« Poétesse » – Les croqueurs de môts … !!!

Notre amie Andrée/Durgalola a repris la barre de la galère pour cette quinzaine ! Ses consignes : ICI

Pour ce premier jeudi en poésie, elle nous demande un poème écrit par une poétesse.

Le jardin et la maison

Voici l’heure où le pré, les arbres et les fleurs
Dans l’air dolent et doux soupirent leurs odeurs.

Les baies du lierre obscur où l’ombre se recueille
Sentant venir le soir se couchent dans leurs feuilles,

Le jet d’eau du jardin, qui monte et redescend,
Fait dans le bassin clair son bruit rafraîchissant ;

La paisible maison respire au jour qui baisse
Les petits orangers fleurissant dans leurs caisses.

Le feuillage qui boit les vapeurs de l’étang
Lassé des feux du jour s’apaise et se détend.

— Peu à peu la maison entr’ouvre ses fenêtres
Où tout le soir vivant et parfumé pénètre,

Et comme elle, penché sur l’horizon, mon cœur
S’emplit d’ombre, de paix, de rêve et de fraîcheur…

Poètesse : Anna de Noailles (1876-1933)

Recueil : Le cœur innombrable (1901).

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

17 réflexions sur « « Poétesse » – Les croqueurs de môts … !!! »

  1. Un très bon choix pour ce défi. Nos maisons et jardins nous apportent beaucoup de joie. J’ai beaucoup de mal à me séparer de ma maison et de mon grand jardin de Cergy que j’aimais tant pour toutes les petites joies qu’il me procuraient . bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.