L’atelier de Ghislaine N° 45 … !!!

l'atelier de ghislaine

Les consignes de Ghislaine ICI

Sur le thème « LE VIRTUEL », introduire 5 mots :

Tristesse,Train, douter, dévoilé, écrire.

Un petit pastiche, d’un Célèbre poème de Rudyard Kipling, écrit en 1910 ! 

Kipling sur son P.C.

Si tu peux voir avec tristesse, détruit l’ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à relancer sans douter
Ou perdre d’un seul clic le gain du travail de mille nuits
Sans un geste déplacé, ni virtuel et sans te mettre à jurer

Si tu peux aimer Windows sans priser ses détours
Si tu peux te moquer de Bill sans cesser d’être tendre
Te sachant méprisé sans blâmer et haïr à ton tour
Ses niches et obstacles tout en luttant et te défendre

Si tu peux supporter d’entendre toutes les critiques
Amplifiées par les Macs pour rameuter les nouveaux
Et que gémissent sur toi Linux et toute sa clique
Sans te plaindre toi-même, sans écrire un seul mot

Si tu peux rester digne dans la foule qui se presse
Pour la dernière version dévoilée d’un logiciel chéri
Si tu crois ces bobards et sourire à la femme en caisse
Sans que jaillisse de toi un coup de gueule, un cri

Si tu sais surveiller ton PC, le nettoyer, le protéger
Sans devenir sceptique au risque de casser ta machine
Rêver et veiller aux virus, les plus méchants chopés
Ôter tous les fichiers inutiles ainsi que les épines

Si tu peux rencontrer  « Succès » après « Plantages »
Et recevoir ces deux menteurs d’un même front
Si tu peux conserver disque dur, fichiers et pages
Quand d’autres seront en train de tourner en rond

Alors, de tous les PC et Softwares, tu crieras Victoire
Ils seront à tout jamais tes vils esclaves soumis
Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire
Tu seras le meilleurs des informaticiens, mon fils !

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

25 réflexions sur « L’atelier de Ghislaine N° 45 … !!! »

  1. Bonjour Zaza, un texte que je connais, mais pas la date, eh oui pas d’hier mais repris à la mode d’aujourd’hui avec l’informatique… qu’il faut maîtriser !!! Bon mardi cool, bises ,-)

  2. Le texte de Kipling est une institution, tu as soufflé sur lui un talentueux vent d’octets et on pense à la place, souvent dévorante, que les machines ont pris dans notre monde ambivalent.
    Pas facile de s’extraire de leurs rouages pour conserver notre humanité mais nos créations et nos travaux de blogueuses sont autant de forces humaines qui disent l’émotion, qui préservent la chair des sentiments.
    bravo, madame l’artiste, je te souhaite une belle journée, avec de gros bisous d’amitié
    Cendrine

  3. Bonjour Zaza…Je te souhaite un doux samedi ici au lever du jour on avait un beau ciel bleu mais là ça change , des nuages arrivent et le vent reste malgré tout ! Chez toi c’est pareil ?
    Bravo tu as réussi tes placements ce n’était pas simples !
    Bisous et a demain

  4. ..oh que de belle façon tout cela est écrit, bravo Zaza mais point d’étonnement, tu es toujours bien inspirée!
    Bises du jour,
    Mireille du Sablon

  5. Un texte souvent lu et entendu que tu as su détourner à ta manière, quel talent !
    Comme tu dis on a intérêt à s’accrocher pour mieux dompter notre window ! plus facile pour la génération née avec, tout bébé on n’a pas peur de cette souris là ! :)
    C’est le progrès avec ses hauts et ses bats, mais qui me permet de connaître une sacrée amie-bretonne que c’est toi !
    Gros bisous ma Zaza

  6. Lorsque j’étais petite
    Mon père autodidacte me disait toujours
    étudier c’est se faire une place dans le vie, car il faut se méfier, la machine tuera l’homme même si elle fait semblant d’être une précieuse aide , il faut aussi savoir se servir de ses mains comme de sa tête
    Et on mange les cerises aigres maintenant depuis longtemps je sais qu’il avait raison
    …….Bonne journée
    Bisous

  7. Ce qui est sûr, c’est que je ne suis pas encore le meilleur informaticien.
    Mais j’ai souri en te lisant… avec le « Tu seras un homme », traduit par André Maurois, dans ma tête. :)
    Merci pour ce moment partagé, pour ce défi bien relevé.
    Bisous et douce journée ma Zaza.

  8. Bonjour Zaza,
    Belle base pour l’écriture de ses mots
    Si… Tu seras un homme, mon fils
    Eh oui , Kipling a écrit ce poème à l’attention de son unique fils, John, âgé alors de 13 ans en 1910.
    Ce dernier mourut lors de son premier assaut, durant l’attaque de Chalk Pit Wood à la bataille de Loos en 1915. Son corps ne fut pas retrouvé. Rudyard Kipling procéda à des fouilles dans la région pour retrouver les preuves de la mort ou la dépouille de son fils.
    Il inventa l’inscription qui figure sur la tombe des soldats inconnus britanniques : « Known unto God » (Connu seul de Dieu). En 1991, la tombe du lieutenant John Kipling fut enfin identifiée de manière concluante…
    Bonne fin de journée
    amitiés

  9. ha dès le début je me suis dit !! mais oui !!
    c’est super ce remake !! ha les ordis !! ils fatiguent vite—6 ans mon fixe et la tour est à changer-
    prévu pour septembre ! chouette !!
    bonne soirée !

  10. Bonjour Zaza.
    L’Eté est de retour par chez nous, pourvu qu’il dure encore un peu car il a vite passé.
    J’espère que chez toi aussi il fait beau car ça n’est pas pareil de partout.
    Quoi qu’il en soit, je te souhaite un bon Mardi.
    Bisous de nous deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo