Poésie du second jeudi des croqueurs de mots … !!!

C’est  Martine Quai des rimes, ICI ,qui prend la barre de la goélette des Croqueurs de Môts pour cette quinzaine.

Elle nous demande de nous inspirer de la photo qui n’aura pas été choisie pour le défi du lundi, pour écrire un court poème, haïku, tanka…. ou thème libre

Elle pédale les yeux grands ouverts
La route est inondée… Quel impair !
Que d’eau de mer, ah la belle affaire
Elle freine afin de poser pied à terre
Face aux panneaux réglementaires !
Fort de café tout de même, mystère
À sa gauche, 1 gendarme autoritaire
Il commence méchamment à braire
Grandes marées et plus de frontière
Penn boultouz*, demi-tour la mère
Comment rentrer chez elle, misère !

(tête de baudroie)

 

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

21 réflexions sur « Poésie du second jeudi des croqueurs de mots … !!! »

  1. tout comme chez Lenaig, je m’arrête devant cette marée dont vous dépendez, vous les iliens…
    Merci de nous le rappeler de temps en temps …
    une campagnarde !!

  2. Maintenant, les gendarmes sont souvent comme tout le monde, pompiers policiers facteurs infirmières travailleurs sociaux etc, en butte aux quolibets, crachats, coups de couteau ou de batte de base-ball etc… Chris

  3. Vla un juron dont je vais essayer de me souvenir Le texte st bien amené, il t’a bien inspiré de belles rimes, bravo !

    Belle fin de journée et bisous d’EvaJoe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.