Saint Pol Aurélien et l’île de Batz – 4/4 … !!!

Et si nous parlions de la chapelle Sainte Anne !

CHAPELLE STE ANNE

D’après des archéologues contemporains, cette chapelle romane est bâtie à l’emplacement du monastère fondé vers l’an 530 par Saint Pol Aurélien.

Saint Pol Aurélien

La chapelle actuelle fut construite à la fin du XI ème siècle et au début du XII ème siècle par les moines de retour dans l’île. Elle fut baptisé « Église Saint Pol ».

carte île de batz

Elle fut probablement érigée à l’emplacement de l’église primitive du monastère de Saint Pol Aurélien, détruite par les Vikings vers 878.

LE VIKING HASTING

Le viking Hasting débarque sur l’île dont il fait sa base pour ses expéditions sur le continent. A son départ, en 882 le monastère fondé par St Pol est complètement détruit. Vers 950 commence l’édification, à l’emplacement de l’ancienne, d’une nouvelle église aux proportions importantes pour l’époque. Les vestiges forment l’actuelle chapelle Ste Anne.

Il s’agit semble-t-il primitivement d’un édifice de la fin de l’époque carolingienne qui correspond à la date de 952 où le duc Alain Barbetorte, (« al louarn » (en breton: « le renard »), fonda l’église de Batz.

Statue en plâtre d’Alain Barbetorte, Amédée-Renée Médard, 1861Statue en plâtre d'Alain Barbetorte, Amédée-Renée Médard, 1861

Elle comprend une nef de cinq travées avec bas-côtés, un transept avec absidiole sur chacune des ailes et un chœur comportant une partie droite et une abside en cul de four.

Photo datant de 2008chapelle ste anne île de batz

Les arcades du bas-côté nord, les piliers massifs et les fenêtres largement ébrasées indiquent le début du XI ème siècle.

Photo datant de 2017

En 1610, Michel Le Nobletz y rencontrait un grand nombre de pénitents.

Michel le nobletz

Les cérémonies liturgiques s’accomplissaient régulièrement dans l’église Saint-Pol, alors que la majeure partie des habitants, devant les sables qui envahissaient le village situé près du cimetière, se regroupait à Pors an Eog.

Pors an Eog

Vers 1762, l’église était presque délaissée: les trois quarts des cérémonies se faisaient dans la chapelle Saint-Nicolas à Kerantraon, tandis que les enterrements avaient toujours lieu dans le cimetière, dans la chapelle Notre-Dame du Pénity et surtout dans l’église Saint-Pol (311 enterrements de 1700 à 1770).

Vers 1786, l’armée royale, contre la volonté de la population utilisa l’église comme dépôt d’artillerie, puis pendant la période révolutionnaire en 1794, la chapelle Notre-Dame du Pénity fut également occupée par les canonniers qui servaient les batteries du Kleguer et de Bilvidig, jusqu’au jour où les troupes mirent le feu dans les deux églises en 1798.

Il ne subsiste aucune trace de la chapelle Saint Nicolas à Kerantraon, ni de celle Notre Dame du Pénity.

En 1830, les murs de l’église Saint Pol étaient intacts.

Photos datant de 2008chapelle sainte anne île de batz

chapelle sainte anne île de batz

chapelle sainte anne île de batz

chapelle sainte anne île de batz

chapelle sainte anne île de batz

 De chaque côté de la nef il y avait 5 arcades, en plein cintre, et, au-dessus, des arcades, 5 croisées s’évasant en dedans en forme de meurtrière. Les bas-côtés ne prenaient qu’une faible largeur.

En 1836, le recteur Jérome Milin, proposa de rebâtir l’église. Ce projet fut abandonné.

Vers 1860, on s’avisa de déblayer l’église des sables qui l’encombraient. On dégagea si maladroitement la nef que, sous la poussée des sables extérieurs, les arcades et une partie des piles s’écroulèrent.

Pour remplacer le toit à double pente qui, à l’origine, couvrait les murs intacts du chœur, on construisit la voûte actuelle. Cette voûte de pierre nous fait penser à l’architecture militaire que l’on retrouve dans les casemates des Forts très en vogue en ce temps-là.

Photo datant de 2008crypte de la chapelle sainte anne île de batz

La voûte de l’absidiole est intacte et garde son aspect primitif. Ce sanctuaire fut alors dédié à Sainte Anne, patronne de la Bretagne.

Photos datant de 2008crypte abritant Saint anne île de batz

Saint Anne île de batz

C’est ainsi que cet édifice fut rebaptisé, « Chapelle Sainte Anne ».

Généralement le dernier dimanche de Juillet a lieu une procession partant de l’église paroissiale vers cette chapelle à moitié enfouie dans les sables.

Une messe a lieu en plein air.

Photos datant de 2010pardon de la ste anne île de batz

pardon de la sainte anne ile de batz

pardon de la ste anne ile de batz

pardon de la Sainte anne île de batz

pardon de la saint anne ile de batz

pardon de la sainte anne île de batz

pardon de la sinte anne ile de batz

Bien entendu, les tracteurs décorés ont fait place aux « satosses » tirées par les chevaux du temps de mes 10 ans !

