Atelier de Ghislaine N° 66 … !!!

défis écriture Ghislaine

Pour cet atelier N° 66, ICI, Ghislaine nous propose de composer un texte et d’intégrer !

8 mots : « Dans, avec, mon, sur, jubiler, juger, vouloir, jurer. »

Ou pour composer un texte

« 5 mots commençant par J »

Dans notre monde de fous, vous êtes-vous déjà interrogé sur les justifications profondes qui peuvent parfois pousser des hommes, à priori ordinaires, à commettre des actes de barbarie innommables ?
L’Histoire regorge dans les journaux de récits d’éruptions de violence incontrôlables, de lynchages ignobles et autres démonstrations de haine collective commises par des groupes de badauds que rien ne prédisposait à de tels déchaînements.
Le jour où la société l’a permis et que les responsables se sont trouvés sur le banc des accusés pour être jugés judiciairement, ces présumés coupables ont eu bien du mal à justifier leurs actes.
Nombreux sont ceux qui ont plaidé la folie passagère, le coup de sang irréfléchi. D’autres ont blâmé des circonstances difficiles, une colère sous-jacente qu’un rien avait suffi à embraser la situation. D’autres enfin ont jeté la faute, avec un mélange de honte et de crainte, sur l’influence fatale d’entités surnaturelles qui les aurait possédés pour les pousser aux exactions. Ceux-là sont les plus proches de la vérité !
A mon avis, le responsable se nomme le vent de la division, je vous le jure !

Ce phénomène est connu depuis la nuit des temps et les hommes, jadis, lui ont donné bien des noms : le souffle du Malin, l’esprit du chaos, le semeur de zizanie, le Wendigo, celui-qui-chuchote dans les ténèbres…. Quelle que soit l’appellation, les symptômes restent les mêmes : là où passe le vent de la division, la raison humaine s’affaisse et laisse place à des pulsions primaires incontrôlables.
Il ne s’agit parfois que de rires qui les font jubiler ou de danses contagieuses que les historiens-psychiatres aiment à regrouper sous le terme passe-partout : « d’hystérie collective ». Mais le plus souvent, c’est bien la violence et le désir de nuire que le vent de la division aime à faire naître en nous.
Les anciens, qui étaient infiniment plus en phase avec le monde spirituel que peuvent l’être les générations actuelles, n’ont eu de cesse d’essayer de limiter l’influence du souffle de ce vent sur les sociétés humaines.
Ils ont ainsi fait une observation cruciale : ce souffle mauvais aime suivre les grands axes de transports.
S’emparant de cette information, Eugène Hénard, architecte et urbaniste, fut l’inventeur des ronds-points et des sens giratoires. Pour avoir une idée pareille, n’était-il pas franc-maçon ? Il s’occupait bel et bien de travaux de maçonnerie en toute franchise. Il voulait un stratagème visant à piéger le vent de la division. Ils fit construire des routes dont les jonctions étaient organisés circulairement, pour que le vent de la division, s’il jouait par-là, soit condamné à tourner en rond en une boucle perpétuelle.

Je vous sens sceptique et c’est bien naturel : depuis ces antiques épisodes d’ingénierie occulte, les ronds-points se sont popularisés au point qu’aujourd’hui, nombreux sont ceux qui ont oublié leur fonction première. Et si leur efficacité n’est plus à justifier, ils ont permis la croissance exponentielle du trafic des individus aux quatre coins du monde. Il n’en demeure pas moins un inconvénient de taille ! En effet, les utilisateurs des ronds-points situés à proximité des agglomérations les plus encombrées subissent de plein fouet l’influence néfaste du vent de la division. Les automobilistes sont les premiers concernés par ce joug, en particulier aux heures de pointes !

