« Yeun Elez », le passage outre-monde… !!!

La Bretagne possède aussi sa porte des Enfers.

Elle se situerait au cœur des Monts d’Arrée, à Yeun Elez, et plus précisément au cœur de son immensité bourbeuse.

  Le balisage en rouge vous indique le sentier de randonnée qui balise le pourtour de cette zone !

Les marais mystérieux habillés de hautes herbes procurent à cet endroit une atmosphère très lugubre. Il paraîtrait qu’il y aurait un gouffre, nommé « le Youdig » (la bouillie) en raison de ses eaux qui, parfois, se mettent à bouillir… Car elles recouvriraient les portes de l’Enfer ! Rien que ça…

En effet, on raconte qu’en des temps passés, il était commun de rejeter les mauvaises âmes, celles qui essaiment la terreur et qui hantent les vivants, par ce trou afin de les enfermer dans l’enfer damné et froid.

C’est Anatole Le Braz, et ses Légendes de la Mort, qui nous relate l’histoire de l’Elez.

L’Elez, cette rivière des damnés, traverse cette zone appelée le Yeun Elez.

Un vieux recteur, Tadic-Coz, dont on dit qu’il avait la science de la vie mais aussi celle de la mort, savait capturer ces âmes pernicieuses. Il connaissait le secret et le rituel pour enfermer ces âmes dans le corps d’un chien noir, qu’il fallait après guider vers la porte des Enfers.

Ceci dit, il était primordial de s’arrêter à chaque presbytère qui se présentait sur le chemin, au risque de voir toute la procession s’annuler.
Avec le prêtre de Saint-Rivoal, quand la nuit tombait, et jamais avant, ils gagnaient ensemble le cœur du Yeun Elez.

Ils n’oubliaient jamais l’étole noire qui servirait à emmitoufler le chien noir, qui se débattait alors corps et âme, pour s’échapper. Une fois l’animal précipité, non sans lutte, dans le marais, on pouvait entendre retentir des détonations et des sifflements. Comme si la porte s’était ouverte et avait laissé l’ambiance des Enfers s’emparer un instant de la vie. La chaleur montait soudainement dans le marais et le calme ne revenait qu’après une longue demi-heure chaotique.

« Sant Mikêl vraz a oar an tu d’ampich ioual ar bleizi-du » « Le grand saint Michel sait la manière d’empêcher de hurler les loups noirs »
Anatole Le Braz, Les saints bretons – 1893

Il vous est donc conseillé de ne pas fréquenter cette zone au crépuscule venu. Vous pourriez assister à un rituel qui ne vous laisserait pas indemne…

Que vous vouliez aller de Plouguerneau à Lannilis ou directement dans les Enfers (chacun son truc, n’est-ce-pas…), c’est par le Finistère que vous devrez passer, vous l’avez compris !

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

33 réflexions sur « « Yeun Elez », le passage outre-monde… !!! »

  1. Fascination pour l’Autre Monde, Magie, Traversée de contrées Sombres, on est happé par ton récit ma Zaza! Un lieu envoûtant mais gare à qui s’y aventurerait sans savoir ce qui s’y passe…
    Magnifique choix d’illustrations également, merci à toi
    Gros bisous et un beau week-end
    Cendrine

  2. je ne vais pas rêver d’y aller dans cette région pleine de souvenirs un peu lugubre……passe une bien douce journée de ce samedi en espérant avoir un peu de soleil…

  3. … lieux à éviter..ben je prends cette carte avec moi pour mon prochain séjour en Bretagne!
    Bisous du jour
    Mireille du sablon

  4. Les légendes sont toujours intéressantes, vous avez le choix la Bretagne en regorge , celle -ci n’est pas ma tasse de thé hihihiihi mas bon il en faut pour tous les goûts , ici on se croit déjà au printemps alors dans ma vallée sans gnomes j’irai cueillir des violettes , big bisous ZAZA

