Le tableau du samedi … !!!

En souvenir de Lady Marianne à qui nous pensons bien fort et désormais sous l’égide de Lilou et de Fardoise

Lilou a choisi, CLIC, pour les 19 & 26 juin 2021, le thème suivant :
 « LE POINTILLISME  »  

La Tour Eiffel – Georges SEURAT

Huile sur panneau de bois – 24.1 x15.2 cm- Datation : 1888/1889 – Cette toile est conservée au musée des beaux-arts de San Francisco

Georges Seurat, (1859-1891), est un peintre du mouvement néo-impressionniste dont il est chef de file.
Les peintres de ce mouvement, influencés par les théories scientifiques sur l’optique et la perception des couleurs (notamment les études de la lumière du chimiste Eugène Chevreul), mettent au point, vers 1883, une technique de peinture appelée « pointillisme » (ou encore « divisionnisme »).
Cette technique s’appuie sur le principe du mélange optique : la palette du peintre ne comporte que 6 couleurs fondamentales primaires et complémentaires (bleu, rouge, jaune, orange, violet, vert). Au lieu de mélanger ces couleurs pour obtenir d’autres teintes secondaires, il les juxtapose minutieusement et régulièrement sur la zone à peindre et c’est dans l’œil du spectateur, que se fait le mélange et s’organisent les formes, par le mécanisme de la perception visuelle des couleurs (vu de loin, la teinte d’une zone résulte du mélange dans l’œil des éléments colorés).
Avec Georges Seurat, Paul Signac contribue lui aussi à développer la technique picturale du pointillisme.
Une autre idée développée par Seurat : le cadre des tableaux a une influence sur leur perception. Il se met à peindre les bordures et les cadres de ses tableaux comme s’ils en faisaient partie intégrante et comme s’il voulait assurer une transition vers l’extérieur.
La Dame de fer a été construite par Gustave Eiffel en vue de l’exposition universelle de 1889 à Paris.  Elle est érigée à partir d’éléments préfabriqués qui furent montés comme un puzzle géant et fixés par des rivets. A cette époque, la tour était encore recouverte d’une couche brillante d’émail. Elle sera le symbole de la modernité et des promesses infinies du progrès technique et de la science.
Seurat a peint ce tableau, alors que la tour Eiffel n’était pas tout à fait achevée : il manquait son dernier étage.
Il n’a jamais voulu achever le tableau une fois la tour terminée. Il voulait garder l’idée d’une œuvre en devenir, comme les promesses de la modernité. Cette huile est en réalité de petites dimensions (24,1 × 15,2 cm) et faisait partie de ces « croquetons », petits tableaux que Seurat peignait en extérieur, lors de ses flâneries, sur des supports qu’il pouvait ranger dans sa boîte de peinture.
Seurat meurt jeune, à 32 ans. Son travail sera repris et amplifié par Paul Signac, co-fondateur du mouvement pointilliste.

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

31 réflexions sur « Le tableau du samedi … !!! »

  1. le pointillisme c’est un gout , il faut reculer pour apprécier

    j’ ai faillit choisir le tableau de Seurat que tu nous montres , Seurat à beaucoup peint de cette maniére

    bonne journée zaza
    ( temps gris j espére du soleil un peu )

    kénavo

  2. Bonjour Zaza, j’ai surtout apprécié l’histoire du  » pointillisme » je préfère les tableaux peints « normalement » ; Merci pour l’explication, je ne connaissais pas du tout cette forme de peinture. Bisous bon samedi MTH

  3. Ah oui, je n’avais pas fait attention qu’elle n’était pas terminée. On dirait qu’elle part dans le ciel. Je pensais que cette technique ne faisait que des adeptes, apparemment ce n’est pas le cas. Il me semble que le pointillisme apporte beaucoup de douceur, sauf lorsqu’il se termine dans le fauvisme. Mais bon, il en faut pour tous les goûts. Bonne fin de semaine.

  4. C’est un peintre qui mérite que l’on regarde ses oeuvres « en vrai », et de loin, c’est certain. :)
    Mais si j’ai vu d’autres tableaux, je n’aurais pas pu voir celui-ci, je n’irai pas à San Francisco.
    Merci pour le tableau que tu as choisi et pour les informations que tu donnes.
    Bisous et douce journée.

  5. Georges Seurat est une contournable et on a le choix tant son ouvre est riche !
    Je n’ai pas vraiment la Tour Eiffel mais je respecte le travail ; quant à Seurat il en a fait une belle toile.
    avec le sourire

  6. Elle est étonnante cette façon de peindre et le rendu est admirablement bien fait. J’ai vu quelques tableaux de Seurat au Musée d’Orsay il y a quelques années, le visu de près est assez étonnant mais qu’est-ce que c’est beau. Signac n’est pas en reste non plus pour ce jeu optique des couleurs.
    J’aime particulièrement le tableau « un après-midi à l’île de la Grande jatte » de Seurat parmi d’autres.
    Bon week-end à vous à l’ombre.
    Je viens de poser un parasol pour Oscar le lapin sinon …
    Bises
    Annie

  7. J’ai vu ce genre de travail chez Covix et j’ai bien aimé mais là je trouve cette dame qui représente Paris et la France trop terne. Bisous doux weekend

  8. Une tout Eiffel qui semble vouloir s’élancer telle une fusée . J’aime bien le pointillisme qui utilise les performances de la rétine chez celui qui regarde le tableau. La perception biologique au service de l’artistique.
    Bon week – end
    Bises

  9. Coucou Zaza,
    Je suis de retour sur Internet. Ma semaine fut très bonne. J’en suis satisfaite et heureuse.
    Tu as fait un très joli choix ! Bon week-end ! Bises 🌷😘🌷

  10. Bon tableau qui laisse aux rêveurs du moment la possibilité de continuer l’oeuvre en imagination et à nous de partir dans les nuages
    J’aime ce courant de peinture
    Belle journée Zaza
    Bisous ta copine coquine galope pendant que son copain chat blanc l’attend sur son mur.
    Caresses à tes 12 pattes qui j’espère se sont remis de l’orage ici rien à peine une petite pluie pour mon retour de vote à pied

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.