Malédiction en Écosse – 7/8 … !!!

AQUARELLE

C’est ainsi que Meg et Lord Mac Kintosh se retrouvèrent ensemble traverses le lac.

« Eh bien, pour quelqu’un qui est terrorisé, je vous trouve bien audacieux. Vous me proposez tout simplement de marcher sur les traces du vampire local. »

vampire

– « Seulement en plein jour et en votre compagnie ma chère Meg … !!! »

– « Soit, cet après-midi risque d’être distrayant et instructif. » Dis-je en masquant ma tristesse de devoir abandonner Hannu pour quelques heures. 

Après le repas, le café et le cigare pour mon hôte, nous prîmes tous les deux le chemin conduisant à la barge permettant de traverser le lac. Une corde avait été tendue entre les deux rives de façon à ce que le bac ne se perde pas par temps de brouillard. 

lac écosssais

« La traversée dure environ vingt minutes, Aonghas ne ménage pas sa peine pour nous faire glisser sur l’eau. De toute façon il est un peu taciturne. Il ne parle pas beaucoup, surtout aux étrangers. » 

Le passeur portait un long ciré noir et une capuche qui lui recouvrait les trois quarts du visage.

passeur

Lord Mac Kintosh avait raison, il ne nous adressa pas la parole de toute la traversée. Le ponton sur l’autre rive donnait juste sur les ruines du château, soi-disant habitées par un vampire de la pire espèce.

ruines écossaises

Je ne suis pas facilement impressionnable, mais j’eus cependant une boule dans la gorge en voyant cet amas de vieilles pierres partiellement recouvertes par de la mousse.

ruines écossaises

Caisteal Maol ( gaékique: Caisteal, «Château», Maol, «nu») est une ruine. Il est situé près du port du village de Kylean.

village écossais

Il est également connu comme le château Moil, Château Maol, Dun akyn, Château Dunakin et Dun Haakon et Château Dunakin.

Seul le donjon était encore à moitié debout, tout le reste n’était que ruines.

ruines écossaises

L’ensemble inspirait la désolation.

reuines écossaises

Lord Mac Kintosh me décrivit le château tel qu’il était autrefois et me raconta son histoire.

« Le château, un ancien siège du clan Mackinnon, était une forteresse commandant le détroit de Kyle Akin entre Skye et le continent, à travers lequel tous les navires devaient passer ou bien tenter le passage orageux de La Minch. Le bâtiment actuel date du 15ème siècle, mais est traditionnellement réputé pour être d’origine beaucoup plus tôt.

Selon cette tradition, Alpin Mac Echdach, arrière petit-fils de Findanus, le 4ème Mac Kinnon, chef à Dunakin dans le clan autour de l’an 900 épousa une princesse nordique surnommé «Saucy Mary». Finandus et son épouse ont instauré un péage sur tous les navires de transport. La princesse est enterré sur Beinn na Caillich sur Skye, son visage tourné vers la Norvège.

Quelle que soit la véracité de l’histoire traditionnelle du château, il y a de bonnes raisons de supposer l’existence d’un lien quelconque avec la Norvège. Le roi Haakon IV est pensé pour avoir assemblé sa flotte de drakkars là avant la bataille de Largs en ​​1263 (d’où le nom de Kylealin – de Haakon kyle). La défaite de Haakon à Largs a mis fin la domination nordique des îles écossaises.

La structure actuelle est de fin du 15ème ou début du 16ème siècle la construction. Cette hypothèse est étayée par des documents historiques et la datation au carbone. En 1513, une réunion des chefs a eu lieu ici et ils ont convenu de soutenir Donald Mac Donald comme Lord of the Isles. Le dernier occupant du château était Neill Mac Kinnon »

De par sa position oisive de rentier, il avait pu consacrer du temps à étudier l’histoire familiale de ses ex plus proches voisins. Par contre, il semblait de pas avoir élucidé toute l’histoire de la dynastie Mac Drummond…!

lord écossais

Bizarre, non … !!!

A travers ces récits, c’est comme si j’avais emprunté une machine à remonter le temps ( comme celle du docteur docteur Who). Il n’arrêtait pas de parler et je ne me lassais pas de l’écouter. 

Nous ne vîmes pas le temps passer. Timidement, le ciel rougeoyant du soleil couchant colorait les lieux.

soleil coucant en écosse

Nous retournâmes sur le ponton, sonner la cloche pour qu’Aonghas vienne nous rechercher.

Ingénieux système que ces deux cloches reliées ensemble à une corde sur chaque berge permettant aux gens de prévenir le passeur de leur présence.

Une fois au château, nous pûmes constater qu’Âbha avait terminé la construction de son œuvre. Sa machine n’était pas volumineuse, elle aurait pu tenir dans un mètre cube, cependant vu son poids il avait quand même bien fait de se faire livrer les pièces détachées par livreur spécial. 

machine à dédecter les fantômes

Hannu descendit juste avant le dîner. Ce dernier ne fut guère propice à la discussion. Chacun redoutait la journée du lendemain.

Qu’allait-il se passer ?

Allait-il même se passer quelque chose ?

Plus les aiguilles se rapprochaient de minuit, plus Lord Mac Kintosh était nerveux.

Sur le coup des vingt-deux heures trente le docteur Dhairyashee mit son engin en marche. Seulement, il était difficile de s’y fier tant que nous n’avions pas un spectre sous la main. 