  5. Et bien quelle légende voilà qui n’est pas super engageant si nous allons dans les monts d’arree un lieu qui me fait penser aux hauts de hurlevents ….bon weekend Zaza la tempete d’hier est passee un peu de ciel bleu apparait ce matin, bises

  6. Bonjour Zaza
    Quand j’ai fait mon Tro Breiz il pleuvait tellement à Braspart qu’on m’a déconseillé de passer par la chapelle Saint Michel pour aller à Commana. Je ne voulais pas non plus aller à Saint Rivoal. J’ai donc pris une petite route puis un paysan m’a indiqué que je pourrais passer par son champ. Mais quand dans la lande herbeuse et épineuse j’ai dû partager le chemin avec un ruisseau j’ai fait demi-tour et suis passer par … Saint Rivoal.
    J’ai acheté la légende de la mort de Anatole Le Braz et l’ai lu …
    Je suis passée une autre fois avec mes amies au pied de la chapelle et devine quoi il pleuvait tellement que nous ne nous sommes même pas arrêtées pour prendre une photo.
    Peut-être qu’une troisième fois …
    Belle journée Mame Zaza
    Bisous

  7. Bonjour Zaza
    Une belle page bien illustrée,j’aime les légendes,la Bretagne est bien connue pour çà. Un lieu peu attirant mais ma curiosité me pousserait à y aller . Bon week end bises

  8. Brrrr un récit qui fait froid dans le dos , mieux valait ne pas avoir le pelage noir pour les chiens .
    J’ ai encore un souvenir tenace de ma nuit dans les monts d’Arrée , tombée en panne en revenant d’un mariage , quand le portble n’existait pas encore , j’avoue ne pas avoir fermé l’œil de la nuit dans la voiture et pourtant je n’étais pas toute seule il y avait mon époux et le chien mais la lande n’était pas franchement hospitalière .
    Bisous

  9. Rhooooo!!!! Lugubre, ton histoire, mais combien fascinante. J’aime beaucoup tes récits fantastiques et cette Bretagne qui recèle tant de trésors. Gros bisous, ma Zaza, et doux week-end

  10. Cela m’amuse de lire tout cela et de retrouver toutes les légendes bretonnes lues ou entendues à l’époque où j’y passais régulièrement des vacances, et dont je garde bon souvenir.

  11. des légendes— l’humain aime avoir peur– se faire peur–
    il suffit de ne pas y croire et rien n’arrivera–
    mais c’est une belle histoire– digne d’un film à suspense-
    bonne soirée- bizzz

  12. moi aussi j’ai eu droit au cours de couture et à la broderie, on aimait pas trop ça, mais avec le recule je ne regrette pas ces bons moments de détente….(lol)….qui fait qu’aujourd’hui on se trouve capable de faire quelques ouvrages….passe une bien belle journée

  13. Coucou Zaza, oh la Bretagne renferme plus d’une histoire qui fait peur et rocambolesque un peu comme les châteaux en Ecosse ! Je n’aurais pas eu peur car nous adorons nous balader à travers les polders. Quand on longe la côte baie du Mont st Michel on stoppe vers Cherrueix où je prends mes légumes fermiers, ou juste avant au Vivier, mais je préfère Cherrueix mon mari fait du char à voile et ensuite on continue un peu pour aller aux polders où seuls les moutons paissent tranquillement et c’est beau. On traverse un endroit où il y a une petite chapelle plantée là en plein milieu des polders mais c’est magnifique. Je ne dis pas que j’irai la nuit hein lolll
    Gros bisous et bon dimanche

  14. Ben tu vois Zaza, j’ai envie de connaître un peu mieux, cette région de Bretagne, je ne connais que la côte, je me dis que l’intérieur gagne aussi à être connu. Bises. FRANCOISE

  15. Brrrr…. tu m’as fait peur !
    Je vais éviter donc de m’y rendre…
    La Bretagne regorge de légendes et de rites… c’est sans doute ce qui me plaît.
    Bisous et douce journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.