Atelier NR 72 chez Ghislaine … !!!

défis écriture Ghislaine

ICI

Composer un texte avec au moins 5 mots contenant ERS

et, ou utiliser les 8 mots suivants

« Paysan, contraire, version, mélodrame, signe, pensée, loisir, salon. »

La création de l’humanité au 21e siècle !

Les bureaux de la société « Genèse S.A » sont en pleine effervescence. Cela aurait pu être un mélodrame, mais au contraire, Dieu dans son salon avait pourvu à la meilleure version !
C’est aujourd’hui que le grand patron souhaite boucler et signer son nouveau projet : « l’Univers. »
Une armada d’angelots se presse dans la grande salle de réunion, les vitres panoramiques offrent toutes la même vue sur un océan de nuages. Pas question de loisir ! Un grésillement électrique parcourt la salle et comme par miracle, le boss se matérialise au milieu de la pièce. Le brouhaha qui accompagnait le fourmillement de tous les homoncules ailés s’arrête instantanément, plus une pensée ne filtre !
Dieu, très chic dans son costume blanc en lin tissé, traverse la salle et savoure son entrée en toisant la cohorte d’anges restés bouche bée. Il lisse longuement sa barbichette avant de commencer d’une voix de stentor :
— « Alors les séraphins, j’espère que vous avez bossé depuis la dernière réunion. Je ne vous cache pas que j’en ai plein les bourses de cette histoire de création. Je suis sur la brèche depuis six jours et j’aimerais bien passer le week-end « peinardoss ». Donc, on fait un point rapide : J.C, on en est où avec les Cieux et la Terre ? »
— « Ça roule mon Dieu, la Terre tourne dans les Cieux, on a juste une ou deux rectifications d’orbite à effectuer pour éviter que ça ne se télescope. »
— « Bravo J.C, bon boulot. La lumière maintenant. C’était qui déjà la lumière ? Ah oui, Olaf Berlien Osram ! Alors mon petit gars ces éclairages ? »
— On vous a mis des ampoules « led » mon Seigneur, sinon les écolos nous pétaient une durite. Ça fait une lumière de merde, mais ça consomme moins. »
— « On y voit clair, oui ou non ? »
— « J’aurais préféré mettre de l’halogène, mais c’est pas mal comme ça. »
— « Ne me faites pas caguer avec votre halogène, l’essentiel est que ça éclaire et que ça me coûte pas un bras. Allez, point suivant : la flotte. C’est qui la flotte ? »
— « C’est moi, mon Dieu. »
— « Qui ça moi ? Enlevez votre aile de devant votre bouche, on ne comprend rien bordel ! »
— « Jacob Delafon. »
— « Alors Jacob ça baigne ? »
— « Oui mon Dieu, on a fini de remplir et on a fait comme vous avez dit, sans en renverser. On a laissé dépasser des trucs à droite à gauche. »
— « Vous avez des photos ? »
— « Voilà. »
— « Ouuuuaaaaiiis, c’est pas mal, mais vous avez foutu beaucoup trop d’eau, j’avais dit 50/50 et là, y a trop de flotte. Je vais foutre quoi moi là-dedans ? C’est encore Bibi qui sera  obligé de créer les vertébrés aquatiques à branchies… Bon, de toute façon, on est charrette, alors on garde ça comme ça. La suite c’est quoi ? Ah oui, les bestioles. Alors là, j’ai vu les prototypes et je ne suis pas content du tout. C’est quoi cette merde ? Le phacochère ! L’ornithorynque ! Le nasique et pour finir le « best du best » : j’ai nommé le rat-taupe ! Vous avez fumé les mecs ! On avait dit, en réunion préparatoire, on reste basique, du chat, du chien, du moineau, mais tous vos trucs à la gomme ! Je vais en faire quoi maintenant ? Bon, je veux le responsable tout de suite… Alors, c’est qui ? »

