Croyances, légendes et superstitions diverses – 1/2… !!!

Au travers les cartes postales anciennes, je vais tenter de vous présenter ma Bretagne, qui a subi tellement de changements !

drapeau breton

« Des trésors sont gardés par des géants et des fées. Chaque pays  a sa folie : notre Bretagne les a toutes. »

Il faut revenir à la citation de Jacques CAMBRY, pour découvrir les mille et une « croyances » mi superstitions bien vivaces en Basse-Bretagne, à la fin du XVIIIème siècle… comme au début du XXème !

Les aboyeuses de Josselin

De nombreuses cartes postales nous fournissent la preuve éclatante de l’extrême propension des Bretons et des Bretonnes à s’évader au royaume des fées et des korrigans… ou à tenter la bonne aventure dans le fond d’un bol ou celui d’un tamis.

Mythes et croyances autour des mégalithes

Théâtre de rites (pour le moins étranges) pratiqués par de jeunes Bretonnes en mal de maternité, les menhirs, dolmens et autres allées couvertes, étaient l’objet de multiples contes et légendes, illustrées par autant de cartes postales.

Ty Ar C’Hornandened, l’île Grande … la maison des korrigans.

île grande

Cette carte postale mettant en valeur l’allée couverte de l’île Grande en Pleumeur-Bodou (Côte d’Armor), illustre l’une des « croyances » fort répandues en Bretagne: La présence d’êtres surnaturels autour des mégalithes.

La Roche aux fées, également près de Retiers en Ille et Vilaine

roches aux fées

« Ty-Ar-Chorriquet » … Maison des Chorriquets, à Gouesnach, en Cornouaille finistérienne

« Ty-Ar-Chorriquet »

Très usitée en Basse-Bretagne, à propos des dizaines de menhirs ou de dolmens habités par des fées mystérieuses, comme à Plougrescant dans les Côtes d’Armor, l’on aperçoit parfois une « droac »h », en train de filer, sur l’îlot di Groc’h Koz.

îlot di Groc’h Koz

Les « Kornandounezed » … korrigans, officiaient en nombre dans les campagnes de l’Argoat ou dans les Côtes d’Armor, comme sur cette île Grande, où la tradition rapporte qu’ils  forçaient à danser, ceux qui passaient près de l’allée couverte.

Les « Kornandounezed »

Elle raconte également une bien curieuse histoire :

« Celle d’une vieille dame, dont le cochon ne mangeait rien … et qui pourtant à vue d’œil ! Intriquée, elle s’en vint à l’île Grande et découvrit son animal dégustant, de fort bon appétit, le repas préparé par les fées. Les paysans du village leur joueront un vilain tour, en tuant le cochon devenu gros et gras à souhait, la veille du jour fixé pas ces dernières…. »

On pourrait également citer des dizaines  de mégalithes, dont les « trésors inestimables » sont gardés par des Géants (Gargantua),  fées, korrigans et autres courils.

Plus insolites sont les cartes postales qui suivent :

Tregunc : la Men Dogan … Pierre des cocus

Tregunc : la Men Dogan

Nombreux furent les maris de cette cité (sans oublier ceux de Cornouaille, du Finistère, … et de bien plus loin), à venir éprouver l’honnêteté de leur épouse contre la Men Dogan.

men dogan

La tradition voulait en effet qu’un époux trompé ne puisse la faire bouger. Dans le cas contraire, un doigt suffisait à la remuer. La Men Dogan fut le théâtre d’une triste histoire, racontée aux veillées, dans les chaumières cornouaillaises.

men dogan

« Au siècle dernier, le pauvre Mao et la belle Corentine, étaient des paysans du bourg de Beuzeg-Kong, au fond de la baie de Concarneau.

Mao était amoureux de la belle Corentine, et n’osait pas lui déclarer sa flamme. Il vint se confier à un tailleur-sorcier de Lanriek qui lui révéla le moyen de savoir si son sentiment était partagé.

– « Tu sais bien le gros rocher que l’on voit à droite, sur la route, avant d’arriver à Trégunc. C’est là que tu iras tout seul, un samedi  soir à minuit, quand il y aura de gros nuages dans le ciel, car il ne faut pas que les étoiles te voient. Tu te rendras auprès du rocher, tu te placeras en haut à côté de la butte, et alors, appuyant ton épaule gauche sur la pierre, tu feras trois efforts modérés, entends-tu ?  »

– « Je ferai trois efforts modérés   » .

