Le gang du Marais 11/12 … !!!

Chapitre XI

Reprenons les évènements un peu avant l’arrivée de Quentin de Gendarmerit !

La salle était plongée en pleine obscurité après un coup de feu de l’un des hommes de Richard Dasso…
Les hommes criaient :
Sam Gratte se demandait :
– « Qu’est-ce que fait donc ce fichu Inspecteur ? »
Richard Dasso sentait l’arme dans son dos.
Il cria :
– « À moi ! »
La police n’apparaissait toujours pas.
Sam Gratte se vit perdu.
Il sentit quelqu’un lui toucher le bras.
– « Eh bien, » dit-il, « la police aura toujours le chef de cette bande de malfrats ! »
Et il tira.
Richard Dasso tomba en poussant un cri.
Au même moment, trois hommes sautèrent sur Sam Gratte.
Il essaya bien de se défendre mais fut submergé par le nombre.
Dans la salle, les bandits s’enfuyaient.
Un homme alluma une lampe de poche.
– « Nous le tenons, c’est bien lui ! »
Pit Za lança un ordre :

– « Suivez-moi ! »
– « Pourquoi ne pas l’abattre tout de suite. »
– « Non, non ! Vous n’entendez pas les coups de feu ? La police arrive. Nous allons garder Sam Gratte comme otage. »
Pit Za ouvrit une trappe qui se trouvait sur l’estrade.
Deux hommes forcèrent Sam Gratte à y descendre.
Pit, passa le dernier et referma la trappe.
Sam Gratte sentait toujours la pointe de deux revolvers peser sur son dos.
Il ne pouvait rien faire.
Ils traversèrent d’interminables couloirs.
Enfin, Sam Gratte aperçut une porte.
Pit Za l’ouvrit.
Il y avait un long escalier.
– « Monte. »
Sam Gratte ne pouvait qu’obéir.
Il se trouvait maintenant dans une maison.
Pit ordonna :
– « Menez-le à la chambre close. »
Les deux hommes poussèrent Sam Gratte vers une porte.
– « Entre ! »
Sam Gratte s’exécuta.
Il entendit la porte se refermer derrière lui.
Il regarda la pièce.
C’était une petite pièce carrée.
Pour éclairer la pièce, il n’y avait qu’un œil de bœuf.

Sam Gratte jeta un coup d’œil au dehors.
– « On dirait une cour… »
Il s’assit sur le bord du lit et se mit à jongler.
– « Qu’a donc fabriqué Quentin Gendarmerit ?… Je lui avais dit vingt heures quinze. Mais pour le moment, il faut que je trouve un moyen de sortir d’ici, et le plus tôt possible. »
Il fit le tour de la pièce, regardant partout, les murs, le plafond, le plancher…
Soudain il sentit une coulisse d’air.
– « Une ancienne porte de cave, » pensa-t-il.
Il souleva une bâche imperméabilisée.
Les lattes du plancher ne semblaient pas bien solides. Il en arracha une.
Tout à coup, des bruits de pas se firent entendre dans le corridor.
– « Quelqu’un ! »
Vivement il rabattit le prélart qu’il avait soulevé.
Il entendit une clef tourner dans la serrure.
La porte s’ouvrit.
Un des hommes entra :
– « Pit demande si tu veux becqueter quelque chose ? »
– « Non, je n’ai pas faim. Foutez-moi ma paix et laissez-moi dormir. »
L’homme donna une gifle retentissante à Sam Gratte.
– « Tu apprendras à me répondre plus poliment, la prochaine fois. »
Il sortit en fermant la porte.
Sam Gratte se frotta la joue, se promettant bien de lui refiler cette mandale à la prochaine occasion.
Il recommença de nouveau son travail sur le parquet.
Les autres planches semblaient plus solides.
Au bout d’une dizaine de minutes, il en avait arraché une autre.
Une demi-heure se passa.
Sam Gratte se releva.
Le trou était maintenant assez grand.
Il pouvait passer.
Il sortit une allumette de sa poche et l’alluma.
Il jeta un coup d’œil dans le trou.

– « C’est bien ce que je pensais, le couloir de tout à l’heure… »
Le couloir était à environ deux mètres.
Sam Gratte qui mesurait près d’un mètre quatre-vingt, lorsqu’il fut suspendu par les bras, touchait presque le sol.
Il se laissa tomber.
Sam Gratte réfléchit quelques secondes.
Il n’était pas armé, les trois bandits l’étaient.
Par contre, s’il partait, Pit, le meurtrier de Martine, aurait peut-être le temps de se sauver avant son retour.

Que fera-il maintenant ?

A SUIVRE …

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

21 réflexions sur « Le gang du Marais 11/12 … !!! »

  1. J’ai hâte de savoir ce qui va arriver à Sam!
    Et bien alors, la cavalerie, elle va se bouger!!! LOL
    Toujours aussi trépidantes les aventures signées Zaza!
    Gros bisous pour une belle semaine et merci
    Cendrine

  2. bonjour Zaza
    Toujours aussi passionnant , mais il nous faut encore attendre fin ….pour
    savoir ce qu’il fera ? Mais pas de doute SAM devrait sortir Vainqueur…..
    bonne fin de journée
    Amitiés

  3. Bonjour Zaza, je retenais mon souffle, je suis sûre que Sam va s’en sortir, il a de la ressource le bougre. Bisous et la suite SVP, c’est trop bien Bisous et bonne journée MTH

  4. C’est bête mais on a comme l’impression qu’au lieu de se faire la mâle il va rester pour pouvoir pincer Pit….ha ha mauvaise idée en tous cas si il fait ça »Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.