“La solitude” – Le nid des mots de décembre … !!!

Article programmé

Les consignes d’ABC : ICI

Elle m’habite depuis tant d’années !

Vieille compagne qui prend de plus en plus de place dans cette vie vieillissante et je m’interroge.
Cette solitude que je désire souvent, pour réfléchir, pour prendre un certain recul, pour faciliter la prise de décisions, cette solitude désirée est nécessaire à n’importe quel être humain.
Mais il y a l’autre ! Cette autre solitude, celle que j’aimerai fuir, qui me tarabuste, qui me tire par moment, inlassablement vers le bas.
Et pourtant, dans ma verve d’écriture, j’essaie de garder une ouverture virtuelle sur le monde au travers de ce que j’appelle « la grande famille de la blogosphère ».
Cette solitude-là, je la subis, et quand notre société en parle, il est question d’isolement.
Isolement de mes chers disparus, isolement de mes filles aînées qui me rejettent et par voie de ricochet, de mes petits-enfants, isolement d’un époux vieillissant lui aussi, et devenu de plus en plus taiseux.

Cet isolement, qui vous fait perdre pied, cet isolement qui vous coupe du Monde, qui vous sépare de la vie, cet isolement non-désiré est une petite mort…
Actuellement, elle s’est invitée plus fort que jamais dans mon quotidien et la gorge serrée, je ressasse…

« Les souvenirs renaissent
Mon esprit est en pleur
Les souvenirs l’agressent
Il en a mal au cœur…

Mais le passé n’est plus
Et pourtant il demeure
Ces images défendues
Restent au fond de mon cœur…

Les souvenirs ancrés
Parfois dévastateurs
Envahissent mes pensées
Et réveillent des douleurs… »

Et la vie devient un enfer ! Alors, à quoi se rattacher ?

  • A quoi sert l’ouïe, puisque personne de mes proches n’y dépose quelques mots doux, excepté ma petite dernière, par téléphone, quand elle en a le temps.
  • A quoi sert le toucher, plus personne pour me tenir la main et pour m’enlacer.
  • A quoi sert l’odorat, lorsque la seule odeur que j’apprécie est celle du savon, quand j’ai pris ma douche.
  • A quoi sert le gout, alors que la mélancolie m’a ôté l’appétit.
  • A quoi sert la vue, lorsqu’il n’y a plus de visite, plus de sourire à partager, plus aucun regard dans lequel me plonger.

Et le pire reste à venir ! La solitude m’a séparée de la vie en prenant conscience que l’existence n’est devenue que souffrance, prendre conscience que la vie n’a plus aucun sens.
Ce qui sera certitude, c’est qu’elle sera ma dernière compagne quand je fermerai les yeux à tout jamais !

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

65 réflexions sur « “La solitude” – Le nid des mots de décembre … !!! »

  1. Bonjour Zaza… Une fois les enfants hors du nid, il y a un grand vide dans la maison, voire le couple, plus rien n’est comme avant, cette famille qu’on a élevé durant tant d’année et un beau jour, seuls à deux vieillissant… faut se trouver d’autres centres d’intérêts… ne pas se renfermer sur soi… le contact humain reste de grande importance… allez accroche-toi nom d’une pipe !! Pensées amicales, bises

  2. ouah ! que ce texte est triste on imagine une certaine détresse, mais que faire pour remonter ce moral qui est bien bas dans ces moment qui devrai être de partage.
    une pensée affectueuse vole vers toi !
    bises amicales

  3. Comme je te comprends …
    Sans commentaire.

    Bon week end malgré tout, avec le vent qui souffle toujours
    et la pluie par intermittence.
    Heureusement il ne fait pas trop froid …
    Gros bisoux, ma zaza ♥

  4. Bonjour Zaza,
    je viens de lire ses tristes mots , la solitude pour moi , ne doit pas exister de nos jours . Car tout est fait pour ne pas l’air avec les clubs du troisième âge ou toutes autres activités qui permettent de pouvoir votre du monde et pouvoir échanger des dialogues sur la vie de tous les jours sans pour cela parler du passé .mais plus de l’avenir même si celui-ci s’amenuise chaque jour .
    Aller se n’est qu’un mauvais passage ,il faut se reprendre ,il reste encore des jours meilleurs
    Bon weekend
    Amitiés

