Mercredi … C’est Musique … !!!

Pour le 265ème session de la MCO notre amie Renée prend le relai ICI, avec comme thème « Haine »

La Haine – Michel Sardou

Elle a la gueule d’un centurion
Les yeux d’Hitler ou d’Attila
Le masque de la religion
Le sourire de Caligula

Elle peut sortir d’une voiture
Le poing levé sur la fureur
Vomissant des torrents d’injures
En arborant le bras d’honneur

Elle a le rictus de la hyène
La haine ! La haine ! La haine !

Plus meurtrière qu’un cancer
Plus sûre qu’une épidémie
Elle a ravagé l’Univers
Mieux que la pire des maladies

On parle de la peste noire
On meurt devant le choléra
On en frémit sans trop y croire
Mais pourquoi ne le dit-on pas

Elle a la bombe à hydrogène
La haine la haine la haine

Fille bâtarde de l’amour
De la peur de la jalousie
Elle a engendré à son tour
La torture et la calomnie
La haine

Elle met des cagoules qui font peur
La djellaba du black mosslem
La haine, la haine

Regardez-la en Arménie
Et à Varsovie qu’elle écrase
Écoutez l’écho de ses cris
Aux portes de la chambre à gaz

Voyez ces terribles mégères
Tricotant devant l’échafaud
Et la déclaration de guerre
D’un homme derrière son bureau

Qui d’un trait de plume déchaîne
La haine ! La haine ! La haine !

Jacques Brel – La haine

Comme un marin je partirai
Pour aller rire chez les filles
Et si jamais tu en pleurais
Moi j’en aurais l’âme ravie

Comme un novice je partirai
Pour aller prier le bon Dieu
Et si jamais tu en souffrais
Moi je n’en prierais que mieux

Tu n’as commis d’autre péché
Que de distiller chaque jour
L’ennui et la banalité
Quand d’autres distillent l’amour

Et mille jours pour une nuit
Voilà ce que tu m’as donné
Tu as peint notre amour en gris
Terminé notre éternité

Comme un ivrogne je partirai
Pour aller gueuler ma chanson
Et si jamais tu l’entendais
J’en remercierais le démon

Comme un soldat je partirai
Mourir comme meurent les enfants
Et si jamais tu en mourais
J’en voudrais revenir vivant

Et toi tu pries et toi tu pleures
Au long des jours, au long des ans
C’est comme si avec des fleurs
On ressoudait deux continents

L’amour est mort, vive la haine
Et toi matériel déclassé
Va-t-en donc accrocher ta peine
Au musée des amours ratées

Comme un ivrogne je partirai
Pour aller gueuler ma chanson
Et si jamais tu l’entendais
J’en remercierais le démon

ROMEO ET JULIETTE – La Haine

Dieu qui voit tout, regarde-nous, regardez-vous
Dans nos maisons coule un poison qui a un nom
La haine, la haine…
Comme un serpent dans vos âmes
La haine, la haine…
Qui vous fait juge mais vous condamne
La haine, la haine…
Je la vois brûler dans vos yeux
La haine, la haine…
Qui fait de vous des malheureux
Je hais la haine

Je vous l’avoue, je n’ai pour vous que du dégoût
Pourquoi faut-il que dans cette ville on aime autant
La haine, la haine…
Au nom du père, au nom du fils
La haine, la haine…
Qui fait de nous vos complices

La haine, la haine…
C’est le courage qui manque aux lâches
La haine, la haine…
La sœur de l’amour mais qu’on cache

Je vous maudis pour toutes ces nuits
À vous entendre sans vous comprendre
Vous en oublier même le plaisir
Le seul qui compte, c’est de haïr

Regardez-vous elle vous enchaîne
Cette putain de haine qui vous prend tout
Regardez-vous vous n’êtes rien
Que des pantins entre ses mains

Comment peut-on faire en son nom
Autant de crimes et de victimes

La haine, elle vient pondre dans vos âmes

Alors écoutez la voix des femmes
La haine, la haine, la haine…

Bernard Lavilliers – La haine

Ça te monte, dans les veines comme un venin de murène
Ça t’écorche et ça t’emmène, ça ronge les figures de style
Ça rend fiévreux les tranquilles, ça épargne les imbéciles

La haine

Ça irrigue l’œil du Tigre, ça sur-tend profond les fibres
Ça use mais tu restes libre, c’est perfide chez les bourgeois
Chez qui ça ne se dit pas même si elle est souterraine
C’est tordu, vulgaire et lourd, c’est laid, obsédant et blême
Mais c’est la vérité même, c’est la sœur de la révolte
La mère des révolutions, c’est le couteau de Danton

La haine

C’est tellement tendu parfois qu’on ouvrirait bien les bras
Pour que ça cesse mais ça monte dans tes veines
Comme un venin de murène, il faut bien que tu la traînes

Ta haine

Ma frangine des matins froids, je te réveille pour te dire ça
Mais tu sais, il n’y a que toi que j’aime.

