Défi NR 211 chez les croqueurs de mots … !!!

croqueurs de mots défi

Notre amie Josette, ICI , reprend pour cette quinzaine la barre de la galère. Merci ma belle !

Vous avez reçu une invitation à un vernissage, avec un  ami.
Ravie ou outrée vous partagez vos impressions devant les premières œuvres exposées…et mieux si vous insérez 2 expressions contenant le nom d’un animal !

Rennes est une ville qui vit en termes d’expositions et de galeries d’art, et l’autre jour, mon voisin me demande si je ne peux pas l’accompagner au vernissage ayant lieu à la Galerie d’Art & d’Essais.

Boff, pourquoi pas, cela me fera une petite sortie et puis cela lui fera plaisir. Cette expo d’art contemporain s’intitulait « A cris ouverts » ! Il y avait de quoi hurler….

Julien est cultivateur retraité dans mon village et s’extasie sur tout ce qui est nouveau. Arrivée sur la place du recteur Henri le Moal, il a fallu trouver à se garer et ce n’était pas gagné. Fort heureusement j’avais pris ma carte de stationnement d’handicapé, et une place réservée nous tendait les bras. Chouette ! Et nous voilà partis avec notre carton d’invitation.

Une petite nymphette de 1m70, 46 kilos toute mouillée s’avance vers nous, la démarche chaloupée et nous invite à entrer.
– « Tu as vu la dégaine de cette nana ? Elle est complètement anorexique ! »
– « Tu trouves ? Elle a pourtant une belle paire de jambes à la Andriana Karembeu ! »
Je ne relève pas, trouvant sa remarque plus sotte que grenue !

Dans la première salle d’exposition, que des œuvres qui représentaient des personnages décharnés un peu comme l’hôtesse qui nous avait reçus.

– « Décidément, c’est une expo sur la maigreur. C’est fou cette mode de présenter des squelettes. »
– « Mais c’est de l’art abstrait Anne, et regarde cette œuvre, la forme longiligne des personnages est compensée par ces ballons tout rond.
 »
– « Mouais, si tu veux Julien, pour cette œuvre, je te le consens. »

Nous sommes passés ensuite dans une seconde salle, immense, où le même style d’œuvres se répétaient. D’un seul coup, mon Julien tombe en arrêt sur cette œuvre, tel un chien de chasse …
– « Ah nom d’un chien, qu’elle est belle ! »

– « Tu plaisantes, tu as vu l’allure de ce modèle qui se pâme sur le dos de cette chaise, tétons pointés vers le plafond ! »
– « Mais moi je la trouve magnifique et le prix est raisonnable, 800€ pour cette famille Sans Chaise, non Sanchez, ce serait un bon investissement. Et puis on peut ramener cette œuvre ce soir. »
– « Mais mon pauvre ami, réfléchis ! Si tu fais affaire, chargé comme un baudet tu seras, et j’imagine très bien la trombine de ta bergère, en voyant cette horreur. Elle va hurler comme une louve en chaleur, et elle aura raison. »
Julien eut encore de long moment d’hésitation, et assez contrarié pas mes réflexions m’indiqua que nous quittions l’expo ! Il pressait le pas pour regagner la voiture et je fus obligée de le héler.
– « Julien, attends-moi, tu sais bien que je marche à la vitesse d’un escargot. »

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

22 réflexions sur « Défi NR 211 chez les croqueurs de mots … !!! »

  1. Excellente, une exposition sur le thème de la maigreur!!!
    Et Julien Pygmalion prêt à casser sa tirelire mais…
    Excellent texte ma Zaza
    Gros bisous bien emmitouflés!
    Cendrine

  2. La beauté est subjective. J’aime bien la première sculpture mais moins la seconde qui me met aussi mal à l’aise que la femme de l’œuvre en équilibre bancal.
    Après 15 jours de pause blog qui m’a fait le plus grand bien me voici de retour, j’ai regardé certains de vos articles néanmoins sans les commenter. Heureuse de vous retrouver.

    Belle semaine.

  3. J’ai fait beaucoup plus court… j’étais @ cours d’idées , pas grand chose à me mettre sous la dent avec ces tas d’os
    Mais bon heureusement tu sauves la mise
    Merci pour ta participation :)☻

  4. Bien vu Zaza , j’imagine aisément aussi que l’oeuvre aurait fait hurler l’épouse de Julien . J’aime bien voir certaines œuvres dans les galeries ou les musées mais chez moi c’est une toute autre histoire .
    Bonne journée
    Bisous

  5. Tu lui as coupé tous ses élans, le pauvre Julien, lui qui était tout content d’avoir couper les amarres pour quelques heures avec sa bergère, voilà que tu as brisé ses élans d’initiatives, probablement malheureuses :-))))

  6. Et bé : il l’a échappé belle, le pauvre Julien ! Sa Bergère aurait en effet peut être réagi avec bcp moins d’enthousiasme….
    Et elle aurait eu raison !
    Un bien beau texte ma chère Zaza ! Merci bcp
    Bisous

  7. J’aime ce dialogue.
    Julien va te déposer et il va revenir acheter l’oeuvre, à n’en pas douter.
    Il la cachera chaque fois que tu lui rendras visite.
    Quant à sa femme, je pense qu’elle n’aura pas voix au chapitre. :(
    Bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.