« Vous voyez Monsieur l’agent, ce n’est donc pas moi qui suis responsable d’avoir coupé la trajectoire de cette voiture, entrainant ce malencontreux carambolage. Je suis la jobarde victime d’une force maléfique intemporelle et irrépressible. Oui, c’est également elle qui est responsable pour le jet de mon pied qui a atterri dans la portière du p’tit vieux. Même pas fichu de m’éviter, le pépé ! Oui, je reconnais qu’il a l’air un peu choqué. A mon avis, c’est à cause des insultes proférées. Attention Monsieur l’agent, je crois reconnaître dans votre regard les premiers symptômes de l’influence du vent de la division… Résistez, je vous en conjure ! Et lâchez cette matraque, soyez raisonna… Aïe ! Vade retro ! »

 

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

24 réflexions sur « Atelier de Ghislaine N° 66 … !!! »

  1. C’est génial!!! Quel bagout!!! Histoire de laisser son interlocuteur pantois, de lui filer un uppercut verbal et ô combien filou et futé!
    Un vrai plaisir de lecture avant d’aller raconter des choses à Morphée :)
    Le Vade Retro va-t-il fonctionner?
    Gros bisous ma Zaza et que votre journée à tous soit belle et pleine de joie à butiner
    Cendrine

  2. Oui oui ces tours de manège sont fait logiquement pour fluidifier la circulation hihi
    Bonne journée
    Tu as su haut la main nous tenir jusqu’au bout
    Bisous et bon jeudi

  3. Hello ma douce , je viens de prendre un certain temps pour lire tes articles , ce matin j’avais mon temps Morphée m’a virée tôt !! je ne me lasse pas de tes écrits qui me font rire ,je me dis ou va -t-elle chercher tout ça hihihi dommage que tu ne publie pas , beaucoup de gens prendrai plaisir à te lire eux aussi !!!
    Le soleil se lève voyons si il aura le courage de rester la journée hihihi big bises ma ZAZA

  4. Bonjour ma petite Zaza ♥moi non plus je ne ma lasse pas de tes écrits, c’est chouette
    Aujourd’hui…le soleil est encore au rendez-vous, que demander de plus !
    Je te souhaite une bonne journée…Et te fait de gros bisous virtuels !

  5. Encore une fois tu m’as laissé emballée et la chute !!! Alors la …….
    Tu aurais pu aussi incriminer la pleine lune qui lorgne sur les ronds point lol lol
    Merci pour cette belle participation Zaza j’adoreeeeeeeeeeeeeeeeeeee

  6. Bonjour Zaza,
    Merci pour cette belle page d’écriture avec ce beau et long texte,
    JE note 10/10
    Bonne fin de journée
    Amitiés

  7. Bravo Zaza, tu nous as encore proposé de longues explications sur la « méchanceté » du monde pour arriver… aux ronds points, bien utiles!
    Tu aurais pu être avocate…
    Bises du jour,
    Mireille du Sablon

  8. Des ronds point pour ces charettes qui parcourent nos, chemins
    Mais des ronds-points qui coûtent des ronds au quidam il en a fleuri à chaque coin de rue. Sur que certains y ont fait leur beurre. Fluidité du trafic … pour heures de pointe.
    Défi relevé avec Brio…
    Bisous Zaza

  9. Oups !
    J’ai adoré mais le me demande vraiment si ce serait bien de m’en servir en ça d’accident. …
    Aïe !
    Pas taper !
    Bises et douce journée ma Zaza.

  10. Ah ZAZA, c’est le genre d’exercice parfait pour toi ça !
    …et en plus tu peux librement dire ce que tu penses en te camouflant derrière ce défi.
    Quant au mot passe-partout, hystérie je suis évidemment tout à fait d’accord avec toi.
    Biz++
    …au mot hystérie , on pourrait aussi ajouter le mot parano.

  11. Dis Mme Zaza tu pourrais pas faire un peu plus court pour ceusses qui ont des pb de lecture sur l’écran hihi quand tu commences on ne t’arrête plus et je me perd d’une ligne à l’autre je suis navrée re hihi mais bon c’est chez toi ! @++ bisous !

  12. Bonjour Zaza
    Oh cette imagination et cette facilité à écrire ! Bravo !
    j’adooore les ronds-points, j’en voudrais partout ! lol !

    si je puis me permettre ….. mon oreille a tiqué sur un son !
    « Le jour où la société l’ont permis » …. perso j’aurais écrit « l’a permis »

    mais sinon c’est un bon 20/20 !!!
    Merci à toi
    Bises, bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.