« Bohémiens, gitans, manouches … » – Poésis du mardi … !!!

Le thème que j’ai choisi :

« Bohémiens, gitans, manouches … » ou poésie libre.

Van Gogh – Les roulottes,campement de bohémiens aux environs d’Arles – 1888 – Musée d’Orsay

Bohémiens en voyage

La tribu prophétique aux prunelles ardentes
Hier s’est mise en route, emportant ses petits
Sur son dos, ou livrant à leurs fiers appétits
Le trésor toujours prêt des mamelles pendantes.

Les hommes vont à pied sous leurs armes luisantes
Le long des chariots où les leurs sont blottis,
Promenant sur le ciel des yeux appesantis
Par le morne regret des chimères absentes.

Du fond de son réduit sablonneux, le grillon,
Les regardant passer, redouble sa chanson;
Cybèle, qui les aime, augmente ses verdures,

Fait couler le rocher et fleurir le désert
Devant ces voyageurs, pour lesquels est ouvert
L’empire familier des ténèbres futures.

Charles Baudelaire – 1821/1867 – Les Fleurs du Mal (1857)

Ce sonnet est poétique par sa structure et sa musicalité. Composé de deux quatrains et deux tercets tous en alexandrins.
On peut dire que l’auteur parle ici de religion. En effet, il cite le mot Cybèle qui est prophétique et nous renvoie à la religion et au mythe.
Au début, on voit une image très négative des bohémiens dans les 2 premiers quatrains par l’analogie des femmes avec des animaux « mamelles pendantes » et « emportant ses petits/sur son dos ».
Il y a plus tard un changement de point de vue du narrateur  « grillon redouble ses chansons » « Cybèle augmente ses verdures ».

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

21 réflexions sur « « Bohémiens, gitans, manouches … » – Poésis du mardi … !!! »

  1. Magnifique ce poème de Baudelaire, j’ai réalisé que je le connaissais encore par coeur
    Nous l’avions appris à l’école. On avait dessiné des roulottes, de beaux souvenirs d’une partie de ma scolarité, notre maîtresse nous faisait apprendre beaucoup de poèmes, on les écrivait dans de grands cahiers sur une page lignée, à droite et à gauche, la page était blanche… on y dessinait notre interprétation du poème. J’adorais faire ça…
    Merci ma Zaza pour ce choix plein de charme
    Douce et belle journée pour toi et Poux Ronchon, gros bisous
    Cendrine

  2. Bonjour Zaza,
    J’ai bien aimé ta lecture de cette poésie
    bravo, je l’avais appris aussi à l’école,
    mais il ne m’en reste que peu !!!!
    Bonne journée, pluie chez moi, bises

  3. En associant Van Gogh et Baudelaire, tu me fais un immense plaisir, les deux ont une place privilégiéedans mes coups de cœur, merci et bonne journée !

  4. …tres beau poème, bonne association avec le tableau de Van Gogh, les chose ont bien change, « bohemiens en voyage » maintenant c’est plutot la caravane tractée par une Mercedes…bon mardi et grosses bises

  5. Coucou Zaza, excellent choix que ce poème et j’aime les explications que tu mets à la fin de ton billet. Bisous MTH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.