« Diamantine » – Le Prénom du Mercredi … !!!

Diamante_Medaglia_Faini – (1724-1770)

D iamante est une poétesse très controversée
I l  y  a  si longtemps,  au siècle  des lumières !
A  dorant  les  poètes  des  XIIIe  et XVe siècles,
M ordue  de poésie,  elle  écrit ses 1ers sonnets.
A  mour  sera  sa  thématique  de  prédilection.
N e  prisant  pas  la belle  notoriété  de sa  fille,
T  errible   déboire  pour  ce  père  à  l’époque ! 
I l arrangea  un mariage  afin de la bâillonner,
N  uisant   à  sa  liberté  de  versifier  l’amour ! 
E  lle   reprendra  alors  ses  études  d’histoire.

Origine, étymologie & signification :

Le prénom Diamante est d’origine italienne. Il peut aussi s’écrire Diamanta. .
Ce prénom signifie « fertilité »

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

22 réflexions sur « « Diamantine » – Le Prénom du Mercredi … !!! »

  1. un siècle des lumières dont on ne connait l’Histoire que transmise par des hommes alors que les femmes du monde surtout y avaient beaucoup d’importance. Sans leurs salons point d’émergence des intellectuels bises et bravo

  2. coucou Zaza je ne connaissais pas tu me l’apprend, très intéressant ton billet, temps triste chez nous ,sombre, pluvieux il vaudrais mieux du froid c’est plus sain ,je te souhaite un très bon Mercredi, bises

  3. Coucou Zaza, je ne connaissais pas non plu ta « Diamantine » cela fait plaisir d’apprendre toujours quelque chose sur les blogs amis. Bisous MTH

  4. Je ne connaissais pas cette Diamante, mais à l’époque c’est vrai on ne laissait pas les pauvres femmes s’exprimer…
    Bises et belle journée

  5. Une notoriété qui fait de l’ombre à son père et là voilà privée de liberté . Pas facile d’être célèbre pour une femme à cette époque .
    Bravo pour l’acrostiche de Diamantine et merci pour la découverte de Diamante .
    Bonne journée
    Bises

  6. Bonsoir Zaza, je découvre, grâce à toi, cette Diamatine. Quelle époque, hein !!! Bravo pour ton très bel acrostiche et bonne soirée de ce mercredi. Bises 😘

  7. Ah, les pères qui bâillonnent leur fille ! Et pas seulement au siècle des lumières… Merci de me la faire découvrir par un acrostiche fort réussi ! Bravo Zaza et gros bisous

  8. Ah… Il fut un temps où les filles/femmes étaient réduites à l’autorité paternelle et/ou maritale (voire fraternelle)… Heureusement, ce n’est plus aussi vrai de nos jours, encore que, tout dépend du lieu où l’on se trouve (Les afghanes, pour ne citer qu’elles, en savent hélas quelque choses). Au moins, Diamantine a pu reprendre des études. J’espère qu’elle a pu continuer à versifier en cachette.
    Bises Zaza
    Fabrice

  9. Combien de talents féminins ont ainsi été étouffés !

    Je n’avais jamais entendu parler de cette poétesse.Tu l’as sortie de l’oubli avec ce bel acrostiche! Bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.