Blagounettes du vendredi … !!!

L’usine de caoutchouc !

usine de transformation du caoutchouc

(Je ne résiste pas à la rediffuser tellement je la trouve drôle….)

Avant de signer un contrat, un industriel visite une usine qui produit des objets à base de caoutchouc.
C’est le Directeur en personne qui lui fait faire le tour du propriétaire.
Ils s’arrêtent devant une première machine qui émet des sons étranges.
« Dong… Plouss… Dong… Plouss. »

– « Vous voyez, » explique le Directeur à son hôte, « ici on fabrique des tétines pour les biberons des bébés. Le « dong », c’est lorsque la tétine est moulée par la machine et le « plouss », c’est quand elle perce un trou à l’intérieur. Vous me suivez ? »

Les deux partenaires s’arrêtent ensuite devant une autre machine qui ne produit que des « dong » à répétition:
« Dong, dong, dong, dong… »
– « C’est quoi, ça ? » Interroge le visiteur.

– « Ça, c’est une machine qui fabrique des gants de vaisselle », explique le Directeur. « Évidemment ils sont imperméables, c’est pour cela que vous n’entendez que des « dong ». »

Ils poursuivent tous deux la visite de l’usine et s’arrêtent devant l’atelier de conception des préservatifs.
Le visiteur est très surpris lorsqu’il entend :
« Dong… Dong… Dong… Plouss. Dong… Dong… Dong… Plouss. »

Et il interpelle immédiatement le Directeur :
– « Dites-moi, votre machine est défectueuse, elle fait des trous dans les préservatifs. »

Le propriétaire des lieux explique :
– « Oui, un préservatif sur quatre qui sort de l’usine est percé . »
– « Mais ce n’est pas très bon pour l’image de marque de la production, cette histoire, » répond le visiteur troublé.

Et le Directeur de répliquer :
– « Non, d’accord,  mais c’est excellent pour le commerce des tétines… » !

*-*-*-*-*-*-*-*

Je suis pas Rothschild !

banque rothschild

Maurice vend des merguez dans une petite camionnette garée quotidiennement à un endroit très passager, juste devant la banque Rothschild.

Un jour son ami lui dit :
– « J’ai plus de sous pour finir le mois. Comme tes affaires marchent bien, j’ai pensé que tu pourrais peut-être me prêter cent euros ? »

– « Ma parole », fait Maurice, « je voudrais tellement te rendre ce petit service, mon frère ! Mais je ne peux pas ! J’ai un accord avec Rothschild : je ne prête pas d’argent, et lui ne vend pas de merguez… »

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

21 réflexions sur « Blagounettes du vendredi … !!! »

  1. Très drôle effectivement, le marché des tétines compense…!! Notre guide en Inde du sud, lors de la visite d’une plantation d’Hévéas, nous en avait raconté une bien bonne aussi…sur le recyclage des condoms usagés, et de leur transformation en chewing-gums, renvoyés aux Américains toujours suffisants et arrogants lorsqu’ils parlent du recyclage de leurs déchets…
    Pour la banque Rothschild, et le vendeur de Merguez, Je vois mal Macron vendre des Merguez hi hi…Sauf si un jour, on le voit pointer à Pôle Emploi, ce qui n’arrivera jamais.. Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.