Mercredi … C’est Musique … !!!

J’ai envie de faire un petit clin d’œil à Boby Lapointe !

C’est en 1954 qu’il débute officiellement sa carrière musicale : l’acteur Bourvil et le réalisateur Gilles Grangier choisissent une de ses chansons (Aragon et Castille). Bien que le film comme la chanson ne connaissent pas de succès, Lapointe est enfin introduit dans le milieu parisien.

Il fait ses grands débuts en tant que chanteur dans un cabaret parisien, Le Cheval d’Or. Il y croise Anne Sylvestre, Raymond Devos, Ricet Barrier et Georges Brassens, avec qui naît une sympathie réciproque. La suite ICI

Boby Lapointe Ta Katie t’a quitté 

Ce soir au bar
De la gare
Igor hagard est noir
Il n’arrête guère de boire
Car sa Katia, sa jolie Katia vient de le quitter
Sa Katie l’a quitté
Il a fait chou blanc
Ce grand-duc avec ses trucs, ses astuces, ses ruses de Russe blanc
« Ma tactique était toc » dit Igor qui s’endort, ivre mort au comptoir du bar
Un Russe blanc qui est noir
Quel bizarre hasard se marrent
Les fêtards paillards du bar.
Car encore Igor y dort
Mais près d’son oreille
Merveille un réveil vermeil,
Lui prodigue des conseils
Pendant son sommeil:

Tic tac tic tac
Ta Katie t’a quitté
Tic tac tic tac
Ta Katie t’a quitté
Tic tac tic tac
T’es cocu, qu’attends-tu ?
Cuite-toi, t’es cocu
T’as qu’à, t’as qu’à t’cuiter
Et quitter ton quartier
Ta Katie t’a quitté
Ta tactique était toc
Ta tactique était toc
Ta Katie t’a quitté
Ote ta toque et troque
Ton tricot tout crotté
Et ta croûte au couteau
Qu’on t’a tant attaqué
Contre un tacot coté
Quatre écus tout compté
Et quitte ton quartier
Ta Katie t’a quitté
Ta Katie t’a quitté
Ta Katie t’a quitté
Ta Katie t’a quitté
Tout à côté, des catins décaties taquinaient un cocker
Coquin
Et d’étiques coquettes tout en tricotant caquetaient et
Discutaient et critiquaient
Un comte toqué, qui comptait en tiquant, tout un tas de tickets
De quai.
Quand tout à coup…
Tic tac tic…
Brrrrrr…

« Oh matin quel réveil
Mâtin quel réveille matin »
S’écrie le Russe blanc de peur
« Pour une sonnerie
C’est une belle çonnerie! »

Le Papa Du Papa de mon Papa

Le papa du papa du papa de mon papa
Était un petit pioupiou
La maman du papa du papa de mon papa,
Ell’, ell’ était nounou
Lui son nom, c’était Aimé Dépèch’
Et elle s’appelait Amélie Vite
Et attendez, attendez-vous allez voir la suite…

Le papa du papa du papa de mon papa
S’affolait pour les mollets
D’la maman du papa du papa de mon papa,
Qui rêvait de convoler
Quand Aimé lutinait les jolis
Mollets moulés de la molle Amélie
Ell’ frétillait, tortillait comm’ l’anguille alanguie

Et de fil en aiguill’ il est arrivé ce que vous pensez
Aimé a pris d’assaut les faveurs qu’Amélie voulait
lui refuser

Mais l’papa du papa du papa de mon papa
A dit : « J’suis pas un pourceau
J’voudrais pas qu’à cause d’un faux pas un’ fill’
tombat
Dans l’opprob’ du ruisseau
J’vas d’ce pas demander à son papa
La main de la belle Amélie Vite
Qui de ce fait va devenir Amélie Dépêche

Et leur fils, le papa du papa de mon papa
Qu’on nomma : Yvan Dépêche
Eut pour fils mon grand’papa Guilo qui était
un saint
C’était Saint Guilo Dépêch’
Qui en bégayant eut trois jumeaux :
Mon papa, mon tonton Dédé Dépêche
Et ma tata qui s’appell’ Dépêch Al-Aline

Tante Aline épousa un Noyau et eut pour fille
Amédée Noyau Dépêch’
Amédéeépousantun »bossac »pourdevenir
bossac de Noyau Dépêch’
A un fils doté de trois prénoms
En souvenir de ses glorieux ancêtres

Yvan-Sévère-Aimé Bossac de Noyau Dépêche
(C’est mon cousin)
Yvan-Sévère-Aimé Bossac de Noyau Dépêche

Framboise ou Avanie et Framboise

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

28 réflexions sur « Mercredi … C’est Musique … !!! »

  1. ….il fallait savoir l’écouter cet homme, pas facile de le chanter…
    Bises du jour de Mireille du sablon

  2. Il ne fallait pas s’emmêler les pinceaux pour chanter il était génial dans son genre , mais j’avoue que je ne m’en souvenais pas trop ce matin , je me suis vite remis sur le rail en l’écoutant
    Bonne journée
    Bise

  3. Bonjour Zaza,
    Je n’ai pas connu ce chanteur , que de nom !!!
    aucun souvenir de ses chansons !!!!!
    J’espère que tu te portes bien !!!
    Bonne journée, bisous

  4. J’aime beaucoup, c’est drôle, enlevé, pétillant… Ma mamie me faisait écouter ces chansons et ma meilleure amie a grandi au son de cette musique pleine de vitalité.
    Excellent choix, gros bisous ma Zaza
    Cendrine

  5. Suis une grande fan de Bobby Lapointe, j’ai encore un vinyle quelquepart, et on m’a offert il y a peu une bd de ses chansons, super!
    bisous et bon mercredi!

  6. Nom de bleu il avait une sacré diction parce chanter des trucs pareils faut pas s’emmêler!!!! Découverte mais alors quelel découverte. Merci zaza

  7. Suis fan , je crois avoir toutes ses chansons mais celle qui me laisse le plus de souvenir c’est celle que je chantais avec mes enfants « la maman des poissons » , les fous rires à n’en plus finir quand on arrivait au citron et aussi « l’Hélicon » avec les mimiques associées .
    Bisous

  8. Bonjour, ah je l’adore, on n’a jamais fait mieux depuis ! j’écoute son disque régulièrement, et je me bidonne ! un regret, celui de ne pas l’avoir vu sur scène; je te souhaite une bonne journée, bisous

  9. Eh bien, c’est une excellente idée ZAZA!
    ….à l’époque, c’était assez innovant ce qu’il faisait .
    Moi, j’aime bien !
    Bonne soirée , biz.

  10. J’ai toujours adoré son goût de l’absurde et des jeux de mots.. quant à la diction elle est parfaite ce qui n’est plus le cas de nos chanteurs de la variète.
    Merci pour ce moment revigorant plein de nostalgie.
    Bisous et bonne soirée Zaza

  11. Et il y avait aussi » la leçon de guitare sommaire »; l’hélicon, la maman des poissons… Un personnage haut en couleur ce Boby Lapointe qui marie avec finesse mots, musique et humour! De la trempe de Raymond Devos que j’adorais aussi! Un plaisir non dissimulé à retrouver ces vieux airs un peu oubliés « t’a Katie t’as quitté » aux jeux de mots savoureux. Merci de ce partage Zaza . A bientôt. chloé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.