Qui a assassiné le Père Noël ? – 1/9 … !!!

Chapitre I

Décembre !

Le mois des enfants, le mois des fêtes et dans les beaux quartiers de la capitale, les grands magasins arborent et rivalisent de décorations pour attirer les consommateurs !

En ce weekend de décembre, le boulevard Haussmann et les grands magasins, sont très prisées en raison des décors et des animations offertes au public.

Que de merveilles proposées à la vue de ces petites gens ! Que de rêves en ces moments de contestation pour tant de familles s’interrogeant sur le devenir de leur pouvoir d’achat et sur l’égalité de la répartition des taxes prélevées par l’État souverain.

Nous nous trouvons devant les célèbres Galeries Farfouillettes.

Déjà, cet immense sapin scintillant de ses mille feux dressé sur l’immense coupole des galeries. Des familles accompagnées d’enfants pour la plupart, se pressent devant les vitrines animées et suscitant le rêve de l’inaccessible.

Dans cet établissement, le rayon des jouets regorge de monde. Le père Noël se trouve au 5ème étage afin d’accueillir les enfants sages. Les enfants se massent autour du célèbre vieillard en criant :

– « Père Noël ! Père Noël ! »

Le bonhomme encapuchonné et vêtu de son habit rouge, portant sa grande barbe bouclée, assoit les enfants sur ses genoux et les questionne concernant leurs vœux les plus secrets.

– « Et toi mon petit ? Que veux-tu pour tes étrennes. »
– « Un électrique. »
– « Écoute bien… il va falloir que tu sois très sage pour le mériter. »
– « Oui. »
– « Il faut que tu obéisses à tes parents et ne jamais leur faire de peine… »
– « Oui, oui. »
– « Alors, je te promets que je ferai mon possible pour t’apporter ton petit train électrique. »

Le père Noël met la main dans son sac, sort d’une grosse boîte à bonbons quelques-unes de ses friandises.

– « Tiens, voici pour toi. »
– « Merci Père Noël. »

Et l’enfant part tout heureux. Partout on entend des cris. Un brouhaha raisonne sur tout l’étage et les enfants s’amusent.

Soudain, alors qu’un enfant quitte le Père Noël et qu’un autre s’en approche, le bonhomme baisse la tête.

– « Regarde maman, on dirait que le père Noël est malade. »

En effet, le père Noël vient de s’écrouler de son siège.

Du personnel du service d’ordre des galeries se précipite. Le monde crie :

– « Le Père Noël ! Le Père Noël ! »

Le personnel présent tente de le ranimer. Impossible, le pauvre bonhomme n’a aucune réaction. Après un massage cardiaque, l’un des membres du personnel lui met la main sur la carotide pour chercher les battements de son cœur.

Puis se retournant vers son voisin, à voix basse :

– « Il est mort ! »
– « Quoi ? »
– « Ne crie pas. Nous allons provoquer une panique. »
– « Tu as raison. »

Puis se retournant du côté du public, il déclare à haute voix :

– « Chers enfants, chers parents, la chaleur du magasin… le grand nombre de personnes ont fatigué le Père Noël. Il faudrait qu’il se repose. Alors, nous vous demandons de bien vouloir vous éloigner un peu. Ce ne sera pas long. Le Père Noël reviendra dans quelques minutes. »

Il y eut un chuchotement. Les parents s’éloignèrent avec leurs enfants. Mais, plusieurs encore, demeuraient là, en curieux.

– « Transportons-le à côté, dans le vestiaire », proposa l’agent de sécurité qui avait constaté le décès du Père Noël.

Arrivé dans le vestiaire, le médecin du magasin radina à toute vitesse.

– « Qu’est-ce qu’il y a ? Qu’est-ce qu’il y a ? »
– « Vous arrivez trop tard, docteur, le Père Noël vient de mourir. »
– « Il est mort ? »

Il se pencha sur lui et se mit à l’examiner.

– « Vous avez raison. »

Soudain sur son habit déjà rouge, il remarqua une trace d’un autre rouge, beaucoup plus sombre.

– « Qu’est-ce que c’est que ça ? »

Il toucha du doigt.