  5. Comme je te comprends! la solitude, je l’entends souvent au téléphone et cet échange permet une petite pause dans ces absences de lien directs. Les liens virtuels sont d’un grand secours, on existe pour quelqu’un quelque part…
    Je t’embrasse bien fort,
    Mireille du sablon

  6. Bonjour Zaza.
    Chez nous, il a encore neigé et c’est la pagaille sur les routes et il n’y a plus de place pour garer les voitures.
    Pourtant, nous avons l’habitude de ces chutes de neige et la ville est bien outillée, mais il y a un problème au niveau de la main d’œuvre, ça n’est plus la même génération et il sont vite fatigués.
    J’ai un de mes enfants qui commence à 2 heure du matin pour déneiger les parkings des supers marché, mais lui, il n’est pas fonctionnaire…
    J’espère que tu vas bien et je te souhaite un bon Dimanche.
    Bisous de nous deux.

  7. Comme je te comprends et je pourrais presque écrire les mêmes mots … triste constat et quelque part heureusement qu’existent ces liens tissés par la blogo et ces amitiés virtuelles gros bisous et plein de douces pensees

  8. Ton texte, tes mots sont si vrais
    C’est aussi la période de l’année la plus propice à la mélancolie
    La tristesse aide à rebondir
    Pousses-la et dis-lui que la vie
    C’est le présent
    Si l’entourage ne le comprend pas
    Ne l’implore pas
    Vis ta vie et ne perds pas le temps
    Il ne faut pas laisser les autres t’embouser l’esprit
    Je te fais un gros gros bisous

  9. Oups, un gros coup de bluzz, je te sens aussi triste que la météo… j’espère que ce n’est que passager, puisse la blogo être un brin de soleil qui t’aide à franchir ce mauvais pas…

  10. Bonjour Zaza
    Allez retrouve vite ton sourire ..je viens presque d’écrire un texte similaire après un moment de perte de moral , mais la vie est là et peut être encore belle !!!!
    C’est sur que lorsque tout semble aller tristement il faut se forcer un peu …Courage Ma belle Zaza…
    Et d’avor mis ces mots sur une page peut aussi aider !!
    Je t’embrasse très fort

  11. La solitude peut être facilement détournée pour devenir une force qui nous anime, quand tout nous abandonne, qu’il ne reste rien dans notre paysage, on peut toujours se tourner vers les autres, celles et ceux qui ont encore moins que nous et essayer de leur apporter ce qui nous manque tant, un peu d’attention et d’amour, un peu de présence, de conversation, et la le miracle va s’accomplir, en voyant les visages s’illuminer du bonheur retrouvé, une vague de chaleur va envahir notre cœur.
    Ne jamais oublié que lorsque plus rien ne vient à nous, il faut tenter d’aller vers les autres, les plus beaux liens d’amour ne se tissent pas toujours dans la cellule familiale il ne faut pas avoir honte de ça
    Amicalement
    Claude

  12. chère Zaza comme c’est triste ce que tu nous dis, je comprends tes regrets, tes deceptions, un jour on est seul, toute seule, tout seul, j’ai la chance d’avoir les merveilleux enfants de Jeanine qui m’entourent, les miens sont loin, il reste les coups de fil ! pas toujours drole, mais il faut tenir, s’accrocher ! je te souhaite bon courage , grosses bises

  13. Je t’envoie plein de bises ; que te dire ? Tu donnes beaucoup et nous aide à traverser nos épreuves aussi. Tu n’es pas bien avec ces ennuis de santé. Le ciel bleu reviendra. La vie de couple est en perpétuel mouvement. Dans ton village, ne peux tu pas aller chanter ou une bibliothèque où on rencontre des gens sympa, une église pour échanger sur le parvis ? Ce sont de petits riens qui apportent du soleil. J’oubliais tes amis chiens et chats. Ils sont fidèles. Bises

  14. Je ne sais que dire…
    Je suis très émue, tu dis ce que je ressens si souvent…
    Je t’embrasse très très fort… très fort.