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952

Maman et Mère-Grand…!

Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules…! Tous droits réservés ©

33 réflexions sur « Mercredi … C’est Musique … !!! »

  1. Des chansons coups de poing! Des paroles qui prennent aux tripes et des voix superbes qui portent haut la nécessité de lutter contre cette haine mortifère qui fleurit, hélas, plus que jamais, dans notre société. Un thème particulièrement approprié en ce moment et des choix très judicieux ma Zaza, un grand bravo à toi et plein de bisous tendresse
    Cendrine

  2. Coucou Zaza,
    Un bon choix, je connais bien les chanteurs
    mais pas les chansons, pourtant j’en connais beaucoup de Sardou !!
    pas celle ci mais peut être d’autres aussi ,,, il en a fait un grand nombre !
    on ne l’entend plus beaucoup !!!! comme Lama !!!
    Bonne journée Zaza, bisous

  3. et bien je ne connaissais pas toutes ces chansons, surtout celle de Sardou, je suis surprise….pour le trompe l’oeil il ne doit apparaitre que mi avril, la page s’est égarée…..belle journée à toi

  4. La haine fait couler beaucoup d’encre… Loin d’être innocente, elle laisse derrière son passage blessures et conséquences très bon choix de chanson ma douce amie !!!! bisous AFFECTUEUX

  5. bonjour Zaza , ah oui un thème qui est  » dure  » !! plus de haine dans ce monde de fous !!!
    Jacques Brel je la découvre … merci et les autres je les connais mais … que de bons choix !
    gros bisous belle journée en Zic

  6. Coucou Zaza,
    Je ne savais pas que la haine avait tant été chantée, par tous ces artistes!
    Je ne connaissais que la haine de Shakespeare, un morceau d’anthologie!
    Bises et belle journée

  7. Très bon choix pour ce thème. .. Avec un faible pour Bernard ou Roméo et Juliette… Je crois avoir rattrape mon retard de lectures lol bisous

  8. Je déteste Sardou, par contre Lavilliers j’adore.
    Le grand Jacques en commun oui, Roméo & Juliette, fallait y penser!
    Belle journée Zaza, bien chaude, super!!! Gros bisous

  9. De superbes chansons, je dirais même des cris contre ce mal horrible que l’homme a crée. Belle fin de journée à toi, Zaza, et gros bisous

  10. Que des bons choix… Avec ses coups de gueules qui sont malheureusement toujours et encore d’actualité !Est-ce qu’un jour le mot Haine ne sera plus dans les dicos ?
    Et que les générations suivantes nous demandent ce que ce mot veut dire et que l’on ne sache plus ce que c’est …
    Belle soirée à toi

  11. Bonsoir ma Zaza; tu as bien dû te rendre compte que ce sujet ne m’inspirait pas du tout.
    Tu as vraiment bien su l’illustrer ; vraiment de très beaux choix !
    Je ne connaissais aucune de ces chansons, pourtant interprétées par des chanteurs célèbres.
    C’est la richesse de cette communauté !
    Je dois aussi dire que je n’avais pas envie de beaucoup chercher avec la maladie et l’opération dentaire de petit Bonhomme.
    Merci pour ce bel article et ces superbes chansons !
    Gros bisous !!!! Francine.

  12. Bonjour,
    Bernard Lavilliers me semble le meilleur pour exprimer ce sentiment, les autres sont pas mal non plus mais je trouve que l’émotion est la plus forte chez Lavilliers.
    Bises,
    Jean

  13. coucou Zaza. Contente que tu apprécies mon choix pour le prochain thème.
    En ce qui concerne la haine, j’aime bien tes choix et il y en a 2 que je n’avais pas entendues ailleurs. Comme quoi beaucoup dénoncent les haines en chansons et c’est bien. Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo