Romans photos bretons des années 1900-1920 … !!!

« Autour des lits clos »

Maryvonne

Ancêtre du cinéma, le roman-photo, avec une suite de scènes animées, est très en vogue, en Bretagne, dans les années 1900 – 1920.

Collection « Les contes du lit clos »

Autour du lit clos

Les Amours du Père Antoine
Cependant depuis quelques temps, le père Antoine était morose; la lecture du journal même n’ offrait plus pour lui aucun intérêt.
il fallut bien se rendre à l’ évidence, le bonhomme était amoureux… et le pire, amoureux de la plus jeune de ses servantes, la gentille Catherine.
Éditeur: Coll. E.H.

Le mariage du père Antoine

Le mariage du Père Antoine
Devenir une des plus grosses fermières du pays, c’ est tout de même flatteur pour une fille qui ne possède rien…
que sa jeunesse; et comme lui disait une voisine malicieuse: Prends-le toujours! d’avé la piau du vieux tu n’ en pourras, pus tard, avoir un jeune… et Catherine s’ était enfin décidée
Éditeur: Coll E.H.

Le mariage du pére Antoine

Le Mariage du Père Antoine
Le grand jour est arrivé. En place pour le défilé, crie le violoneux en faisant grincer son outil.
Il y eut bien quelques sourires moqueurs sur le passage du cortège, mais le père Antoine
endimanché était radieux et semblait rajeuni.
Éditeur: Coll. E.H.

Le mariage du père Antoine

Le Mariage du Père Antoine
Le repas de noce fut des plus gais, on but, on mangea et on chanta comme d’ usage pour ne se séparer que fort tard dans la soirée.
Éditeur: Coll. E.H.

Le mariage du père Antoine

Le Mariage du Père Antoine
Les invités partis, le père Antoine poussa un soupir de satisfaction. On va pouvoir enfin goûter un peu de repos et étrenner le nouveau lit clos. le bon vieux, galant et empressé, aide sa jeune femme à se mettre au lit.
Éditeur: Coll. E.H

Le mariage du père Antoine

Le Mariage du Père Antoine
A ce moment précis un vacarme infernal se fait entendre au dehors. Sous une violente poussée, la porte cède et une bande de forcenés poussant des cris d’ animaux, envahit la pièce en faisant une musique diabolique. c’ est un charivari comme il s’en fait souvent pour les mariages de veuviers.
Éditeur: Coll. E.H.

Le bains de la belle Maryvonne

Le bain de la belle Maryvonne
Veuve de marin, Maryvonne vit avec son beau-père, vieux matelot retraité et rhumatisant.
Coll. E. Hamonic, St-B.

Le bain de la belle Maryvonne

Le Bain de la belle Maryvonne
La maison n’ est pas très gaie, on se parle peu; à la campagne on n’ est pas toujours tendre pour les vieux; on n’ aime pas les bouches inutiles et la bru le fait parfois cruellement sentir au vieux beau-père.
Éditeur: Coll. E. Hamonic, St-B.

Le bain de la belle Maryvonne
Or une nuit qu’il ne dormait guère et entendait la belle ronfler, une idée diabolique lui traversa le cervelet. Sans bruit, il fait disparaître l’escabeau servant à Maryvonne pour monter et descendre de son appartement.
Éditeur: Coll. E. Hamonic, St-B.

Le bain Le de la belle Maryvonne
Au petit jour (on est matinal au champs), Maryvonne, la première éveillée sort de son lit-clos, echrche du pied l’escabeau … et pousse un grand cris…
Éditeur: Coll. E. Hamonic, St-B.

Le bain de la belle Maryvonne
…. en effet, entrainée par son poids, le belle veuve tombe, roule et vient échouer dans un baquet remplit d’eau. Le vieux matelot savoure sa petite vengeance.
Éditeur: Coll. E. Hamonic, St-B.

Rappel à l'ordre

Voisins trop bruyants – Rappel à l’ordre
Éditeur: Coll. E. Hamonic, St-B.

la soupe des paresseux

La soupe au lit des paresseux
Éditeur: Coll. E. Hamonic, St-B.

réponse

Qu’ est-ce que tu vas lui répondre?…
Éditeur: Coll. E. Hamonic, St-B.

nouveau ruban

Jean… comment trouves-tu mon nouveau ruban ?
Oh ! très bien, … très bien vraiment !…
Éditeur: Coll. E. Hamonic, St-B.

Série « Autour des lits clos bretons »

La pipe

Quand Jean-Pierre n’est pas là, je me console avec ma pipe.
Éditeur: Artaud et Nozais, Nantes

LE RËVE DE LA PROMISE

Le Rêve de la Promise
Éditeur: Artaud et Nozais, Imp.-edit., NANTES

La chute

La Chute – Heureusement que personne ne me voit !
Éditeur: Arnaud et Nozais, Nantes

Etreinte paternelles

Étreinte paternelle
Éditeur: Artaud et Nozais, NANTES

Collection « En Bretagne – Autour du lit clos »

Chambre nuptiale

Entrée à la Chambre Nuptiale
Éditeur: Collection Villard, Quimper

Voisine peu commode

Voisine peu commode – Panique propice
Éditeur: Collection Villard Quimper

Bonjour, bonsoir

Bonjour et Bonsoir
Éditeur: collection Villard Quimper

Collection : « Lit clos et berceau »

les deux amis

Les deux Amis
Éditeur: Coll E. Hamonic

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

33 réflexions sur « Romans photos bretons des années 1900-1920 … !!! »

  1. C’est génial! ces romans photos ont un charme fou!
    Ils sont truculents à souhait et il y a du suspense, on a envie de savoir ce qui va se passer, on est tenu en haleine par les histoires cocasses et pleines de détails savoureux. Il y a un côté « fabliaux » avec des trognes, des situations qui font rire et qui sont tendres à la fois. On voit le mobilier, les détails des habits etc… Une publication délicieuse ma Zaza, j’y ai pris grand plaisir, merci!
    De sacrés personnages!!!
    Belle journée pour toi et de gros bisous entre les grêlons…
    Cendrine

  2. Trop bien ces historiettes , de surprises en suspens
    Dans ma campagne, j’en connais deux lits clos qui sont en bon état , les gens étaient plus petits que maintenant , ils dormaient demi-assis tant ils avaient peur de la mort …
    Bonne journée

  3. Je crois que je ne regarderais plus jamais les lits clos de la même façon.

    Merci pour ces contes en images. J’adore !
    Une découverte qui me réjouit.

