« L’enfermement » pour les Croqueurs de Mots en poésie … !!!

poésie croqueurs de mots

Notre moussaillon Jill reprend la barre pour cette quinzaine chez les Croqueurs de Mots. Voici ce qu’elle nous dit : ICI

Le thème de ce second jeudi de poésie est

« L’enfermement »

Oiseau en cage !

oiseau en cage

Je ne suis qu’un être privé de liberté
De ma cage dorée, je  siffle, sème la gaieté
Et je prends mes repas par une p’tite ouverture,
J’aurais désiré les picorer moi-même dans la nature,
J’ai manifesté en me fracassant contre les barreaux la tête,
Mais pour eux ce ne fut qu’une joie et qu’une fête.
De ma cage, je flaire les odeurs de la vraie vie,
Et pourquoi les maîtres avec qui je survis
M’imposent cet odieux enfermement ?
Du fond de ma cage, j’attends et espère le printemps !
L’arbre, la femelle, le nid et surtout la liberté !
Cette fameuse liberté tellement convoitée.
Ils sont là, je ne la verrai sûrement pas
Des fausses ailes. Que de faux pas !
Et voler dans le ciel ne m’est qu’un impossible voyage.
Une année déjà, parti le printemps, plus de mirages.
Je ferme les yeux et je vais à jamais
me taire
De ce sort, je n’ai vraiment que faire !
Et la mort m’attend bientôt …

Zaza – 22/09/2018

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

16 réflexions sur « « L’enfermement » pour les Croqueurs de Mots en poésie … !!! »

  1. Bonsoir Zaza, un oiseau a des ailes pour voler, la cage, si petite en plus, quel triste prison pour lui… je peux comprendre son désir de ne plus vivre ainsi… Mais on va appeler Pierre Perret à la rescousse… ;-) merci à toi, bises de jill

  2. Très intense… et très poignant!
    Je n’aime pas voir les oiseaux en cage et cette voix, sous ta plume, est particulièrement émouvante. On peut comprendre la détresse d’un être enfermé, oiseau qui croupit dans sa cage, prisonnier qui cherche la lumière…
    Gros bisous ma Zaza et bravo
    Cendrine

  3. Je n’aime pas voir des oiseaux en cage, mais je sais que certains ne vivent qu’ainsi, hélas !
    Merci pour ce poème, Zaza.
    Bisous et douce journée.

  4. Coucou ZAZA que c,est triste un oiseau en cage un beau texte triste mais c’est sûrement ce que les oiseaux en cage pense Mth

  5. Un enfermement que subissent de nombreux oiseaux malheureusement . Dans ma rue il y a un canari dans une toute petite cage sur un balcon, je ne comprends vraiment pas qu’on puisse vendre de si petites cages , il y aurait beaucoup à faire en effet pour le bien être des animaux
    Bisous

  6. Avec l’envie de chanter pour t’accompagner Ouvrez ouvrez la cage aux oiseaux de Pierre Perret.
    En oubliant pas non plus que des animaux qui ont toujours vécu dans des parcs ou zoos ou cages seront en bien plus grand danger si on leur donne une liberté dont ils n’ont pas les codes. je pense à ces lions dont l’enclos a été cisaillé et qui seront hélas sans doute abattus s’ils ne reviennent pas d’eux même
    bises et belle fin de semaine
    Et lundi sur mon blog : le sujet du défi 209

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.