– « Mon Dieu ! »
– « Quoi ? » s’écria l’un des agents de sécurité.
– « Du sang ! »
– « Du sang ? »
– « Oui. »
– « Comment se fait-il ? »
– « Nous allons le savoir. »

Vivement, le docteur déboutonna l’habit du père Noël…

Dans son habit, il avait plusieurs épaisseurs de linge et des coussins, pour le grossir. Sur ce rembourrage, on voyait toujours cette traînée de sang. Maintenant, le docteur pouvait voir le corps véritable du comédien qui remplissait le rôle du Père Noël.

Le médecin releva la tête.

– « Il va falloir prévenir la police. »
– « Pourquoi ? »
– « Regardez, le Père Noël a été tué par une balle de revolver. Le père Noël a donc été assassiné. »

Il y avait en ce moment, près d’un millier d’enfants au rayon des jouets. Comment la police s’y prendra-t-elle pour trouver le véritable assassin ?

A SUIVRE !

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

45 réflexions sur « Qui a assassiné le Père Noël ? – 1/9 … !!! »

  1. ce décor me fait penser à celui de Montréal quand j’y allais avec les petits enfants….que de beaux souvenirs….j’espère que ta vas mieux, et je te souhaite un doux début de semaine

  2. Ca devrait être interdit, de tuer, le père nowel ! Lolll
    Bon début de semaine
    avec un temps toujours aussi moche et bien trop doux.
    Bisoux, ma zaza ♥

  3. Noël est un moment magique pour nos petits ! Mais samedi, ceux qui se trouvaient dans les grands magasins ont du être effrayés par toutes ces manifestations. Je ne parle pas des gilets jaunes, mais des casseurs qui les avaient rejoints ! Bises. FRANCOISE

  4. Il n’y a que Zaza pour trouver un sujet d’actualité ! un thriller , le père noël assassiné !!
    J’attends la suite !! bon début de semaine Zaza gros bisous

  5. bonjour
    merci de ta visite Zaza , j ‘espére que tu te repose bien

    quelle enquête suspense assuré , on voudrait encore croire au Pére Noel bien sur , surtout en ces moments noirs
    kenavo bises

  6. Diantre le Père Noël
    Quoi le Père Noël
    Il est il est
    Il est quoi
    Chut … pas devant les enfants
    Ben oui quoi maintenant les enfants ne croient plus au Père Noël ils font semblant pour faire plaisir aux parents qui eux y croient encore …
    Oui mais là il est il est parti
    Parti où tu vois bien qu’il est encore là
    Sa dépouille oui mais son âme a prend les rennes de sa vie et s’est envolée dans …
    Je comprend rien à ce tu raconte
    Alors va voir Zaza elle elle sait : Le père Noël est mort
    Bon j’attend la suite …
    Bisous ma belle me voilà embarquée à nouveau

  7. Bonjour Zaza
    Contente de te relire mais quelle histoire, on a tué le P-N, je ne m’en remettrai jamais !
    Zutalors je ne saurai pas la suite de l’enquête ……….. je te dis à la semaine prochaine, Bisous et prends soin de toi

  8. Pauvre Père Noël! Pas de chance mourir quelques jours avant Noël, tué par balle! Mais qui en veut au Père Noël ? Nous voilà reparti dans une enquête mouvementée!
    Ravie de te retrouver.
    Bises et belle après midi

  9. Allons bon !
    Si l’on assassine le Père Noël, c’est terrible !
    Mais je vais suivre, bien sûr.
    Bisous et douce journée.

  10. Un thriller de Noël ma Zaza, j’adore!!!
    Et je me lance avec toi dans cette enquête qui s’annonce passionnante avec une sacrée énigme à résoudre
    Merci à toi et gros bisous de réconfort
    Je viens de te poster le petit mot que Christophe t’avait écrit
    Il est sous « Quelques nouvelles »
    Il n’avait pas pu se connecter alors il l’avait laissé dans un de mes fichiers texte
    Gros bisous
    Cendrine

  11. Oh mais dans nos temps troublés aux messages brouillés, le Père Noël ne doit plus asseoir les enfants sur ses genoux, sous peine de soupçons et de poursuites judiciaires ! Est-ce que ma réflexion a un rapport avec le meurtre ? L’enquête nous le dira. Bravo Zaza, bizzz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.