L’héritage d’un inconnu ! – 9/11

Chapitre IX

Nestor se dirigea vers la bibliothèque.

Léo le suivait en transportant la lumière.
– « Vas-tu me dire ?… »
Nestor s’arrêta au centre de la pièce.
– « Le coin des enfants ? »
– « Quoi ? »
– « Où se trouvent les livres d’enfants ? »
– « Là-bas, à gauche. »
Nestor se dirigea vers le côté gauche.
– « Vas-tu m’expliquer ? »
Nestor, à genoux, semblait chercher quelque chose.
Soudain il sortit un livre de la bibliothèque.
– « Le voilà. »
– « Mais quoi ? »
– « Robinson Crusoé ! »
– « Robinson Crusoé ? »
– « Mais oui. Dans Robinson se trouve le trésor. Tu te souviens. Dans Robinson… Eh bien, le voilà Robinson… le fameux Robinson ! »

Léo sursauta :
– « Mais oui, tu as raison. »
– « Retournons dans la chambre et regardons ce que contient Robinson. »
– « C’est ça. »
Les deux hommes revinrent dans leur chambre. Nestor ouvrit le livre.
Le cœur de nos deux amis battait à tout rompre.
Nestor ne s’attendait pas à trouver le trésor dans le livre.
Mais il s’attendait à trouver un papier lui indiquant où il pourrait trouver le trésor.
Vivement, il feuilleta le livre.
RIEN, absolument rien.
Les deux hommes se regardèrent stupéfaits.
– « Rien… »
– « Rien ? »
Pas d’enveloppe, pas la moindre petite feuille de papier.
– « Ce n’est pas le bon Robinson, » fit Léo.

Nestor ne voulait pas abandonner :
– « J’ai l’intention de lire le livre. »
– « Quand ? »
– « Ce soir même. »
– « Mais pourquoi ? »
– « On ne sait jamais. »
Les deux hommes se couchèrent. Ils laissèrent la lampe allumée.
Ils lisaient chacun leur livre.
Au bout d’une dizaine de minutes, Nestor sursauta :
– « Léo ! »
– « Quoi ? »
– « Regarde ! »
– « Qu’est-ce qu’il y a ? »
– « Des mots de soulignés. »
– « Des mots ? »
– « Oui… Ici il y a une phrase. C’est là qu’il décida de descendre au fond du puits. Les mots c’est au fond du puits sont soulignés. »
– « Alors, c’est clair, » rétorque Léo, « il doit y avoir un puits quelque part et le trésor est au fond du puits. »
– « Attend ! »
– « Pourquoi ? »
– « Je crois qu’il y a d’autres lignes de soulignées, plus loin. »
Léo se pencha.
Nestor continua à regarder son livre, page par page. Dix pages plus loin, il y avait d’autres mots de soulignés.
– « Tiens là. »
– « J’ai vu. »
Nestor lut :
– « La pierre… »
– « La pierre ? »
– « Oui. »
– « C’est tout. »
– « Lis. »
– « Ne vous arrêtera pas. »
Il y eut une seconde de silence.
Léo reprit :
– « La phrase est donc : La pierre ne vous arrêtera pas. »
– « Oui. Les deux phrases : C’est au fond du puits. La pierre ne vous arrêtera pas. »
Léo réfléchit :
– « Qu’est-ce que cela peut bien vouloir dire ? »
– « Finissons le livre d’abord. Il y a peut-être autre chose. »
– « Très juste ! »
Et ils se remirent à feuilleter le livre.
Nestor ne s’était pas trompé.
Quelques pages plus loin, il y avait d’autres indications.
– « Allez ! »
– « Allez ? »
– « Oui… mais, une minute… il y a d’autres mots ici. »
– « Quoi ? »
– « Jusqu’au bout ! »
– « La devise de Dollar ??? »
– « Mais non, attend… Et ici, il y a… vous serez… »
Il tourna la page et chercha le mot manquant.
– « Ah, le voilà. Récompensé. »
– « Donc cette phrase se lit comme suit : Allez jusqu’au bout et vous serez récompensé ? »
– « Oui, » répondit Nestor.
– « Pour moi, c’est la dernière. Il ne restait que quelques pages. »
Nestor les regarda. Il n’y avait plus rien. Alors il sortit un crayon. Il écrivit.