— C’est moi Seigneur : Charles Darwin. J’ai voulu déstructurer la matière pour repartir sur des idées novatrices en intégrant un concept d’évolut… »
— « Ferme-la abruti ! Regarde-moi ça ! Un rat-taupe ! Pas moyen de les disperser ! Je vois déjà les autres, les Allah, les Yahvé, comment ils vont se foutre de ma bobine, tu passes au bureau du personnel prendre ton compte, t’es viré ! Il nous reste l’Homme. Qui peut me dire où on en est ? Mon petit Lévi-Strauss peut-être ? »
— « Oui mon Dieu. On est parti de votre image et on a fait comme vous nous aviez demandé. Regardez, on a deux modèles, le premier tout comme vous qu’on a appelé l’Homme et un autre avec un vagin à la place du pénis, qu’on a appelé la Femme. Ils sont, selon vos plans, parfaitement emboîtables. »
— « Huuuuummmm… C’est pas mal, mais c’est quoi ces deux trucs au milieu de la femme ? »
— « … »
— « Vous allez répondre bordel ! »
— « C’est Philippe Starck, Seigneur, un p’tit nouveau, il trouvait ça design. Il a appelé ça les seins. »
— « Ça marchera jamais En plus c’est super moche et incite à la perversion. Je suppose que c’est trop tard pour refaire une série. Bon, passons au point suivant. Est-ce qu’ils ont commencé à se multiplier ? C’est vous, mon petit Valentin,  qui vous occupez de ce dossier ? Alors allez-y, on a déjà perdu assez de temps avec toutes ces conneries. »
— « On a un problème mon Seigneur, ils ne se reproduisent pas encore. »
— « Vous êtes sûr, vous avez bien vérifié tous les paramètres ? »
— « Oui mon Dieu, au moins cent fois. »
— « D’après mes calculs, l’Homme avec son instinct primaire devait se jeter sur la Femme dès qu’il la verrait. »
— «  À l’inverse, ils se croisent, se regardent, puis s’ignorent, s’éloignent, se rapprochent, des fois ils se sentent, se tripotent, mais toujours pas de reproduction. »
— « Vous proposez quoi Valentin ? »
— « Je travaille actuellement sur un nouveau concept, une sorte d’abstraction intellectuelle qui produirait un sentiment d’attachement propre à stimuler une attirance affective entre deux êtres. »
— « Je ne comprends rien du tout, mais continuez, vous m’intéressez. »
— « Si on adapte ce concept à l’Homme « paysan » et la Femme « basique », il y a de fortes chances pour qu’ils se mettent à copuler. »
— « Et il a un nom ce machin ? »
— « L’Amour, mon Dieu. »
— « Vous avez trouvé ça tout seul mon p’tit Valentin ? »
— « Oui Seigneur. »
— « Allez, on valide ! Saupoudrez-moi tout ça d’Amour. Mais n’oubliez pas, je veux que ça copule, que ça fornique, je veux du coït, de l’insémination et surtout de la reproduction. Pensez aux objectifs, on a dit qu’on pouvait aller jusqu’à sept milliards de personnes. Bon, on a bien bossé les mecs. J’offre deux jours de RTT à tout le monde, et pour toi mon petit Valentin, je propose que ce jour soit la fête de l’Amour. On appellera ça la Saint-Valentin. On est quel jour au fait ? »
— « Le 14 février, mon Dieu. »
—«  Vous avez pris des notes Gabriel ? Je veux un compte-rendu de tout ça sur mon bureau lundi matin, et puis soyez gentil mon p’tit, faites le numéro de ma compagne. »
— « Voilà mon Dieu, votre femme sur la deux. »
— « Allô Momone, ça y est, je suis en week-end, j’ai dit aux Jéhovah de passer, on se tapera un petit apéro et un barbecue. Et puis j’ai un nouveau truc à te montrer, ça s’appelle l’Amour… »

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

32 réflexions sur « Atelier NR 72 chez Ghislaine … !!! »

  1. C’est génial!!! Un ton qui claque et prend aux tripes et de l’humour si bien senti…
    Quel boulot accompli, il fallait bien une horde de séraphins au moins lol
    Et Saupoudrer tout ça d’Amour, vive Valentin!!!
    Dire qu’il y a même l’espèce du rat-taupe!!! Quand on voit la bouille d’une telle créature, fichtre!!!
    Un grand bravo pour ce texte et l’intelligence de ton « interprétation »…
    Gros bisous d’automne
    Cendrine

  2. Bonsoir Zaza dans ma nuit tu vas me faire PT une durite … quel humour pour pondre de l’Amour et avec un grand A … ah ah ah ! C’est en te lisant que je mesure l’étendue de l’installation de la vieillesse dans ma tétoune, je n’aurais pas le courage d’écrire si follement ! Bravo ! Bisous !

  3. Mais c’est digne d’un scénary fantastisque ce texte !!!!!!!!!!!!
    Pfffff je ne voudrais pas avoir ç gérer tout ça !
    De loin je choisis ton texte tiens !!!
    Bravo ma Zaza !!!!!!!!! Merci♥♥

  4. Oh lala, quel régal ce texte !
    J’ai adoré et surtout bien ri tout ce colle bien. Et ben finalement c’est pas Dieu qui a eu tout ce boulot quand on y pense. Moi, je dis bravo à ces acolytes…:-)
    Merci Zaza c’était trop drôle.
    Bises et bonne journée.
    @.

  5. Bravo Zaza, j’ai adoré ton texte, tout y est quel humour; quelle facilité pour toi d’écrire. Bisous et merci, cela commence bien ma journée MTH

  6. Bonjour Zaza.
    Chez nous, nous avons toujours du beau temps et nous en profitons pour sortir de la maison pour oublier les soucis du quotidien qui est perturbé en ce moment.
    Tous les matins, je reçois un coup de téléphone de ma Maman qui ne veut pas rester ou elle est, et j’en ai pour la journée a ruminer car avec mes soeurs et frère nous ne savons plus quoi faire.
    J’espère que tu vas bien et je te souhaite une bonne journée.
    Bisous de nous deux.

  7. Mersi ZAZA pour cet article !
    Je reviens de Mers où j’ai versé qqls larmes en revoyant la merserie de mon enfance.
    Mersde, me suis-dit que le temps passe.
    Biz
    …vivement demain, c’est merscredi !!!

  8. Bonjour Zaza,
    Encore un défi de rempli , le compte est bon , la mission est remplie avec cette maitrise de la plume. Bravo…..
    Bonne fin de journée
    Amitiés

  9. Génial Zaza , je n’ai pas arrêté de rire du début jusqu’à la fin , c’est percutant et hilarant ton texte je vais le faire lire à mon mari .
    Bonne journée
    Bisous

  10. Inimitable Zaza tu nous tiens en haleine et ma fait sourire …soleil et ciel bleu même si plus frais encore c’est agréable bises

  11. J’adore ta création revisitée à la mode Zaza. :)))
    Je suis morte de rire !
    Mais que ça fait du bien !
    Bisous et douce journée.

  12. Bonjour Zaza,
    Valentin a saupoudré trop de poudre d’Amour, ce qui a donné des croisements hors nature : comme le loup-phoque, par exemple.
    Connais-tu le prénom de l’épouse de Dieu ?
    Je pense que c’est Clémence car quand j’étais petit, au catéchisme, le curé parlait toujours de Dieu et de sa grande Clémence.
    Bon W-E.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.