  15. Ma chère Zaza.. Je viens de lire avec tristesse et compréhension le mot lancé et mis dans ta bouteille..à la mer!..Cela ne te ressemble pas chère amie.. toi la lutteuse, la bagarreuse ! Bien certainement nous avons tous eu des “coups de mou” et les dire cela fait du bien.. Nous devons cependant nous raisonner et comprendre que cela ne fait pas avancer. Il faut savoir, que si l’on tombe dans une dépression cela ne fait pas avancer la machine .. au contraire ..
    Elle se grippe la “saprée” machine.
    Nous ne pouvons rien attendre des autres c’est nous mêmes qui devons réagir et accepter.. et ne pas souffrir du peu qui nous manque .. Le printemps va revenir bientôt et ta jolie maison dans ton île est là qui t’attends.. A comme dans la chanson : si j’avais quelques années de moins.. Comme j’aimerais aller faire ta connaissance!
    Je t’embrasse très fort
    Jeanne

  16. Ma Zaza, chère clown triste qui exprime par ce texte toute la détresse du monde et qui règne en nous tous qui vieillissons peu à peu… dans la solitude bien souvent. Comme je te comprend et je voudrais, je veux te dire que non, tu n’es pas seule au sein de “la grande famille de la blogosphère”, celle qui nous soutient au quotidien quand rien ne va plus, que le moral plonge dans les abysses. Tu n’es pas seule et je veux te redire que mon amitié pour toi n’est pas virtuelle et surtout pas un vain mot ! Alors ma chère belle Zaza, souris je t’en prie, car quoi qu’on en pense, la vie est belle et le soleil brillera toujours demain. Et puis, prend ton “taiseux” par la main, serre-la fort, peut-être en a-t-il besoin lui aussi… Mes pensées t’accompagnent et je t’embrasse très très fort, Shuki

  17. Triste et douloureux constat que tes mots mettent en évidence. Mais courage. Tu es talentueuse et nous t’apprécions tant tes mots nous sont nécessaires. Seule depuis 23 ans j’ai la chance d’avoir pour rayon de soleil ma petite fille de bientôt 7 ans dont je m’occupe depuis qu’elle a 8 mois et que je vais chercher chaque jour à la sortie d’école et que je garde le mercredi. J’ai déménagé pour me rapprocher d’elle mais dans le même temps dans ma nouvelle banlieue d’Ile de France, je me suis inscrite au Taï Ji Chan. J’y vais 2 fois par semaine et j’avoue que j’ai l’impression de renaître et de faire la nique aux douleurs de l’arthrose en pratiquant cette activité quelque peu martiale. Bisous ma Zaza

  18. Oh comme tes mots me navrent et pourtant comme je les comprend
    Se sentir seule même au milieu de la foule
    Se sentir seule même transparente
    Se sentir seule dans son choix de vie
    Se sentir seule et parfois une merveilleux moment une paranthése enchantée
    Et se sentir exister.
    Je t’embrasse mon amie et Quya te miaoune
    Avec le vent qui bouscule mes fondements je ne peux même pas le griffer ou le mordre alors je saute sur la poignée pour rentrer et des fois Mounette me regarde et me fait patienter.
    Je te ronronne Zaza et aussi ta bande de 4 pattes

  19. Oh là là Zaza, Ne te laisse pas envahir par le spleen, c’est en effet dévastateur, mais les conseilleurs…ne servent jamais à grand chose, et bien que tu n’y crois pas, je vais quand même prier pour toi.
    Bises et bonne après midi

  20. Ouh la la Zaza que voilà un billet bien triste à lire . Je te sens complètement enchaînée par cet isolement que tu décris avec le talent qui est le tien. Je comprends que ton état de santé ne te pousse pas à l’optimisme mais là vraiment le moral en a pris un sacré coup . Accroche – toi Zaza à ces petits riens de l’existence , ces petits bonheurs du jour qui peuvent sembler insignifiants , je sais c’est facile à dire mais quand je sens venir aussi les “à quoi bon” qui me tirent vers le bas , ils m’aident beaucoup .
    Gros, gros bisous

