Blagounettes du Lundi … !!!

 Le  Baiser, par Raymond  Devos !

LE BAISER DE RAYMOND DEVOS Pour  donner un nom hors du commun à mon chien, je  l’ai nommé Baiser (comme pour un baiser mignon). Ce fut une  erreur, mais je ne l’ai remarqué que plus tard :


   1°)  Lorsque après mon déménagement je me suis rendu à la municipalité pour le faire enregistrer, je  dis au percepteur que je venais payer la taxe  pour Baiser. Il me répondit qu’il n’y avait pas  encore de taxe à payer pour cela. 

– « Mais il  s’agit d’un chien », lui répondis-je.

Il me  répliqua que les relations sexuelles avec les  animaux sont interdites par la loi, mais que  malgré cela, il n’y avait pas de taxe à  payer.

– « Vous ne  comprenez pas », lui dis-je,

j’ai Baiser depuis  que j’ai neuf ans »… Il me jeta dehors.

  2°) Pendant  notre voyage de noces, le chien nous avait  accompagnés. Comme je ne voulais pas qu’il nous  dérange, je demandais à la réception de l’hôtel  une chambre supplémentaire pour  Baiser. La dame de  service me répondit que toutes les chambres de  l’hôtel étaient équipées à cet effet.  

–  « Vous ne  comprenez pas » , lui dis-je, « Baiser m’ empêche  de dormir toute la nuit ».

Mais elle me répondit  qu ‘elle aussi, ça l’ empêchait de dormir. 
 
  3°) Une fois,  je me rendis à un concours de beauté pour  chiens, je voulais y présenter Baiser. Un gars à  l’ entrée me demanda la raison de ma présence au  concours. Je lui répondis que j’ étais ici pour Baiser. Il me suggéra de faire imprimer mes  cartes d’entrées privées et de les vendre.  Lorsque je lui demandais si le concours était télévisé, il me traita de  pervers.

  4°) Un jour,  Baiser tomba malade et je dus le conduire chez  le vétérinaire. Le lendemain, j’allai le  reprendre. 

– « Lequel  est-ce », me demanda la demoiselle en feuilletant  dans ses cartes d’admission, Milou, Médor..ou  Paf ? » 

 – « Que diriez-vous de Baiser », lui répondis-je, « et je reçus  une gifle. »

  5°) Le même  jour, Baiser s’échappa et je le cherchais  partout. Je me rendis au refuge pour animaux  pour le chercher. 

– « Que  voulez-vous ?… » me demanda le  gardien.

– « Baiser » lui  répondis-je.

Il était d’ avis que ce n’ était pas  le bon endroit pour  baiser.  
Je le  cherchais toute la nuit. Vers 4 heures, un agent  de police me demanda ce que je voulais en pleine  nuit dans ce quartier chic, lorsque je lui  répondis que je voulais seulement Baiser et rien  d’autre, il m’embarqua. 
 
 6°) Lors du  divorce, ma femme et moi devions nous présenter  devant le juge pour le partage des biens.  Naturellement, je voulais à tout prix garder mon  chien, je ne voulais pas le lui laisser : 

– « Votre  Honneur, j’ avais déjà Baiser avant le mariage  ».  

Il répondit  simplement : 

– « Et alors ? Moi aussi ! »  

Sacré  Raymond  

*-*-*-*-*-*-*-*

La bonne nouvelle !

BONNE NOUVELLE

Une jeune femme dit à son mari qui vient de rentrer du travail :
– « Chéri, j’ai une grande nouvelle pour toi ! Très bientôt nous ne serons plus deux dans cette maison, mais trois. »

Le mari est fou de joie et embrasse sa femme, qui poursuit :
– J »e suis bien contente que tu le prennes comme ça. Maman arrive demain matin ! »

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

22 réflexions sur « Blagounettes du Lundi … !!! »

  1. Ah Raymond Devos… Réfléchir avant de prénommer son animal de compagnie… L’école d’une partie de mes petits-enfants porte son nom à Mouscron, non pas Baiser mais Raymond Devos, là où il naquit… ;-) Quant à vivre à trois ou trois… sourire, bises, jill

  2. Toujours avec beaucoup de plaisir de lire ou écouter du Devos..c’était vraiment très subtil.!! Bon début de semaine..bisous ma chère voisine

  3. Le coup du Baiser il fallait le trouver. J’ai bien ri, comme j’ai ri pour les autres. C’est fou…mais où les trouves-tu? Gros bisous, ma bichette.

  4. Sacré Raymond en effet, ma grand-mère Hélène l’adorait! J’ai grandi en écoutant ses blagues sur le vieux transistor de Mamie, au chaud dans sa cuisine avec du gâteau fait maison et du chocolat onctueux vanillé chaud… miam!
    La deuxième, très drôle aussi!
    Big bisous
    Cendrine

  5. Il est vrai qu’il faut y réfléchir à deux fois avant de donner un nom aux animaux … le pire est quand c’est pour un prénom d’enfant … il y a des combles ..
    J’ai toujours apprécié l’humour de Raymond Devos, même si parfois il était « grinçant !
    Bises dans ta soirée Zaza !
    Nicole

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.