« C’est au fond du puits. La pierre ne vous arrêtera pas. Allez jusqu’au bout et vous serez récompensé. »

– « Voilà la clef du mystère. »
– « Il n’y a pas grand mystère là-dedans. »
– « Comment cela ? »
– « Le trésor existe et nous allons le trouver. »
– « Ah ! »
– « Il se trouve au fond d’un puits. »
– « Au fond ? »
Après quelques secondes, Nestor reprit :
– « Peut-être pas au fond, mais plus loin. »
– « Que veux-tu dire ? »
– « Il y a peut-être une porte secrète de creuser dans la pierre du puits. »
Léo récita lentement.
– « La pierre ne vous arrêtera pas. »
– « Quand nous aurons enlevé cette pierre qui est mentionnée, il ne nous restera qu’à nous rendre jusqu’au bout pour être récompensés. »
– « Que faisons-nous ? »
– « Nous ne pouvons pas travailler cette nuit. Nous serons peut-être obligés de creuser… peut-être même de dynamiter. Il ne faut pas attirer l’attention de ceux qui nous surveillent. »
– « Eh bien ? »
– « Demain matin, il fera clair de bonne heure. Nous pourrons commencer nos recherches vers six heures. »
– « Très bien. »
– « Une minute. Nous pouvons cependant faire quelque chose ce soir. »
– « Ah, quoi penses-tu ? »
– « Chercher le puits. »
– « Ce soir ? »
– « Mais oui, ça nous avancera pour demain. »
– « Bon, bon. »
Léo du Hurlevent se leva en grommelant.
Dix minutes plus tard, ils sortaient sur le terrain.
Ils se mirent à examiner partout.
Ils aperçurent facilement le vieux puits qui se trouvait à l’arrière de la maison.
Nestor Boyaux leva le couvercle.

– « Regarde ! »
– « Quoi ? »
– « Une corde. »
– « Attend, je vais descendre. »
– « Non. J’y vais moi-même, rétorqua Nestor.
Il prit la lumière et descendit au fond du puits.
– « Il n’y a pas d’eau, » cria-t-il.
Puis quelques secondes plus tard :
– « Je ne vois rien de spécial, mais le tour est en pierres. »
– « Remonte. »
Nestor s’exécuta lestement. C’est que c’est un sportif notre Nestor …
Puis les deux hommes prirent le chemin du retour, se promettant bien de reprendre leur recherche aussitôt que le jour se lèverait.

Approchent-ils de leur but ?

Découvriront-ils le trésor ?

A SUIVRE

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

25 réflexions sur « L’héritage d’un inconnu ! – 9/11 »

  1. Envie de savoir la suite… Tu nous allèches profondément ma Zaza!
    Ainsi, on se régale de frayer en compagnie de tes héros, sur les traces du valeureux Robinson…
    Vivement le prochain épisode, suspense oblige…
    Gros bisous et un doux et reposant week-end pour ton cher et tendre et pour toi
    Cendrine

  2. Je reviens te dire merci Zazounette, hier soir j’ai trouvé mais je ne l’avais jamais fait en ce qui concerne les commentaires , bisous et excuses moi pour toutes ces questions !
    Bisous +++++++++

  3. ☘️*-.♪ Bonjour mon @mie ZAZA
    ♪_.-*❤️*-._♪_.-*❤️*-._♪_.-*❤️*-.♪
    ⭐*-.♪ Plume, Crayon ou Stylo, Clavier
    ☘️*-.♪ Tout me va, pour t’écrire ce petit mot…….
    ⭐*-.♪ Car il me vient du plus profond de mon ❤️,
    ☘️*-.♪ Pour te souhaiter une journée ⭐,pleine de bonheur☘️
    ⭐*-.♪Suivie d’un bon week- end
    ☘️*-.♪ Bisous ( jALLEN DORT BIEN !!!) je lis sans bruit, vivement lundi

  4. ☘️*-.♪ Bonjour mon @mie ZAZA
    ♪_.-*❤️*-._♪_.-*❤️*-._♪_.-*❤️*-.♪
    ⭐*-.♪ Plume, Crayon ou Stylo, Clavier
    ☘️*-.♪ Tout me va, pour t’écrire ce petit mot…….
    ⭐*-.♪ Car il me vient du plus profond de mon ❤️,
    ☘️*-.♪ Pour te souhaiter une journée ⭐,pleine de bonheur☘️
    ⭐*-.♪Suivie d’un bon week- end
    ☘️*-.♪ Bisous ( jALLEN DORT BIEN !!!) je lis sans bruit, vivement lundi

  5. Bon Robinsn était bien la bonne piste mais connaissant le côté torturé de la Zaza ce pourrait-il que les deux derniers épisodes nous réservent des surprises !!!
    Qoi faire … attendre la suite au prochain numéro
    Bon weekend Madame Zaza
    Bisous

  6. Bonjour Zaza, je suis contente j’étais sur la bonne piste, mais trouveront-ils le trésor? et s’il n’y en avait pas ? Bisous et bon après-midi MTH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.