Lord Malcolm K. ne voulait pas dormir et désirait demeurer près de la machine d’Âbha s’y sentant plus rassuré. D’un commun accord, nous décidâmes qu’il ne devait pas demeurer seul.

Hannu prit le premier tour de garde jusqu’à une heure du matin, puis Âbha jusqu’à quatre heures, puis ce fut finalement mon tour.

Je pense inutile de vous préciser combien cette nuit fut beaucoup plus ennuyeuse que la précédente. Enfin, une fois la journée passée, il me restera certainement quelques années pour câliner mon tendre finlandais !

La nuit n’avait pas apporté son lot de mystère. Lord Mac Kintosh avait fini par s’assoupir dans son fauteuil, devant le feu de cheminée et il ne se réveilla que quand la grande pendule du salon égrena les douze coups de midi.

Nul n’osa plaisanter durant ce déjeuner que Lord Malcolm K. considérait être le dernier. 

Âbha se leva à cinq reprises pour aller vérifier que sa machine était bien en bon état de marche. Malgré une dizaine de tasses de café, j’avais du mal à garder les paupières ouvertes.

café

Hannu s’en aperçut et me conseilla de monter faire une sieste. Lui et Âbha veilleraient sur notre hôte durant mon sommeil. Dans un dernier bâillement à se décrocher la mâchoire, j’acceptai avec soulagement sa proposition. 

A SUIVRE

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

24 réflexions sur « Malédiction en Écosse – 7/8 … !!! »

  1. J’attendais la suite avec impatience!
    La « rencontre » avec le château est super, un personnage à part entière ce château… Ah ces vieilles pierres qui ont une âme!
    Et le passeur qui me fait vraiment penser à Charon…
    Hâte de lire la suite mais pas hâte que ça se termine… Tu vas continuer? Pas vrai!
    Gros bisous ma Zaza et merci
    Plein de belles pensées
    Cendrine

  2. Bonjour ma petite Zaza…. Super mais j’usqu’ou vas tu nous mener avec cette histoire…
    Il parait que demain c’est fini le beau temps, ils annoncent les orages ou de simple averses, on verra bien ! Gros bisous ma douce et à demain ♥

  3. … et le mystère continue..nous reviendrons pour la suite, c’est sûr!… il nous faut récupérer après cette nuit de veille…
    Bon mardi,
    Bises de Mireille du sablon

  4. Pas à pas tu nous mènes dans ces ruines
    Pour nous distraire tu nous gâtes de photos tout de même bien belles , je craque sur cet arc-en-ciel
    Bon demain ……….c’est la fin du mystère
    Bon 8 mai je te souhaite

  5. effrayante ta première photo…..je suppose que tout le monde aurait peur de cet homme……aujourd’hui j’ai bien reçu ton com…..merci et douce journée de ce 8 mai

  6. De noirs nuages pèsent sur ce vieux château, brrr j’ai les chocottes, je m’en vais reprendre u petit noir du coup…
    Bonne journée ma Zaz en attendant l’éclaircie, hier il faisait si beau dans les jardins…

  7. bonjour
    à l’ ECOSSE le pays ou j’ aimerais aller faire un tour
    et la tu nous y plonge directe avec ton histoire

    ( les pommiers en fleurs sont dans l ‘arrée toujours au moins 15 jopurs de retard sur le LEON

    bonne journée Zaza
    bises

  8. Je viens suivre mon feuilleton c’est super d’avoir ce rendez – vous quotidien en Ecosse .
    Bon là encore un mystère avec Lord Mac Kintosh , pourquoi s’intéresse – t -il de si près à ses ex voisins ?
    Tu sais nous tenir en haleine bravo
    Bonne fin de journée
    Bisous

  9. L’ecosse et son mystère que va til donc se passrr pendqnt que Meg sendort? Bonne fon de journée moins chaude aujourd’hui mais encore belle bises zaza à demain

  10. J’ai lu, j’ai regardé , et j’ai apprécié cette partie du récit , j’attends la suite.
    Il est superbe ton article . Bonne journée . Cordiales amitiés & à +

  11. COUCOU ma Zaza ,
    Il ne s’agit pas de toi ma chérie , je parle de ceux qui ne viennent JAMAIS chez moi qui qui sont contents que je passe et qui en plus me répondent CHEZ EUX ha ha ha . Je ne demande pas de venir tous les jours , d’ailleurs je n’écris pas tous les jours non plus , mais une fois de temps en temps .
    J’ai des amis et amies blogueurs et blogueuses qui sont content de me voir chez eux , je vois même mon nom dans leurs amis mais jamais ils ne viennent voir ce que j’écris , c’est frustrant et vexant à la fois , mais je vois qu’hélas ce ne sont pas eux qui répondent ha ha ha attendons de voir ha ha ha .

    J’aime tes histoires ma Zaza .

    Bonne soirée , gros bisous marseillais .
    A bientôt . Renée (mamiekéké).

  12. Brrrrr!!!! Je sens bien qu’il va y avoir du sang qui va nous gicler sur la figure, moi. Je ferme les yeux, j’ai trop peur…. Bisous…timides…hi!hi!hi!

  13. Bonsoir dans ma nuit Zaza ! Tu as une imagination débordante alors ok je reviendrai lire la suite et fin je crois la prochaine fois ! merci bisous et bon jeudi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.