Le mot Mystère … !!!

RAPPEL DES RÈGLES : « Vous utilisez les lettres du mot mystère pour construire des mots de cinq lettres au moins, que vous introduisez dans un texte de votre choix. »

EIIOOUYRSHTQPC HYPOCORISTIQUE

« Le mot de Lilou : Un peu de douceur dans ce monde de brutes… Mon poussin, ma poule, ma fifille, mon trésor ; voilà qui exprime des intentions douces, tendres et affectueuses. Nous cherchons donc un terme, nom masculin, qui exprime ces petits noms. Pas facile, je reconnais mais vous avez 14 lettres pour vous aider…»

A vos dictionnaires ! 😂 – Les anagrammes utilisées :
« Hypocorisque, Hector, Crispy, cyprès, citrus, course, coyotes, troues, roquets, cirque,  utopie, chéris, riposte, choqué, typique, esprit, cœur, espoir, étours, thyphose, toupie, chuter, torche, écrits, écrous, court, stoïque, chute… »


Une amitié HYPOCORISTIQUE !

— « Hector, tu m’entends ? »
— « Affirmatif, Maître vénéré. La connexion est maintenue. »
Crispy zigzague sur l’autoroute bordée de cyprès et de citrus. Autour de lui, dans une course folle, des voitures klaxonnent, des insultes fusent. Mais derrière lui, ce sont les sirènes des voitures des coyotes (troupes de policiers de la route) qui retentissent plus fort encore, plus hargneuses, assourdissantes… De vrais roquets, ces gens-là… Quel cirque !
— « Hector, ferme les yeux. » 
L’androïde obéit. Il aime cette sensation. Le rien, son utopie… Lui, habituellement programmé pour tout, bénéficie enfin de cette accalmie de l’âme ! Du moins, c’est ce que lui a dit Crispy, un jour. Qu’il avait une âme. Une belle âme. Même si pour les autres – et notamment pour les flics qui les poursuivaient – ce n’était qu’une machine.
— « Et garde les yeux fermés. Surtout, garde tes yeux bien fermés… »
— « J’obéis, Maître que je chéris. » 
Crispy tourne brusquement le volant. Le conducteur adverse le croise et lui hurle, crispé, d’aller se faire soigner, une façon d’engager la riposte.
Mais le monde entier est fou, songe-t’il, choqué !
Rien ne va ! Les hommes se comportent comme des machines, et les machines comme des humains, typique des années 2050 !
Crispy essuie ses yeux d’un revers de manche. D’habitude, il n’est pas émotif, loin de là. Il répare des machines, de vieux tas de fer qui parlent, qui supplient. Tu parles Charles ! Quelle place pour l’émotivité ?
Et puis un beau jour, Hector débarque dans sa vie. Un beau nom de héros de la mythologie grecque.
**« Valeureux et fier certes, mais ce robot-là est un brave bougre, et de l’esprit, malgré son apparence », se dit-il. « Je me fous de savoir si son âme est en ferraille, son cœur me parle avec amour. »**
— « Ça va aller, mon petit Hector, garde l’espoir, », répète-t’il d’un ton affable. Je vais te faire passer la frontière. Je te l’ai promis.»
— « Maître, la connexion est maintenue, mais mes circuits sont brouillés. Je détecte une erreur et je commence à ressentir des étours. » Répond-il en état de thyphose !
— « Ferme-la mon poussin, on y est presque, tu m’entends ? »
— « Maître. Maître… »
La voix métallique d’Hector est trop humaine pour feindre la peur, en cet instant.
— « Maître », répète Hector. « Une faille a été détectée dans l’un de mes capteurs. Elle provient certainement d’un générateur complexe qui émet un signal inconnu. La faille est probablement issue d’un système de partage avancé… »
— « Damned alors ! As-tu fini de te prendre pour une toupie, tu vas finir par  chuter comme une torche… »
Crispy lève les yeux vers sur les écrits du manuel détectant les bugs aléatoires d’un ensemble de panneaux générateurs. Un signal inconnu ? Une monstrueuse aberration, une machine pour tuer les machines. Fermer les yeux ne sert à rien, il le savait. Il l’avait toujours su…
— « Maître, je perds des boulons et des écrous… » S’écrit-il d’un souffle court,
tout en restant stoïque… BING ! CRAC ! CRAAAC ! KRAAAK ! CRASH ! BANG !
— « Arrête de m’appeler maître, bon sang ! » s’écrie-t’il dans un sanglot.
— « Je suis désolé, Crispy. Désolé, désolé, désolé… Connexion échouée. Bip, bip, bip, bip !… »
Quelle chute !

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

23 réflexions sur « Le mot Mystère … !!! »

  1. Bonjour Zaza, un texte super mais aussi super angoissant 205 … bon je ne serais plus là, je verrais ça de loin. Je me dépêche d’écrire pendant que Mr le Clavier veut bien LOL je viens de téléphoner au technicien , il doit me rappeler. Bisous Bonne journée MTH

  2. Aïe on sent qu’il lutte mais impossible .. La mécanique doit être revue.
    Je suis sûre que mon homme apprécierait que je le nomme « maître que je chéris » hihihihihihi !!

    Superbe imagination !! et combien de mots tu nous as placé !!!
    Incroyable !!

    zaza la maîtresse des mots !

    bises

  3. On ne verra pas 2050 mais d’après ton texte (fort amusant est bien construit) a-t-on envie de voir ça? Ho ma foi si ça m’était donné oui quand même a moins que, on soit tous trasformer en robot brrrrr…Bisous douce semaine

  4. Et bien, quelle histoire, les mots sont bien employés, un récit de science-fiction un peu effrayant mais notre réalité n’en est peut-être pas si loin, quand on voit que l’on est de plus en plus contrôlé et suivi par des machines ! Bonne soirée, bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.