Défi n° 247 chez les Croqueurs de Môts … !!!

Nous amis « Les Cabardouche » reprennent le quart de la galère des Croqueurs de Môts, ICI

« Papy tricote » peinture de François – D’après un  tableau de Nikólaos Gýzis

Défi n° 247  – Ci-dessus un portrait à partir duquel vous raconterez une anecdote, vous devez impérativement utiliser les verbes suivants.
Barguigner
Renauder  
Vermiller  
Écuisser  
Musser  

Papy, « sans barguigner », crois-tu que c’est utile de continuer de tricoter, avec ce petit dans les bras ????
Tu ne vois pas qu’il a faim, qu’il mange son poing et qu’il va renauder.
Papy semble totalement hermétique à mes remarques, et pourtant le bambin commence à chouiner !
Il faut que je fasse entendre raison à ce vieux fou ! C’est décidé, je file à la recherche de la maman du bébé.
Mais où se trouve-telle ?
Se serait-elle mussée comme notre amie Quichottine, notre bibliothécaire, ou bien Dame Josette, qui ne sort que rarement de sa cachette ????
Il faut partir à sa recherche, vite fait, bien fait, et la ramener rapidement à la maison pour qu’elle s’occupe de son petit.
Après avoir parcouru les alentours, je finis par la retrouver, toute paniquée…
Elle vermillait au sujet d’une harde de sangliers qui venait d’écuisser un gros châtaigner.
Tout comme elle, je n’étais pas rassurée de la présence de cette harde, et prenant notre courage à deux mains, nous avons fini de les faire fuir dans le bois avoisinant.

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

30 réflexions sur « Défi n° 247 chez les Croqueurs de Môts … !!! »

  1. je n’ai jamais vu dans mon entourage un homme tricoter, et de plus ce grand père tient un bébé dans les bras….bravo….passe une bien agréable journée en ce début de semaine

  2. Un papy tricoteur , pourquoi pas, j’ai bien un ami brodeur!
    … pas facile tout de même avec un bébé dans les bras.
    Ils courent vite ces sangliers empêchés de se restaurer….
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  3. Je ne sais pas si j’aurais réussi à tricoter avec un bébé dans les bras… Mais c’est excellent !
    En tout cas, j’ai aimé ce tableau et tes mots me ravissent.
    Merci pour tout, Zaza.
    Bisous et douce journée.

  4. Bravo pour le défi Zaza , c’est un sacré champion le papi , d’habitude les hommes n’arrivent pas à faire plusieurs choses à la fois . Non non je ne suis pas médisante , c’est scientifiquement prouvé . Selon une étude de chercheurs français publiée en avril dans le magazine Science, le cerveau de l’homme n’est pas capable de faire plus de deux choses à la fois, soit une tâche par hémisphère.
    Merci pour la vidéo des sangliers , ils ne sont visiblement pas inquiétés pour ne partir qu’au sifflement .
    Bonne journée
    Bises

  5. tricot et broderie étaient courant chez les marins…
    Brave Papy qui ne veut pas rester sans rien faire et le bébé saura le reconnaître
    gros bisous sortis de la cachette ma Zaza

  6. La maman ne s’inquiétait pas trop pour le petit. Sans doute malgré les apparences, le papy est digne de confiance .
    Les sangliers ne sont pas courageux!
    Bisous

  7. Bonjour Zaza, un gentil papy qui tricote, c’est émouvant, ton texte comportant tous les mots est très bien. Bisous bon lundi MTH

  8. spectacle rarissime, un papy qui tricote, en tenant un bébé dans ses bras ! bravo pour ton texte, chere Zaza, amusante cette harde de sanglier ! bonne semaine grosses bises

  9. Un beau tableau.
    Les sangliers font pas mal de dégâts. Mais que les petits sont mignons.
    J’ai apprécié ton défi.
    Bises de Gérardmer où je fais une sieste. Bises

  10. Sympa ce tableau défi bien relevé comme d’habitude lol nous avons réussi à faire marcher notre robot il a même démarré tout seul à 10h l’homme l’avait programmé sur son tel bon après le robot fait comme il veut mais c’est un premier pas lol bonne fin de journée bises

  11. C’est attendrissant de voir ce grand père prendre soin du joli bébé.. tout en tricotant!
    Champion ce papy ! Le tableau est très réussi.. Quant au défi tu l’as très bien relevé.
    Je ne connaissais pas tous ces mots.. anciens. Un ou deux m’étaient familiers avec ma maman cependant avec une petite différence !
    Baraguiner : Mal parler Munsée : Cachée planquée
    Bises Zaza

  12. Ah que j’aime ce Papy, si attendrissant ! Et vous mesdames, bien inquiètes dis moi! Et bien courageuses!
    Bravo pour ce texte!
    Bisousss et douce nuit!

  13. … et quelle fuite de sanglier, Zaza ! Il a l’air bien, pourtant dans les bras de son papy, ce bébé ! Je l’💗 beaucoup, ce papy ! Il a l’air si tendre avec le petit ! Bravo ! Douce soirée et bon mardi ! Bises 😘

  14. j’espère que tu vas mieux….et même bien, lorsque l’on sort de ces endroits ce n’est pas toujours la grande forme, mais elle n’est souvent pas très loin….bon retour et surtout bonne santé….passe une douce journée

  15. S’attaquer à une harde de sangliers est assez ambitieux, pourtant on ne peut tolérer qu’ils causent des dégâts considérables. Heureusement que le bébé était bien à l’abri dans les bras du pépé tricoteur ! Les Cabardouche vous remercient Zaza d’avoir participé à ce défi. Pardon pour le retard de visite, j’étais persuadée être déjà passée sur votre page…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.