  21. Ho Zaza que ce texte est triste et j’espère qu’il ne reflète pas la réalité complètement…Ceci dit même dans notre vie de couple se place la solitude en prenant de l’âge…La parole s’amenuise les intérêts souvent diverges quand ce n’est la santé qui l’oblige quelque peu (mari qui n’entends presque plus ça facilite pas) Quand aux enfant mon Dieu comme je te comprends c’est dur d’accepter l’éloignement de le comprendre…..
    Il faut juste espérer car la roue tourne toujours même si elle ne le fait pas vite…
    Coup de mou a l’approche des fêtes peut-être?
    Te fais des gros bisous et suis attristée de lire ce texte. Pensées

  22. Un excellent écrit, Zaza mais, quelle tristesse énoncée ici ! Très émouvant, de te lire. En t’écrivant, je pense à la belle face de Pupuce … regarde-là bien dans les yeux tu ne pourras y résister !!! De tout ♥ avec toi !
    Grosses, grosses bises♥

  23. Bonjour Zaza, tu as bien fait de te confier à nous, tes amis virtuels, que pouvons nous faire? ta solitude est joliment décrite comme tout ce que tu écris, mais que c’est triste! j’espère que ce n’est qu’un passage. Pourquoi n’essaies-tu pas de publier les aventures de Nestor? je sais bien que ce n’est pas lui qui va te parler à l’oreille, bien que parfois l’ héros a pris la place de l’écrivain. Allez souris , c’est trop triste de te voir ainsi. Le fossé entre toi et tes filles est-il donc si grand qu’il ne peut pas se combler? je pense que tu as essayé mais en vain, cependant , essaie encore et toujours de tendre tes bras de maman et j’espère que tes filles et tes petits enfants viendront s’y blottir, c’est le voeu que je fais pour toi. Gros bisous MTH

  24. bonsoir
    je ne sait que te dire ZAZA
    si ..que tu es une battante , que je t’ admire à travers tes écrits
    que tu as aussi beaucoup d ‘ admirateurs parmis nous
    que je te perçois à travers le vent et la mer , que tu es une Ilienne

    Pensées pour toi ,d ‘une blogeuse que tu ne connait que par les commentaires , mais c’est sincére.

    je t ’embrasse
    ( je n’ aime pas les fêtes , moi aussi cela me rend (blouseuse )

    @ kénavo ZAZA

  25. Je suis triste de te lire aujourd’hui ma Zaza. J’étais comme toi j’avais tellement envie de solitude il y a quelques années et maintenant que je connais LA vraie solitude, je veux dire des journées à ne parler à personne comme aujourd’hui tiens je n’ai pas entendu le son de ma voix!!!
    Bon allez suffit la plainte, dimanche dernier j’étais à Bain, demain ma fille vient manger et à Noël j’aurai tout le monde mais ce qui me manque c’est l’équilibre, c’est dur de trouver un juste équilibre.
    C’est l’hiver aussi et avant 17H il fait nuit, pas moyen de sortir marcher car il pleut beaucoup cette année et les douleurs sont très présentes.
    C’est pas rien pour la relation avec tes aînées, je compatis.
    Une grosse bise, à bientôt et belle nuit

  26. Zaza ce que tu dis est tellement ressenti avec émotion
    Ce taiseux qui partage le quotidien dont on attend un mot qui ne vient pas mais on redoute encore plus la solitude de l’absence quand elle sera là
    Tu n’es pas seule ma Zaza tous tes écrits et le nombre de commentaires le prouve et il y a … le regard et les farces de ta famille à 4 pattes !
    tu es bien souvent dans mes pensées
    gros bisous

  27. “Avis de tempête sur le moral”……c’est vrai que les soucis de santé, l’éloignement familial, etc, font peu à peu tanguer la barque et q u’il devient difficile quelquefois de trouver de quoi redonner l’énergie nécessaire pour se projeter vers demain..et les conditions météo du moment ne sont pas faites pour arranger les choses………..en fait je crois qu’on est nombreux dans ce cas.
    Mais les “blogopotes” sont là, et les contacts amicaux, bien que virtuels, apportent leur lot de pensées positives de soutien……c’est précieux !
    Cette période de “Fêtes” (je déteste ce mot) est chaque année une période qui me fout le moral en berne….j’aimerais pouvoir sauter directement à l’année suivante !
    Bises……..tu en claques une pour moi au Poux ronchon!!!

  28. Bonsoir ma Zaza pas drôle cette étape quand les enfants sont partie faut trouver d’autres centres d’intérêts… ne pas se renfermer sur soi c’est pas facile tu est toute belle sur la photo passe une douce soirée ma douce amie bisous

  29. Que de tristesse et de désarroi dans tes écrits…
    Dans une moindre mesure, j’éprouve sensiblement les mêmes sentiments…
    La solitude… Plus de personne humaine à mes côtés à vivre au quotidien (j’ai mes deux minettes qui heureusement me tiennent compagnie), des difficultés relationnelles avec ma fille (et je me suis rapprochée d’elle géographiquement, puisque je suis maintenant en Creuse !). Mon fils (le courant passe bien entre nous) est à Lille avec sa petite famille ; donc pas tout près.
    J’ai encore mes deux parents vieillissants en région parisienne que je ne peux pas voir souvent.
    La Blogosphère m’aide… J’ai la chance d’avoir de gentils voisins, de commencer à connaître du monde à Guéret. Mais cela n’empêche pas de broyer du noir par moments. Et cette semaine passée m’a paru particulièrement tristoune (avec la météo moche en prime).
    L’avenir me fait un peu peur… Et on avance en âge…
    Alors je te comprends…
    Il faut vraiment s’accrocher pour garder le moral !
    Gros bisous ma Zaza

  30. EH BIEN MA ZAZA quel billet bien mélancolique , eh oui le temps passe inexorablement , mais à nous de l’habiller le plus somptueusement possible, la beauté de tes lieux, ton écriture , ok cela ne remplace pas tout , mais c’est déjà un plus, je suis seule les 3/4 du temps ,mais j’ai su faire la résilience de tout ce que je n’ai plus ainsi je suis bien … allez ma douce , regarde chaque jour avec des yeux neufs bonne semaine bises

  31. La solitude peut être terrible quand elle conduit à l’isolement .Un texte très dur et réaliste. Lorsqu’on vieillit,on sent la solitude de plus en plus présente .Les enfants ont leur vie et ne pensent plus à nous que par intermittence.On sort peu à peu de leur vie.
    Heureusement qu’il y a quelques amis, la blogosphère aussi même si elle est virtuelle.Mais malgré tout, on s’attache aux gens qu’on ne connaît qu’à travers les écrits. Et quand une personne disparaît,elle laisse un vide.
    Bon courage. Bisous

  32. Houlala ma Zaza! Le moral est en berne à ce que je vois…. J’ai connu ces problèmes avec les enfants, c’est excessivement dur….. Mais je n’ai jamais cessé d’espérer, et le miracle s’est produit! Espérer, le mot seul donne du courage….. Et l ‘hiver est propice aux coups de cafard, le soleil et la longueur des journées influent négativement sur le moral ; et la période de Noël fait remonter tous nos souvenirs heureux….
    Courage ma Zaza, tu verras le bout du tunnel! C’est en tout cas ce que je te souhaite du fond du coeur!
    De gros bisous ma belle!

  33. Bin Zaza que t’arrive-t’il… dans l’intimité je t’ai connue mieux…. bon allez un peu d’humour …
    Les enfants …. il faut garder espoir et surtout toujours la porte ouverte ( pareille chez nous ) …
    Prendre un jour à la fois et essayer de faire autre chose … rentrer dans une association , chanter , dessiner etc etc … voir et entendre autre chose …

    ** Quand la vie te donne une centaine de raisons de pleurer …… montre -lui que tu en as mille de sourire ** BIZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ

