histoire, son patrimoine (6ème partie)

Escalier en visHEDE, son histoire, son patrimoine (6ème partie)

Le château de la Bretèche

Logis construit en 1747 à côté d’un ancien manoir (aujourd’hui disparu).

HEDE, son histoire, son patrimoine (6ème partie)

En 1866, Joseph Des Bouillons fit augmenter la construction par son ancien camarade Arthur Regnault, qui revient à cette occasion à Rennes, en 1866.

Arthur RegnaultHEDE, son histoire, son patrimoine (6ème partie)

Regnault confiera à Moison, de Tours, un de ses camarades de l’Ecole centrale, l’exécution du grand portail en ferronnerie formant l’entrée du château.

HEDE, son histoire, son patrimoine (6ème partie)

Adolphe Orain mentionne « le manoir de la Bretèche, sous forme moderne, appartient à M. de la Combe ».

Adolphe Orain, natif de Bain de BretagneHEDE, son histoire, son patrimoine (6ème partie)

Il s’agit vraisemblablement d’une construction moderne, ou de la transformation d’un édifice existant sur un site ancien.

Ce château est composé d’un corps de logis central et de deux corps latéraux moins élevés.

HEDE, son histoire, son patrimoine (6ème partie)

Ces trois corps de bâtiment sont couverts de toit à la Mansart. En façade postérieure, se trouvent deux tours d’escaliers sommées de toit en dôme.

HEDE, son histoire, son patrimoine (6ème partie)

Au sud-est du château, il existe une chapelle.

château de la bretèche

HEDE, son histoire, son patrimoine (6ème partie)

A SUIVRE …

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

36 réflexions sur « HEDE, son histoire, son patrimoine – 6/11 … !!! »

  1. Bonjour Zaza,

    Que de beaux détails pour cette visite guidée. Qui sait si un jour j’irai à la découverte de cette belle région. Merci pour cette page très intéressante.
    A bientôt sur d’autres partages .
    Bises

  2. Bonjour Zaza, c’est un très bel endroit, merci pour ces belles choses que l’on ne vois pas quand nous allons dans ta région !
    Je te souhaite une bonne journée et merci pour ton gentil message…cela fais chaud au cœur !
    Bon samedi ma douce, Gros bisous ♥

  3. trop bien cette maison !! ça fait bizarre les volets modernes en conservant l’encadrement-
    mieux des volets en bois ?
    le chateau très beau ! j’achète !!
    bisou- j’espère que tu vas bien-

  4. Bonjour Zaza
    Merci pour la suite de ton reportage
    Tout ce patrimoine est vraiment très interessant à découvrir
    J’aime beaucoup ces portes et fenêtres construites à l’ancienne , c’est superbe !
    Bises et bonne journée

  5. Bonjour Zaza,
    Belle suite sur ce village au fort passé moyenâgeux……. aujourd’hui devenu Hédé-Bazouges
    Merci pour ce beau reportage ..à suivre
    Bon weekend
    Amitiés

  6. Toutes ces maisons sont magnifiques !
    C’est un lieu extraordinaire. Merci pour la suite de ce reportage.
    Bisous et douce journée.

  7. Coucou Zaza,
    Emballée par cette visite, mais il y a un château de la Bretesche pas très loin de Nantes, serait-ce le même dont tu parle, il y un parcours de golf, très fréquenté par les nantais, j’y suis allée une ou deux fois avec des amis, lui il joue au golf et elle non, nous nous sommes baladées toutes les deux et après goûter au salon de thé du château, j’avais beaucoup apprécié.
    Bises et belle après midi

  8. Tu sais que je me régale à parcourir tes billets et à contempler ce beau patrimoine.
    J’ai des envies de balade mais il pleut toujours à verse, il faut attendre encore.
    Merci pour le texte du livre que tu as déposé sur la Chimère écarlate, des souvenirs aussi que j’aime car le Roman de la Rose était incontournable à l’Université… J’ai adoré mes études!
    J’irais volontiers voir la maison de la mère Mary…
    Gros bisous ma Zaza et bon week-end
    Cendrine

  9. Vraiment intéressant de voir tout ce patrimoine et les détails de chaque construction , une vraie richesse patrimoniale à Hédé , j’aime beaucoup la maison de la mère Mary .
    Bonne soirée Zaza
    Bisous

  10. Bonjour Zaza C’est vraiment un bel endroit que tu habites !
    Je ne sais pas a quel temps nous serons manger aujourd’hui car il est encore trop tôt pour voir mais j espère qu il ne pleuvra pas autant qu hier quand même.
    Gros bisous ma douce ♥

  11. bravo chere Zaza, belle visite du pays de Hédé, superbes ces maisons en pierre et le chateau, ma preference va à la maison de la mère Mary , j’espère que tu vas bien, merci de t’inquieter si j’ai mangé des crèpes, oui, bien sur ma fille en a réalisé pour moi, il m’en reste meme deux pour ce matin, bon dimanche et grosses bises

  12. Bel article Que j ai aimé
    Très jolie la maison de la mère mary dommage les chaises en plastique devant la
    Tout est très intéressant
    Bon dimanche zaza

  13. Merci pour ce joli reportage qui donne envie de se promener, même de partir en vacances et merci pour ta visite. Seulement je ne suis pas Luciole (elle habite dans le midi, près des abeilles et moi en Lorraine). Bises

  14. Coucou Zaza, bravo et merci pour cet article, c’est très sympa de nous faire découvrir de jolies choses… j’adore les maisons en pierres !! Belle journée. Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo