Le tableau du samedi … !!!

En souvenir de Lady Marianne à qui nous pensons bien fort et désormais sous l’égide de Lilou et de Fardoise

Thème : « Les beaux bijoux », pour cette seconde quinzaine du mois de mars 2022 Le mot de Fardoise – ICI

Portrait d’Henry VIII –  Hans Holbein le Jeune

Huile sur panneau – 28 x 20 cm – Datation 1537 – Se trouve au Musée National Thyssen-Bornemisza de Madrid

Il n’y a pas que les nanas qui arborent de beaux bijoux, les hommes aussi…
Henry VIII (1491-1547), monarque de la dynastie Tudor n’était pas en reste. Cet affreux Jojo collectionna les épouses, envoyant à l’échafaud celles qui avaient le malheur de trop lui déplaire.
Avouez, qu’il avait beaucoup moins de charme qu’Anne de Bretagne, (mon billet de la semaine dernière, ICI).

La parité oblige, et c’est pour cela que je vais vous parler de cette toile et de son peintre, Hans Holbein le Jeune, dont vous trouverez des détails de sa biographie, CLIC.
Le portrait était le genre le plus populaire dans l’Angleterre du XVIe siècle, et en fait l’un des rares à la disposition des artistes après le schisme entre l’Église de Rome et l’Église d’Angleterre, dont Henri VIII devint le chef. Cette ressemblance avec le célèbre roi Tudor est un magnifique exemple du style remarquable d’Holbein, caractérisé par un rendu monumental des personnages qui n’en est pas moins doté d’une grande profondeur psychologique.
Dans ce portrait nettement linéaire, Holbein utilise la pose frontale du modèle majestueux et la position de ses mains pour transmettre la personnalité puissante et l’allure majestueuse du modèle.
L’œuvre que l’artiste a laissée en Angleterre est surtout marquée par les portraits peints à l’huile ou dessinés sur papier. Holbein a également exécuté des portraits miniatures de format circulaire sur parchemin, en partie peints à l’aquarelle.
En 1536, il est de nouveau au service d’Henry VIII qui apprécie sa capacité à reproduire des visages de manière réaliste plutôt que ses talents d’esthétique et qui l’utilise pour peindre des portraits d’éventuelles nouvelles épouses pour succéder à Jane Seymour, peinte par Holbein en 1537.

Ce portrait qui fait l’objet de ce billet, représente Henry dans une pose presque frontale similaire à celle utilisée par Holbein dans divers autres portraits. La tête, au regard lointain, a une solidité et une force presque architecturales comme le notait  John Pope-Hennessy, critique d’art.
Le tableau a peut-être fait partie de la collection d’Henri VIII, mais il n’est mentionné dans aucun inventaire royal. Il appartenait au comte de Sutherland et plus tard, vers 1933, à son descendant, le comte Spencer.
En 1934, le tableau était à la galerie Mercuria à Lucerne d’où il fut acquis pour la collection Rohoncz cette année-là, figurant dans les catalogues de la Collection à partir de cette date.

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

25 réflexions sur « Le tableau du samedi … !!! »

  1. Je n’aurais pas aimé le rencontrer, quel personnage peu sympathique malgré tous ses bijoux!
    Bon w-end!
    Bises de Mireille du sablon

  2. BONJOUR
    J AIME TES DEUX TABLEAUX
    CELUI

    Bonjour
    ces deux tableaux me plaisent beaucoup
    j ‘aime voir les costumes anciens toujours ornés de bijoux fabuleux , enfin dans la classe qui gouverne …
    et le tableau de cette femme montre bien cette tenue élégante surtout la coiffure de cette époque
    merci pour tes choix
    bises
    kénavo Zaza

  3. Bonjour Zaza, je suis comme les pies j’aime ce qui brille alors les bijoux de la Dame du deuxième tableau me plaisent beaucoup, bisous bonne journée MTH

  4. Nous avons choisi la même société, celle de l’Angleterre des Tudor. Ils aimaient bien les bijoux et je me demande si les hommes n’en portaient pas plus que les femmes. Les mœurs changent. Lorsqu’on voit ce portrait d’Henry VIII, on a du mal à l’imaginer en Dom Juan, plutôt en Barbe Bleue. Bonne fin de semaine

  5. Bonjour Zaza
    Pour son portrait Henri VIII est en représentation et se veut à son avantage sans que le peintre dévie de la réalité
    Belle oeuvre représentative d’une époque et d’un pays.
    Bisous Zaza caresses à tes gentils animaux

  6. Mieux valait ne pas l’approcher ce personnage haut placé car les bijoux ne restaient pas longtemps sur le cou des jeunes femmes qu’il épousait .
    Bagues au doigts , collier, il avait l’air de les apprécier aussi ces bijoux
    Bonne journée
    Bises

  7. Il a servi de modèle à Barbe Bleue…
    Le tableau est très beau, peint de façon remarquable, on s’attend à le voir sortir du cadre. Le modelé du visage est incroyable. Superbe !

  8. Je passe très en retard , mais mieux vaut tard que jamais !
    Décidément , j’aime beaucoup tes explications , claires et rondement énoncées : un plaisir !
    Bonne soirée !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.