Automne dans ma campagne bretonne … !!!

Automne !

Perdue dans les nuées d’un automne indolent,
Le ciel se gonfle de gouttes, de nuages insolents,
Estompant douceur, soleil et rires d’été,
Tapissant sans fin le ciel d’hier, encore, si dégagé.

Il pleut sur mon jardin qui s’endort à l’automne.
Un pinson tristement essaye sa chanson,
Tandis que dans son trou se coule un hérisson.
Le ciel est gris et bas, et la rose frissonne.

Et l’averse renverse les herbes et les brindilles
Des terrains assoiffés, et les jupes des filles,
Sans pitié, sans excuse, en rendant leurs joues rouges,
Indifférente à elles, comme à tout ce qui bouge !

Les larmes sécrétées par les yeux noirs du ciel
On glacé les visages de couleur doux miel
Qu’avait doré le soleil, sur leur peau toute offerte,
Tout en frisant de ridicule, leurs belles bouclettes.

Chaque souffle de vent fait tournoyer les feuilles
Chaque goutte qui tombe fait trembler l’étang.
L’été indien s’en va comme le font les gitans,
Le ciel est fatigué, la nature prend le deuil.

Et l’averse renverse les herbes et les brindilles
Des terrains assoiffés, et les jupes des filles,
Sans pitié, sans excuse, en rendant leurs joues rouges,
Indifférente à elles, comme à tout ce qui bouge.

Reposons-nous et écoutons sereinement la pluie
Oui, je le répète, absorbons tout doucement ce bruit.
N’est-il pas aussi doux et beau que la douce folie
Qui parcoure mon sang et ma tête endormie.

Reposons-nous et écoutons avec bienveillance la pluie
Elle nous dit qu’il est temps de garder ainsi
Une écoute symphonique quand elle chante et crie
Tout comme l’orage dont elle se nourrit !

Et l’averse renverse les herbes et les brindilles
Des terrains assoiffés, et les jupes des filles,
Sans pitié, sans excuse, en rendant leurs joues rouges,
Indifférente à elles, comme à tout ce qui bouge.

ZAZA – 14 octobre 2018

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

26 réflexions sur « Automne dans ma campagne bretonne … !!! »

  1. On peut trouver cette saison déprimante ou charmante, selon son caractère, mais faut bien avouer que l’automne change l’arbre en coloris variés, fait craquer nos pas, et puis nous avons fruits et légumes de saison, sans oublier les champignons ! Merci Zaza, bises

  2. Plaisir des mots qui se savourent comme des friandises d’automne, dans le temps changeant…
    Châtaignes en poêlée, raisins gorgés de divins élixirs, noix et prunes fondantes…
    Bravo pour ce magnifique poème et gros bisous
    Cendrine

  3. Bonsoir Zaza ! Que de belles lignes et tellement vraies ! Hier la pluie c’est invitée en début d’aprem. pourvue qu’elle ne dure pas ! Bisous et bonne semaine !

  4. La terre a tellement soif que l’on attend cette pluie avec impatience, l’automne n’en sera que plus joli ! (ici pas encore la moindre goutte !!!)

  5. Rhoooo, je viens de glisser sur le seuil telle une feuille endormie par le charme de ton poème. Bon, c’est pas tout ça, y’a du boulot devant ta porte; hein? Va falloir prendre le râteau. Je rigole mais chez moi aussi. Bisous ma Zaza

  6. Encore un joli texte Zaza bravo
    J’ai appris à aimer l’automne avec les belles couleurs qu’elle nous offre
    Nous manquons cruellement d’eau ici comme beaucoup
    Douce journée & bisous

  7. Coucou Zaza, tu es vraiment poète, j’adore bravo, le texte, les photos, c’est vraiment très réussi Bisous MTH

  8. Bonjour Zaza la bretonne, ici Mamounette malouine d’adoption ! Je vois que tu connais bien tous mes coins et je comprends que ton mari ait du mal à l’insulaire mais c’est tellement tranquille.
    J’aime beaucoup ton poème c’est bien écrit pour décrire ce que l’on ressent pour l’automne. Moi j’aime l’automne pour ses couleurs, sentir l’humus et le soleil blanc qui devient timide, quoique par chez nous on profite de l’été indien hormis quelques jours par ci par là. Par contre, je déteste l’hiver, le seul mois que j’apprécie c’est décembre pour les magasins et les cadeaux, de voir les gens radieux comme des enfants.
    Bonne fin de journée, au plaisir

  9. nous n’avons jamais connu une si belle période de beau temps depuis le mois d’avril. Et les couleurs automnales si belles.
    Merci pour ton très beau poème … Bises et bonne soirée.

  10. Une belle poèsie pour chanter cet automne particulier
    Tantôt le vent souffle sur tout ce qui bouge et bouscule les feuilles qui s’accrochent aux brancges
    Parfois elles lachent et tombent en tapid aux pied des arbres
    Belle soirée Zaza
    Bisous

  11. comme c’est joli, c’est comme un bonbon qui fond dans la bouche ! eh oui que veux tu je suis gourmande de sucreries mais aussi des mots. J’adore tes poèmes, merci pour ces partages :-)
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.