    Bisous et douce journée ma Zaza.

  4. quelle histoire, j’ignorai que l’on appelait ces lits « des lits clos »…..je ne voudrai pas retourner en cette période là, ça devait être étouffant de vivre comme cela….belle histoire que tu nous a racontée….merci et douce journée

  5. quel recherche !
    bravo et merci Zaza !
    j’ai à la maison un petit lit clos miniature avec son meuble, mais j’ignorais qu’il en existait à étage ..
    ah nous sommes loin du lit en 160 et c’était il n’y a pas si longtemps finalement ….
    bises et belle journée

  6. Quelle belle collection bien amusante!
    Il ne faut pas souffrir de claustrophobie avec ces lits et en été, quelle chaleur…
    Bises du jour,
    Mireille du sablon

  7. Bonjour ma petite Zaza je viens te souhaiter un agréable jeudi. Magnifique toutes ces images, je n’aurais pas aimé a cette époque et toi ?
    Un petit rayon de soleil me porte vers toi tu vas avoir une belle journée douce et printanière
    Prends bien soin de toi ma douce amie

  8. Ils étaient beaux ces lits clos ou as tu été trouver tous ces romans photos une encyclopédie zaza … Bonne journée gros bisous

  9. ça ne devait pas être tous les jours (nuits) facile à vivre !!!!
    superbe cette désuète époque de romans photos une belle collection ma Zaza

  10. Bonjour Zaza,
    Ce billet me fut un régal merci pour ses photos historiques et le recopiage en clair de ses petits textes
    On a peut remonter le temps…….breton
    Bonne fin de journée
    Amitiés

  11. C’est amusant le « roman photos » encartes postales..en tout cas de belles vues des intérieurs bretons d’hier….
    Aujourd’hui on admire les lits clos de nos ancêtres, mais personne n’accepterait d’y dormir….
    bonne journée

  12. c’est joli et génial j’aime ces photos qui montre un peu l’ancien temps , ,je suis en plein boulot au jardin mais aujourd’hui il pleut,je te souhaite un très bon Jeudi,bises

  13. Bonjour Zaza! Amusantes ces cartes sur les lits clos, j’aurais eu des difficultés à dormir la dedans moi qui souffre de claustrophobie … Bisous avec le soleil pour témoin !

  14. Coucou zaza… alors chez toi je découvre toujours des trucs rigolos !! Je ne connaissais pas du tout ces lits clos…enfin je connais le principe du lit dans un meuble-armoire, mais là, les bretons, ils font fort ! Deux l’un sur l’autre, c’est pour lutter contre la surpopulation ? ;) ;) ;) Bon, j’imagine que la cohabitation n’a pas dû être facile tous les jours et que ça ne facilitait pas l’intimité des jeunes mariés ;) En tout cas, merci pour ces contes qui m’ont bien fait rire… ça m’a rappelé les cartes pour lesquelles mon père posait quand il était enfant… les sujets étaient différents mais ça participait, de la même façon à un roman-photo par cartes interposées. Les siennes avaient pour sujets les petits soldats et une autre série avait pour thème Jésus (mon père en Jésus !! Si si !! :) ). J’ai déjà mis sur mon blog celle des petits soldats, si ça t’intéresse… pour jésus, j’ai prévu de les y mettre depuis un moment mais à noël je n’ai jamais le temps… tant pis, je les mettrai à un autre moment !
    De gros bisous à toi.. merci pour ta fidélité à mon blog. Bonne fin de semaine. A bientôt.
    Cath

  15. J’adore ces lits clos, gain de place et de chaleur, et déco souvent superbes !
    Ces photos sont assez marrantes pour certaines !!! Super série ma Zaz
    Bisous

  16. Excellents ces romans photos sur cartes , que d’histoires croustillantes à propos des lits clos . Merci Zaza pour cette découverte , je ne connaissais pas ces contes .
    Bonne soirée
    Bisous

  17. Je découvre cette richesse de romans photos bretons. J’ai vu en 1971 un lit clos en Bretagne, à Crac’h plus exactement, chez la grand-mère du marié (qui est devenu mon beau-frère car marié avec ma soeur aînée). C’était une maison appartenant aux D’Aboville qui avait encore gardé son caractère très ancien avec toit de chaume et sol en terre ! Je n’y suis pas retourné depuis. Mais j’ai toujours la photo de la maison. Merci beaucoup Zaza (je vois que tu es née en 1952, moi également, le 22 octobre plus précisément. Bon dimanche, je suis passée par le blog de Caphys.

  18. C’est un magnifique partage pas facile à faire le lit en Alsace c’était pareil je peyt mettre ce partage dans mon défi Contes ??? avec ton lien bonne journée bisous

  19. HAAAAAAAAAA ma ZAZA c’est trop beau c’est belles photos d’antan et tu nous les mets bien en valeur .

    Bon W.E. et gros bisous marseillais .
    Renée (mamiekéké).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.