Le tableau du samedi … !!!

En souvenir de Lady Marianne à qui nous pensons bien fort et désormais sous l’égide de Lilou et de Fardoise

« Animaux fantastiques et autres créatures improbables » pour la quinzaine du 04 au 11 décembre 2021

Le mot de Fardoise : « Je me suis inspirée du titre d’un article sur un blog : ICI  Et ce ne sont pas forcément des êtres de cauchemar. Enfin, si j’ai choisi une enluminure, ce n’est pas un hasard, le Moyen Âge nous offre un beau panel de créatures improbables. »

Poète mort porté par un centaure – Gustave Moreau

Aquarelle – Hauteur : 33,5 cm ; Largeur : 24,5 cm – Se trouve au Musée National Gustave Moreau à Paris – Datation : autour de 1890

Gustave Moreau, né un 6 avril 1826 à Paris, et mort dans la même ville le 18 avril 1898, est un peintre, graveur, dessinateur et sculpteur français.
Le thème de la Chimère est cher à Moreau, qui le traite à sa manière : dès avant son voyage en Italie, il dessine et peint plusieurs œuvres dans ce registre. Cependant, le centaure reste une iconographie qui lui est bien particulière.
Cette aquarelle représente la mort d’Alexandrine Dureux, sa meilleure amie.

Moreau joue sur le contraste entre la blancheur du corps svelte et adolescent de la poétesse morte, et les tons bruns du centaure robuste ; contraste entre vie et mort, entre animalité vigoureuse et délicatesse gracieuse car le corps androgyne de cette femme est un corps spiritualisé.
Odile Sébastiani-Picard, auteur et critique d’art, a rapproché la pose des deux figures de celle de deux personnages du « Déluge » de Michel-Ange, sur la voûte de La Chapelle Sixtine ; mais la pose évoque aussi, d’une manière générale, l’iconographie traditionnelle de la Descente de Croix, car le poète martyr, dans l’imaginaire romantique, subit lui aussi sa Passion.
L’œil du spectateur est surtout séduit par les effets extraordinaires de couleurs rutilantes et iridescentes, qui suggèrent une date tardive pour cette œuvre, dans les années 1890.
En effet, c’est à cette époque que Moreau abandonne les incarnations individuelles – que ce soit Hésiode, Arion ou Orphée – en faveur d’une figure généralisée du poète, comme s’il n’avait plus besoin des précisions de la mythologie grecque pour nourrir son monde poétique…

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

26 réflexions sur « Le tableau du samedi … !!! »

  1. Bonjour Zaza.
    Cette nuit il a neigé chez nous et ça continu ce matin et sans doute que ça va durer tout le week-end d’après la météo.
    Hier, nus avons commencer a décorer la maison pour les fêtes de fin d’année comme nous le faisons depuis bien longtemps.
    J’espère que tout va bien et je te souhaite un bon week-end.
    Bisous de nous deux.

  2. eh bien chére amie
    nous avons eu presque la même idée de choix
    pour toi le centaure pour moi le serpent ……………
    je tropuve que ces tabeaux sont trés beaux , originaux , et beaucoup d imagination pour ce peintre

    je te souhaite une belle journér
    ( je garde la grêle pour moi , çà commence ce matin déjà hier pas sortie trop de pluie )

    bises Kénavo Zza

  3. Bonjour Zaza, un beau tableau certes mais assez triste, je n’en voudrais pas chez moi, pour moi les animaux et les être fantastiques sont beaux et gentils. Bisous bonne journée MTH

  4. Beau choix avec Gustave Moreau. Bien sûr on peut trouver ce thème triste, mais c’est si beau et si poétique comme toutes les œuvres de ce peintre. Et, quoi de plus fantastique que le centaure.

  5. Un très bon choix bien que j’apprécie modérément ce genre de tableau mais la culture ne se refuse point, merci Zaza!
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  6. Je suis ravie que tu aies aussi choisi ce peintre et j’ai lu avec beaucoup d’intérêt la présentation que tu en fais . C’est vrai qu’il fait penser à une descente de croix malgré le centaure compatissant d’où le sentiment d’étrangeté qui nous envahit en le regardant :deux incompris ?
    Bonne journée !

  7. Excellent choix avec ce tableau de gustave Moreau . C’est vraiment frappant en effet on pourrait penser en regardant le visage de cette poétesse morte à une descente de croix .
    Bon samedi
    Bises

  8. tres triste, mais tres beau ce tableau , malgré la presence du centaure que je n’apprecie pas trop , mais c’est le choix du peintre, donc bravo merci Zaza bises

  9. Je ne connais pas les peintures de G. Moreau mais celui-ci est bien parlant. Mais au premier regard, je pensais que la poétesse était endormie.
    Bon dimanche Zaza,
    Bises
    Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.