  34. Je te sens bien triste Zaza ! Comme toi, je ressens le vide laissé par le décès de mes parents en cette période de fête. Ils me manquent, j’ai ma belle-famille mais ce n’est pas pareil, je n’arrive pas à m’y intégrer malgré leur gentillesse. C’est ainsi.
    Allez ! que le printemps revienne, un p’tit séjour sur ton île par beau temps, et ça ira mieux, j’en suis sûre. Je t’embrasse bien fort. FRANCOISE

  35. NUIT en pointillé impossible de faire deux heures à la suite
    Morphée n’est pas sympa ,4 h 20 debout
    5 h je retrouve mon ordi et viens me ressourcer
    Je pense qu’une sieste sera réparatrice !!!
    La journée sera longue , j’espère que la tienne sera bonne
    Big bisous ZAZA sous la lune blanche et ses ★☆★☆★☆

  36. Certes c’est triste, mais il faut toujours avoir du courage… Passe une bonne journée de ce mercredi, ici à Toulouse enfin le soleil est de retour et le vent a décidé de ce reposer un peu ! Cordiales amitiés & à +

  37. Coucou Zaza,
    Je ne comprend pas je ne reçois plus tes news…
    On sent une grande lassitude dans tes écrits, je te souhaite des jours meilleurs et que ton moral remonte.
    Prends soin de toi
    Bisous et douce semaine

  38. Quelle chance de vivre loin d’une grande ville, hier rassemblement à Ceret ( des enfants ) mais pour faire un tour dans la calèche du père Noël !!! sous un ciel bleu et une douce ambiance de fêtes Je pense aux personnes angoissées qui ne savent pas encore si elles auront la visite de leurs familles , Je souhaite que pour vous tout se passe au mieux , big bises ZAZA

  39. Que de tristesse dans tes mots.. La solitude nous guette tous et on la ressent plus au moment des fêtes. Heureusement que la blogosphère est la zaza.
    Je t’embrasse très fort et te souhaite des jours meilleurs..

  40. Quel message pessimiste ! Il y a certainement quelque chose à faire, à entreprendre ou à modifier, pour que cela change au quotidien ! Je ne parle pas de mes problèmes personnels liés à la famille… Chris

  41. Nous vivons des temps difficiles mais ceux de la vie intime sont parfois plus minants qu’autre chose.
    L’absence de la famille proche est un poids… Dis toi que tu n’y es pour rien et qu’un jour tout peu changer. Il faut toujours y croire et la vie est plus belle.
    En attendant je te souhaite d’aller mieux physiquement et moralement.
    Passe de bonnes fêtes tout de même.
    Bises. @.

  42. C’est beau, ardent, intense ce que tu as écrit ma Zaza et cela me touche profondément en ce mois de décembre ou je suis au bout du rouleau, j’espère que nous pourrons tous aller mieux dès que possible
    Je t’adresse mes meilleures pensées sans oublier ton Poux Ronchon
    Pensées pour vous, très amicalement
    Cendrine

  43. ❤️☁ Bonjour a toi
    ❤️☁ Si j’étais un nuage je survolerai les villages
    ❤️☁ Pour apercevoir ta maison et ton visage
    ❤️☁ Si j’étais un oiseau je volerai devant ta fenêtre
    ❤️☁ Pour te souhaiter une bonne et belle journée
    ❤️☁ Amitié bisous ZAZA

  44. Coucou ma chère Zaza, les fêtes sont propices à des mots tristes, c’est une période pénible car jamais elle ne sera comme avant à l’époque où la famille se réunissait autour d’une bonne table avec des rires et des couleurs. Mais on se fait une autre vie, celle qu’il nous faut affronter pour la fin, c’est à dire une meilleure vie que l’on se sente bien et redéfinir le sens du mot vie. En fait c’est quoi la vie ? Du bonheur et du malheur mais elle vaut le coup d’être vécue. Je pense que chacun réfléchit comme cela car chacun n’a plus la même vie dès que les oiseaux ont quitté le nid familial. Mais il faut se dire qu’il y a pire, oui je t’entends me dire : mais il y a mieux ! Tout à fait d’accord avec toi alors va chercher le mieux il existe encore quelque part. Pense aux bons moments sur ton île et surtout un grand surtout regarde l’amour que te portent tes animaux et nous entre nos blogs respectifs. Nous ne sommes pas seuls en fait, la vie nous a un peu écarté de notre trajectoire qui s’est stoppée net ! J’essaye de te dire ça mais en fait j’ai les larmes aux yeux.
    En fait la vie n’est pas un long fleuve tranquille mais si on sait nager on s’en sort.
    Je te souhaite de bonnes fêtes ma chère Zaza, prends soin de toi et fais plein de câlins à tes belles boules de poils qui t’aiment et t’aimeront toujours que tu sois jeune vieille belle ou laide lol !
    Joyeux noël aller zou on y go ma talentueuse écrivaine.

  45. J’espère que tu va mieux depuis Zaza……
    Tu est sur ton ile maintenant?
    Douces fêtes à toi mon blog est fermé les coms aussi on se retrouve début 2020 alors très bon début d’année. Bisous bisous

  46. Ton billet est très bien écrit et très touchant…Et je te sens très sincère…
    Même dans les moments de grand malheur, quelque chose d’inattendu et de joyeux peut survenir…
    Je suis à l’hôpital en ce moment (j’ai horreur de l’hôpital)
    Une amie me téléphone et me dit :”Devant cette nouvelle expérience,laisse-toi surprendre et la merveille viendra”
    Et chaque jour je découvre un ou plusieurs petits moments de bonheur et certains très inattendus et cela aide à passer l’épreuve.
    La vie est un chemin où joies etpeines s’entremêlent souvent.
    Je t’embrasse.

  47. ✿☼ Bonjour ZAZA ✿☼
    ✿☼ Survolant les blogs
    ✿☼ Je fais escale chez toi
    ✿☼ Je viens voir comment tu vas
    ✿☼ J’en profite pour te souhaiter
    ✿☼ Une très bonne et douce journée
    ✿☼Un joyeux Noël affectueux en famille
    ✿☼ Tendresse amitié ton amie ✿☼
    ☼✿☼════✿════☼✿☼✿════☼✿☼

  48. Bonsoir ma Zaza
    Merci pour ce beau billet très touchant.
    Je te souhaite de joyeuses fêtes de Noël à ta famille et à toi.
    Noël nous réserve tous des surprises de toutes sortes : que ce soit des paroles douces, ou des amis à la porte ; une belle soirée tranquille, ou de beaux cadeaux utiles. Que ce Noël soit rempli de joie!
    Que ce Noël soit beau
    Le coeur est rempli de désirs et de rêves qui colorent la vie et qui lui enlèvent toute monotonie! Puisse cette fête accomplir les plus beaux désirs, et puisse-t-elle revêtir toutes les couleurs du vrai bonheur !
    Joyeux Noël !
    Une envolée de gros bisous d’amitié de mon ti rocher intense en chaleur en ce moment.

  49. chere Zaza, j’espère que tu va bien mieux et que tu as retrouvé le moral, je te souhaite de bonnes fêtes de fin d’année, en famille, amitiés et grosses bises

  50. Bonsoir Zaza,
    hou là là !!!! il faut te ressaisir zaza, ton moral est bien bas pour écrire ce message !!
    je comprends ta solitude ” interne ” la vie n’est pas facile , surtout le manque de tes filles, comment peut on oublier une maman !! tu n’es pas la seule, je connais beaucoup de personnes dans ce cas !!! ça n’arrange rien mais que de questions à se poser !!!
    Allez Zaza, tes animaux , dont Farouk ont besoin de toi , ce n’est qu’un mauvais moment, je souhaite que tout rentre dans l’ordre ….
    courage, bises

  51. Une pensée pour toi en ce jour de veille de Noël. J’espère que tu es moins triste, que tu te remets un peu de cette déprime, qui rend la douleur encore plus pénible. je t’embrasse très très fort. Françoise

  52. il faut aller de l’avant, même si il nous reste moins d’année que nous en avons faites…..(lol), pour la carte je suis bien contente que tu l’ai reçue, mais je n’ai pas envoyé toutes ces cartes pour en avoir en retour, je me suis déjà fait plaisir en les envoyant….je te souhaite un doux jeudi et ne pense pas trop aux année passées…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.