Photos datant de 2010pardon de la Sainte anne ile de batz

pardon de la saint anne ile de batz

PARDON ÏLE DE BATZ

Pour la première fois en 2015, la messe n’eut pas lieu dans la chapelle, sécurisée par des une clôture en bois. Trop de risques d’éboulement dans les ruines de cet édifice.

Photos datant de 2017

Cette église avec son cimetière a été classée monument historique en Juillet 1980.

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

29 réflexions sur « Saint Pol Aurélien et l’île de Batz – 4/4 … !!! »

  1. Magnifique suite de cette chronique bretonne qui nous enveloppe de ses charmes…
    Ceux de mondes à la fois ancrés dans l’histoire et intemporels, des mondes qui s’ouvrent comme des papillotes devant le feu de l’âtre et qui sont peuplés de légendaires récits…
    Plaisir constamment renouvelé de rendre visite à ton univers de conteuse…
    Que ta journée soit pleine de belles pensées ensoleillées, gros bisous et pour Poux Ronchon également
    Cendrine

  2. Même en ruines elle est belle cette chapelle, que de péripéties de l’histoire, de barbarie aussi ! Je préférerais les chevaux pour tirer la carriole fleurie !
    Gros bisous Zaza

  3. Bonjour ma douce Zaza, tu vas bien ? C’est magnifique cet article, remonter si loin, c’est du travail !
    Oh oui il va encore faire chaud et beau profites bien de cette belle journée ma douce
    Gros bisous mon amie

  4. ..je suis toujours émue quand j’entends l’histoire de toutes ces églises, elles ont fait « leur temps » mais que d’histoires et d’âmes en ces lieux.
    Bises du jour,
    Mireille du Sablon….

  5. malgré tout le pèlerinage continue- super-
    quel dommage de ne pas l’avoir entretenu dès le départ ??
    grr – mais il y a aussi d’autres priorités dans la vie-
    big bisous-

  6. Classée monument historique… je me demande si ça impliquera une éventuelle restauration des lieux.
    Merci en tout cas pour cette page instructive qui achève ton récit sur le saint.
    Gros bisous et douce journée.

    1. Depuis 1980, date de son classement, la mairie n’a rien fait.
      Ce maire préfère faire des procès à ses opposants, engager des sommes pharaoniques dans le musée du phare, une chambre funéraire pour 470 pèlerins, ou autres projets qui favorisent ses petits copains ! L’île de Batz que j’aime et qui se trouve dans mon coeur est gérée par un dictateur qui avait déjà eu maille à partir avec mon père, papa étant tout de même décédé depuis 2002 !

  7. Bonjour Zaza,
    Merci pour cette belle page qui nous montre que le passé guerrier était dévastateur les uns construisaient ,les autres détruisaient .
    Bonne journée
    Amitiés

  8. Merci Zaza pour toutes tes explications concernant cette chapelle qui a bien besoin d’une restauration . Que c’est dommage que les chevaux vapeur aient remplacé les vrais pour la procession ce devait être magnifique .
    Bonne journée qui s’annonce tres chaude ici le petit vent bien faisant a molli .
    Bisous

  9. La vie de nos saints Bretons est un livre d’histoire riche d’évènements pas toujours très sympathiques…
    Il aurait été souhaitable que la chapelle, au moins les ruines « intactes » soient confortées et sécurisées….au lieu de ça, on voit un pauvre bâtiment qui va à sa perte totale si rien n’est fait….M. le Maire verrait peut être bien quelques résidences secondaires à la place la chapelle????
    bonne journée

  10. ah oui Zaza , bel article et mis en valeur de cette chapelle qui me rend triste de la voir dans cet état ! mais le temps joue contre elle !! … super que la messe a lieu en plein air et … la procession … merci bisous bel am a+

  11. Un réel bonheur de feuilleter les pages de ton blog, j’ai pu ainsi voir et revoir quelques anciens articles : merci ! Je dois bien sûr ajouter que j’ai été charmé par cette chapelle en ruine, car tes photos l’ont bien valorisée et m’ont invité à une douce rêverie . Elle devait être magnifique aux temps anciens! Je te souhaite de passer une agréable journée de mardi. Cordiales amitiés & à +

  12. Bonjour Zaza
    Cette Chapelle devait être superbe, il reste encore de belles ruines
    Belle Fête de la Sainte Anne, quand j’étais enfant elle était célébrée aussi chaque 26 juillet dans un petit village près de là où je suis née en Limousin, à Sainte-Anne-Saint-Priest mais ça ne se fait plus je crois
    Merci pour ton partage
    Bisous, bonne journée

  13. Comme j’aime me promener sur tes chemins bretons, qui furent pendant des années mes chemins de vacances. je redécouvre avec ton regard et j’aime toujours autant !
    Et puis là tu touches en direct à ma sainte patronne.

  14. bonjour chere Zaza, pauvre chapelle Ste Anne, elle ne peut plus être qu’un lieu de pélerinage, la restauration parait difficile, de beaux restes, merci pour cet article tres documenté, bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo