Poésie du 1er jeudi des croqueurs de mots … !!!

poésie des croqueurs de mots

Pour cette quinzaine des Croqueurs de mots, c’est LUCIOLE qui reprend la barre ICI !

Pour ce 1er jeudi de poésie 

« L’EAU, L’AIR, LE FEU, LA TERRE »

Charles BAUDELAIRE et les quatre éléments !

coucher de soleil sur le phare

« Au-dessus des étangs, au-dessus des vallées,
Des montagnes, des bois, des nuages, des mers,
Par delà le soleil, par delà les éthers,
Par delà les confins des sphères étoilées,

Envole-toi bien loin de ces miasmes morbides
Va te purifier dans l’air supérieur,
Et bois, comme une pure et divine liqueur,
Le feu clair qui remplit les espaces limpides. »

Extrait de « Les Fleurs du mal- III-Élévation »

séparateur

« Ma jeunesse ne fut qu’un ténébreux orage,
Traversé çà et là par de brillants soleils ;
Le tonnerre et la pluie ont fait un tel ravage,
Qu’il reste en mon jardin bien peu de fruits vermeils.

Voilà que j’ai touché l’automne des idées,
Et qu’il faut employer la pelle et les râteaux
Pour rassembler à neuf les terres inondées,
Où l’eau creuse des trous grands comme des tombeaux… »

Extrait de « Les Fleurs du mal- X-Ennemi »

séparateur

« J’ai longtemps habité sous de vastes portiques
Que les soleils marins teignaient de mille feux,
Et que leurs grands piliers, droits et majestueux,
Rendaient pareils, le soir, aux grottes basaltiques.

Les houles, en roulant les images des cieux,
Mêlaient d’une façon solennelle et mystique
Les tout-puissants accords de leur riche musique
Aux couleurs du couchant reflété par mes yeux… »

Extrait de « Les Fleurs du mal- XII-La vie intérieure »

séparateur

« Architecte de mes féeries,
Je faisais, à ma volonté,
Sous un tunnel de pierreries
Passer un océan dompté ;

Et tout, même la couleur noire,
Semblait fourbi, clair, irisé ;
Le liquide enchâssait sa gloire
Dans le rayon cristallisé.

Nul astre d’ailleurs, nuls vestiges
De soleil, même au bas du ciel,
Pour illuminer ces prodiges,
Qui brillaient d’un feu personnel ! »

Extrait de « Les Fleurs du mal- CXXVI-Rêve parisien »

 

 

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

13 réflexions sur « Poésie du 1er jeudi des croqueurs de mots … !!! »

  1. Baudelaire, sans conteste mon poète préféré avec Apollinaire et Eluard
    Magie des éléments, subtiles Correspondances, Synesthésies qui nous happent dans leur danse, un très joli choix, merci ma Zaza
    Gros bisous tendresse et belle journée
    Cendrine

  2. Baudelaire est mon poète préféré depuis le jour où nous avons fait connaissance, lui et moi… au travers de 2 années d’Université du Temps Libre…. Un coup de foudre !
    Merci Zaza, c’est magnifique !
    Bisous tout contents

  3. tu as choisi les bons extraits – merci beaucoup – perso, j’ai uniquement choisi l’air. Bises et bonne soirée (depuis hier soir, nous avions notre petite fée (fille) et le temps a passé vite en sa compagnie).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo