Le mot Mystère … !!!

RAPPEL DES RÈGLES : « Vous utilisez les lettres du mot mystère pour construire des mots de cinq lettres au moins, que vous introduisez dans un texte de votre choix. »

AEIOOCHHPTRN RONCHOPATHIELe mot de Lilou : « Mesdames vous avez toutes dormi proche d’une personne atteinte de cette affection qui vous brise le sommeil ! Vengez-vous ! Vous avez 12 lettres pour trouver ce mot. Quant aux messieurs, je sais que certains ne sont pas épargnés ! »


Les anagrammes utilisées : «  Cintré, cornet, Corine, copté, chipot, cheni, chier, phonatoire, copine, chien, PATOCHE, chorti, chant, phonatrice, atroce, contri, choper, Anicet, Chapi, Chapo, arpion, aporon, aporie, ronchopathie… »

Cintré en Ille & Vilaine, un dimanche après-midi !
D’où viennent ces bruits de cornet que Corine entend depuis sa chambre ?

Peut-être le son d’un carillon copté ! Quel chipot ou cheni tout de même pour un jour dominical… Il ne faudrait pas « chier dans la colle ».
Essai d’un quidam pour tenter de parler avec une prothèse
phonatoire ?
Non, se dit-elle. Tout ce tohu-bohu semble venir du salon, où se trouvent son père et la copine maya de ce dernier, mais aussi le chien PATOCHE  ! Chanteraient-ils en chorti ?
– « Rââââh ! Hooorrrrk. Ké, ké. »
Impossible de qualifier ceci comme un chant.
Mais le pire, c’est que cette agitation phonatrice ne faisait que décupler !
– « Rââââh ! Hooorrrrk. Ké, ké. . Râ
âââh ! RRRRRRRR. Hooorrrrk. Ké, ké. RRRRRRRR ZZZZZZZZZZZ. RRRRRRRR »
 
C’était atroce et tout le monde était gêné et contri de ces sonorités incongrues…Il fallait les choper et les faire taire !
Une enquête minutieuse s’imposait. Anicet, Chapi et Chapo, les amis de Corine décident de mener l’enquête.
Comme aime à le dire Corine, « se faire marcher sur l’arpion, c’est assurer que l’autre fera de la musique ». Assez de bruit comme cela, il faut agir et résoudre cet aporon !
Pour les aider, ils auront besoin d’un grand détective…
Et ce détective vous le connaissez très bien, cher lecteur, puisque ce sera vous !

Je vous propose donc de mettre tout en œuvre pour  débrouiller cette aporie, en commentant cette énigme qui relève de la ronchopathie.

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

22 réflexions sur « Le mot Mystère … !!! »

  1. Bon, les trois du salon, à moins que la télé soit restée allumée sur le film la grande vadrouille et la scène du ronflement…. ,-) tiens ! Atroce pour De Funès aussi… bon dimanche Zaza, bises

  2. Le ronflement
    Ce n’est pas une plaie
    C’est une maladie qui se soigne parfaitement
    Il suffit de se brancher à une petite machine muette qui assure l’arrêt du désagrément
    Bonne journée
    Bises

  3. Bonjour Zaza
    Il parait que je ronfle, d’habitude on dit que l’on ne sait pas mais parfois dans un demi sommeil je m’entends.
    Je ne dérange personne mais quand j’héberge quelqu’un cela s’entend à travers les cloisons.
    Bon dimanche, bises

  4. Domy et moi, on ne ronfle car nous sommes sous appareils pour les apnées, mais Kaly notre bichoonne maltaise nous remplace ! elle ronfle pour nous deux lol

  5. je pense au ronflement et aux ronfleurs, un vraie calamité quelquefois , il parait que je ronfle ? je ne m’en rends pas compte, la chienne n’hurle pas à la mort, le chat continue à ronronner , je n’ai personne d’autre à consulter, je vais donc continuer ! merci pour ton texte amusant chere Zaza, bon dimanche bises

  6. Je ris…
    Tu vois, je ronfle aussi… ce qui est dommage, c’est que nous ne ronflons pas en même temps mon époux et moi.
    Bisous et douce journée.

  7. tu as oublié le « chapon » poulet de Bresse….Le Thon, ……un Pochon, un roc. etc… que de mots formés à partir de celui que tu nous donnes…belle journée

  8. Je ris en pensant que le chien Patoche est peut être responsable, mais bon avec ce type de museau j’ai un doute . J’aurais dit bingo c’est bien lui si tu nous avais présenté un bouledogue français ou anglais mais là, je crois qu’il faut chercher chez l’humain , j’aime bien la solution proposée par Jill.
    Le ké ké m’intrigue , n’y aurait il pas un oiseau capable de ce genre de cri, le goéland fait bien dans le aow-kayïï-kao-kao-kao-kao, ou en ga-ga-gas .
    Bon dimanche
    Bises

  9. Pas facile d’employer tous ces mots … chapeau Zaza … mon mari est appareillé pour les ronflements , il faisait de terribles apnées qui m’affolaient . Il est nettement moins fatigué désormais et moi … je suis apaisée !
    Bises sous le soleil ch’ti !
    Nicole

  10. À mon avis, l’enquête ne sera pas longue à mener. Si « ronchopathie » est un mot peu usité, nul doute que plus personne ne l’oubliera désormais, surtout pas les sherlock en herbe…
    Jolie manière d’aborder ce défi, Zaza.
    Bises à toi.
    Fabrice

  11. j’ai bien ri et suis allée chercher la définition d’aporie (mot lu récemment dans un livre sur l’incertitude que l’auteur employait à foison) – difficulté logique insoluble – j’aime bien ce mot mais pas trop sa signification ; bises et bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.