FATOU – Le prénom du mercredi … !!!

Fatou par Zebda

Quand on est noir c’est les travaux d’hercule
Pour trouver une chambre ridicule
Dans le paris
Dans le paris
Dans le paris qui brûle
Et elle a rêvé d’habiter après avoir
Quitté autre chose qu’une cité
Fatou a tout essayé prête à lâcher des billets
Pour un petit nid douillet
Mais son rêve s’est mouillé
Tout l’hiver elle s’est caillée
L’été c’est comme un cendrier
Mais son rêve s’est mouillé
Tout l’hiver elle s’est caillée
L’été c’est comme un cendrier
Quand on est noir c’est les travaux d’hercule
Pour trouver une chambre ridicule
Dans le paris
Dans le paris
Dans le paris qui brûle
Non blaguez pas que des fous les proprios
Sont pas cool lui répondirent ici c’est full
T’es logé dans du béton
Ou dans des murs en carton
Du blues lui laissant le champ de coton
De la pitié pas une once
Elle a pas de réponse
Ou alors coup de semonce
De la pitié pas une once
Elle a pas de réponse
Ou alors coup de semonce
Quand on est noir c’est les travaux d’hercule
Pour trouver une chambre ridicule
Dans le paris
Dans le paris
Dans le paris
Dans le paris
Dans le paris
Dans le paris qui brûle
Utilité de pseudo pour une piaule
Rideau la cave au paye d’Hugo
Quand t’es noir comme une olive
Quand t’es pas dans les archives
Tu te dis qu’est-ce qu’il m’arrive
Ici on est jamais qu’un fantôme
On est jamais qu’un chiffre
On est jamais quelqu’un
Ici on est jamais qu’un fantôme
On est jamais qu’un chiffre
On est jamais quelqu’un
Quand on est noir c’est les travaux d’hercule
Pour trouver une chambre ridicule
Dans le paris
Dans le paris
Dans le paris
Dans le paris
Dans le paris
Dans le paris qui brûle
Ici c’est du simili
Y’a des trucs un peu jolis
La peine de mort abolie
Comme un consolé sans cœur
Elle appelle les frères et sœurs
Fatou près du sacré cœur
C’était hôtel opéra
En attendant qui le dira
Qu’ils sont morts comme des rats
C’était hôtel opéra
En attendant qui le dira
Qu’ils sont morts comme des rats
Quand on est noir c’est les travaux d’hercule
Pour trouver une chambre ridicule
Dans le paris
Dans le paris
Dans le paris
Dans le paris
Dans le paris
Dans le paris qui brûle

Étymologie : D’origine arabe, le prénom Fatou vient du terme “Fatama”. Celui-ci peut se traduire par “Sevrer” ou “L’enfant qui vient d’être sevré”. Il est un dérivé du prénom Fatoumata, lui-même variante du plus ancien Fatima.

Origine : Arabes

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

25 réflexions sur « FATOU – Le prénom du mercredi … !!! »

  1. Bonjour élève Zaza… ne devient pas parisien qui veut, vais-je dire, quand on est noire de surcroît… cette chanson, rien à rajouter, elle chante bien leur galère ! Fatou sois au moins la bienvenue à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m’dame JB ;-)

  2. Une situation qu’on rencontre moins aux Antilles ou noirs, blancs et métis se côtoient plus facilement. Pas facile de vivre dans certains endroits et cette chanson le résume parfaitement. Merci pour ce partage, Zaza. Bises et bon mercredi

  3. … cette galère, tu la décris si bien… il n’est pas bon d’avoir une autre couleur parfois.
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  4. Les gens se protègent comme ils peuvent, nous avons eu des arabes dans notre immeuble, c’était l’enfer, d e mon 6e je participais à leurs fêtes du 3e, il y avait aussi de la saleté en permanence dans l’ascenseur ainsi que des graffitis qui sont restés…tout le monde a dit ouf quand ils sont partis!
    Bises et belle journée

  5. Bonjour Zaza,
    Bien sûr, j’ai appris une chanson (d’accord avec Jill, rien à redire), mais ce sujet, pour moi qui habite Paris, m’émeut beaucoup. C’est vrai que cette ville n’est pas accessible à tous, quoi qu’on en dise. Les marchands de sommeil pullulent ici. Hélas. Il y en a toujours pour se faire de l’argent sur le dos des autres.
    Bon mercredi à toi. Bises.
    Fabrice

  6. Merci beaucoup pour cette chanson de Zebda qui décrit bien la situation que vivent Fatou et d’autres dans la capitale . Les marchands de sommeil sont légion et la vie de certains est souvent mise en danger .
    Bon mercredi
    Bises

  7. bonjour j’ignorais que ce fut un prenom ! en fait comme pour tous ceux qui ont vecu en Afrique, “fatou” signifie femme de menage ! nous en avions une, bien sympa, mais qui repondait au nom d’Aminata ! merci pour la chanson, bonne soiree chere Zaza bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.