« Bien, si le rocher tremble ou remue, c’est que la fille ne t’aime pas mon pauvre ami. S’il reste immobile, tu pourras compter sur sa tendresse, mais c’est diablement rare. Te voilà prévenu… !!! »

En effet, le diabolique « tailleur-sorcier » voulait éliminer l’un des nombreux prétendants de la belle Corentine … qu’il désirait également épouser … connaissant sa dot de 100 écus !

Il savait pertinemment que le rocher bougerait sans le moindre effort.

Ah, le vieux filou … !!!

Trois jours plus tard, par une nuit de pluie et de vent, Mao se rend au coup de minuit, au pied du rocher…

Le voilà qui monte sur la butte, il met son épaule gauche et il pousse.

Une fois « netra » … rien, deux fois, rien encore.

Mais quelques grains de sable glissent sous la pierre … la troisième fois « allas » … hélas !… la pierre remue, la pierre tremble, elle frissonne comme une âme en peine.

Fou de douleur, « Corentine ne m’aime pas », le jeune homme partit sur le champ se noyer dans les vagues furieuses de l’Océan. Corentine perdit la raison et on la vit souvent venir maudire le rocher qui lui avait pris son amoureux.

A cette époque, à la vérité, où la fidélité se trouvait encore, où les filles n’aimaient qu’une fois, la Roche-fée n’ayant pas encore été consultée tous les jours, ne remuait pas aussi facilement qu’aujourd’hui. Vous en viendrait-il l’idée d’en éprouver la véracité ???

Sources : une Bretagne si étrange 1900-1920 de James Eveillard et Patrick Huchet

A SUIVRE

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

17 réflexions sur « Croyances, légendes et superstitions diverses – 1/2… !!! »

  1. Un billet qui me plait
    Je suis fan des anciennes cartes postales
    Les personnages ont du charisme qui rime avec authenticité
    Bonne journée
    Bises

  2. ah bein Zaza moi je trouve la Bretagne très belle même maintenant ! mais je ne l’ai pas connu avant hi hi hi , et les cartes sont belles ! je ne trouve pas que ça a changé tant que ça !!! ! mais bon … vive la Bretagne gros bisous beau weekend A+

  3. Bonjour Zaza
    J’aime la Bretagne et je me balade même dans mon jardin (ou à la plage) avec des sabots bretons ….. oui, oui ! ils représentent le Gwenn ha Du, ils viennent de Perros Guirec !!!
    De belles cartes anciennes, merci pour ton partage
    Bises, bon week-end

  4. Je raffole des cartes postales anciennes : elles ont une âme ! Bravo pour tes récits… pour le moins étranges… Pauvres amoureux ! moralité :ne faites jamais confiance aux sorciers …
    Bises

  5. c’est sympa de retrouver ces cartes anciennes certaines sont rééditées ici, elles racontent la vie d’avant un beau témoignage. beau vendredi et weekend Zaza il s’annonce très beau en tout cas aujourd’hui pas un nuage et c’est super plein de pensées amicales et de bises

  6. Un régal, ma Zaza, car je suis férue de tout ce monde imaginaire (le crois-tu?) des fées et autres korrigans. Donc sous le charme de cette terrible histoire. J’ai des aïeux qui étaient natifs de Josselin. C’est pour cela que je porte la Bretagne dans mon coeur. Gros bisous et douce journée

  7. Merci pour ce tres beau billet illustré par ces cartes anciennes . Je ne connaissais pas toutes les légendes attribuées à ces mégalithes
    Bonne journée
    Bisous

  8. Bonjour Zaza ! eh bien on ne peut l’aimer qu’avec toi qui nous en parles si bien j’aime ces histoires et cartes postales ! merci Zaza à la prochaine ! bisous !

  9. Bonjour Zaza,
    Il était vraiment amoureux ce Mao !!
    La pierre du cocu n’a pas eu raison !!!
    alors quoi penser de cette légende !! lol
    Bonne soirée, bises

  10. J’ai adoré! J’ai voulu le lire en venant la nuit dernière et le lien ne fonctionnait pas. La citation de Jacques Cambry est super et ton travail passionnant! tout ce que j’aime, croyances, folklore, traditions… Féerie de multiples manières…
    Ces cartes sont superbes, un témoignage ultra précieux d’un monde fascinant!
    Gros bisous ma Zaza
    Cendrine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo