« Repos – Tranquillité » – Défi 89 … !!!

Les consignes de Ghislaine : ICI

Composer un texte avec les mots « Instants, impensable, réalité, destin, fugues, oiseaux, fermer, quitter. »
Et, ou
Composer un texte sur le thème « Repos, tranquillité
»

REPOS, vous avez dit REPOS, jugez-en par vous-même !

D’un point de vue extérieur, ce n’est pas vraiment le meilleur endroit pour aller pisser en toute TRANQUILITE.  
Mais selon Loïc, ce sapin aux couleurs de Noël était le lieu approprié, en tous cas à ce moment-là. C’est tout simple, ce sapin tombait à pic : pile-poil avant l’explosion de sa vessie.
Cela peut vous paraître impensable, mais c’est pourtant bien la réalité !
Un pas de plus aurait été de trop, ainsi l’a-t’il raconté aux infirmières du CHU de Pontchailloux à Rennes.
Loïc urine donc sur l’abiétacée déguisée, en tenant sa bouteille de whisky dans la main droite et sa bistouquette dans la main gauche.
Le débit est conséquent, il a déjà pas mal picolé cette soirée-là, sur la place des Lices où il a l’habitude de mendier. Il en profite pour viser des boules de Noël sur le sapin du Carré des Lices :
– « Oh, un bonhomme de neige ! Bim, boum, dans ta face de cake ! »
Loïc mène la partie « deux points à zéro », et il en est assez fier, étant donné son état d’ébriété avancé.
Il réserve un coup de maître à l’étoile qui surplombe le sapin de 13 mètres, se penchant en arrière tout ajustant son tir.
C’était sans compter avec cet enfoiré de Manu. Il ne l’avait pas vu arriver !
Quoi qu’il en soit, il n’a fallu que quelques instants pour que Loïc percute Manu, se déséquilibrant totalement. L’un quitte le plancher des vaches pour retomber sur les pavés humides, et l’autre bascule en avant, tenant fermement son oiseau tout en « distribill ». 
Le sapin remporte la bataille : « trois points à deux ».
Trois aiguilles de pin traversent le prépuce de Greg. Gast ! Trois épines dans son pénis tuméfié, voilà ce qu’ont dû retirer les urgentistes de Pontchailloux.
Par chance, ses fonctions motrices ont été épargnées et Greg fut rassuré. Mais le docteur Le Guillou le garda quelques jours, limitant ainsi les risques d’infection, et pour cause.
En dépit des douleurs et des contraintes qu’engendre une telle blessure, Greg savoure son séjour dans ce CHU. Pas question de fuguer ! Il ne se rappelle pas avoir aussi bien dormi que dans ce lit, avec en prime une télécommande lui permet d’en régler l’inclinaison. Il y avait longtemps qu’il n’avait pas aussi bien mangé. Greg devait être l’unique patient à apprécier la cuisine de l’hôpital, mais il faut avouer que les repas sont plus élaborés en périodes de fêtes. Le soir du réveillon, il reçut même des chocolats. Il voulut féliciter personnellement le chef cuistot, mais le personnel de l’hôpital lui a demandé de la fermer ; il fallait qu’il la mette en veilleuse !
Mais maintenant, Noël est un souvenir, à l’image des portes automatiques de l’hôpital qui se referment juste derrière lui.
Tel est son destin !
Propre comme un sou neuf dans ses vieilles fringues dégueulasses et ses chaussures trouées, il retrouva la place des Lices et les rues alentour ainsi que son sac de couchage plein de vomi et son whisky premier prix.
Il passe devant le sapin sans le regarder.
À quoi bon s’y attarder ? Les fêtes ne sont-elles pas terminées !

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

27 réflexions sur « « Repos – Tranquillité » – Défi 89 … !!! »

  1. Fichtre alors! Quelle mésaventure pas piquée des hannetons mais des aiguilles de sapin!!!
    Encore que pour les hannetons… lol!
    Un texte à la verve hautement reconnaissable, c’est du Zaza alors chapeau bas!
    Gros bisous et belles pensées du vendredi
    Cendrine

  2. Même si ce n’est pas gai j’ai ri de la mésaventure de ce pauvre bougre qui fut une aubaine pour lui. Le retour à sa triste réalité va lui être très difficile. Bisous

  3. il me semble qu’elles sont terminées depuis quelques temps déjà….mais peut-être peut-on les faire revivre l’espace d’un instant…..juste pour le fun….car on risquerait de s’y habituer…..(lol)…passe une bien douce journée

  4. ..j’ai souri en lisant ton histoire. Greg aura au moins passé cette fête au chaud, beau cadeau de Noël non?!
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  5. Bonjour Zaza, quelle aventure, j’aime te retrouver dans ces textes truculents, tu sais dire les choses avec les bons mots, bien que… l’image du sac plein de vomi n’est pas une image pour un matin où je viens de finir mon petit déjeuner LOL bisous MTH

  6. Bonjour Zaza ,
    « Dîtes le poète »(rire)
    Eh oui car depuis ma venue sur le blog , non l’ancien blog . Je me régale avec ses écrits étonnamment malléable à la façon d’un poète
    Merci pour ce beau texte imaginaire
    bonne fin de journée
    Amitiés

  7. Ce fut Noël pour lui même si pour ça il du se faire épiner l’épinette
    Merci Mame Zaza de ce moment réjouissant. Oui je sais ça fait toujours rire !
    Bisous et bonne journée

  8. Bonjour ma Zaza
    Super nous voilà au moment des fêtes et j’adore tes mots, tu as une très belle imagination et tu m’as fait bien rire avec ta belle aventure hi hi hi !!!!! houps la fin s’il avait pris un bon Chivas ou un Jack Daniels comme wisky il n’aurait peut-être pas vomi…bien que… cela dépend de la dose LOL !!!
    Super que tu as un facteur Réunionnais comme cela tu es un peu sur mon île car je suppose qu’il doit être fier de son île, mais là le volcan il fait à nouveau dodo il avait vachement bien craché le bougre !!!!!!
    Merci pour ta fidélité à mon blog.
    Je te souhaite un délicieux après-midi gorgé de douceur et de bonheur.
    Prends bien soin de toi
    Gros bisous d’amitié de mon ti rocher qui est toujours aussi sec et intense en chaleur.

  9. Merci pour ce récit truculent , j’avoue avoir ri en imaginant la scène mais le pauvre l’embellie dans sa vie aura été de courte durée .
    Bonne journée
    Bisous

  10. C’est dur la vie d’un SDF… l’hôpital comme une parenthèse enchantée.
    J’ai beaucoup aimé ton récit qui aurait pu se terminer bien plus mal.
    Bisous et douce journée.

  11. Saperlipopette il a peut-être aussi voulu le faire pousser pauvre sapin planter dans des pavés?
    Au moins il a passé Noël au chaud ce bougre…
    Quelle imagination sur ce texte j’ai bien rigoler…Bisousss

  12. une aventure qui se termine à l’hopital, dans un bon lit, pisser sur un sapin un jour de Noel, c’est tout à fait normal ! la bistouquette n’etait pas hors d’usage, il s’en tire bien ! merci Zaza bonne soiree bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.