Pour Evy – DÉFI N° 85 … !!!

Evy nous propose, dans sa communauté 

ICI ,nous propose de disserter sur le thème : « J’assume »

J’assume sans regrets !

« Vieillir est la plus solitaire des navigations« , nous écrit Benoîte Groult.

S’employer à vieillir implique donc d’assumer une forme de solitude. Je mets l’accent sur le mot « solitude » contrairement à « isolement« .  Nous ne savons que trop à quel point l’isolement peut être à la source d’une tristesse infinie et d’un repli sur soi. Rien de folichon de se préparer à vieillir dans ses conditions.

« La solitude est un cadeau royal que nous repoussons, parce qu’en cet état, nous nous découvrons infiniment libres et que la liberté est ce à quoi nous sommes le moins prêts« , écrit Jacqueline Kelen. Cette solitude dont il est question est à coup sûr le signe d’un vieillissement joyeusement accepté.

« Pour devenir soi-même, il faut marcher seul » ! C’est ce que publie cet auteur dans son livre, « L’Esprit de solitude« . Elle décrit un vibrant plaidoyer en faveur de l’autonomie. Elle distingue la solitude triste, des personnes âgées abandonnées par la vie, oubliées par les leurs, mises à l’écart par la différence, et qui se réfugient volontairement dans l’isolement, en contradiction totale avec cette solitude « belle et courageuse, que pratiquèrent tant de sages, d’artistes, de philosophes, … ».

En la lisant, je me suis interrogée sur mon propre vieillissement et me demande si je me situe dans le créneau de cette  « solitude magnifique ». Ne pas s’enfermer sur soi-même, de se replier, aller à la rencontre des autres, prendre du recul et de la hauteur.

J’ai appris à le pratiquer et ce ne fut pas facile, mais je l’assume !

Regardons autour de nous. Tant de personnes âgées, brisées par la vie, sont isolées parce qu’elles ont fait le vide autour d’elles. C’est souvent en raison de leur égocentrisme aigu et non de l’indifférence des autres. Ces sujets ne cessent de geindre, de se plaindre, d’être obsédés par eux-mêmes. Ces « tristes solitudes » conduisent à la neurasthénie, au ressassement, à la morosité, à la désespérance.

Je sais que mes propos risquent de choquer mais je les assume pleinement !

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

43 réflexions sur « Pour Evy – DÉFI N° 85 … !!! »

  1. Bonjour Zaza… Il y a solitude et solitude, célibat, veuf, mais point renfermé dedans, et ceux qui par leur faute ont fait le vide autour d’eux…. fichu caractère comme on dit, qu’on fuit ! La solitude de l’artiste eh oui enfanter son art seul avec soi-même, sinon dieu seul sait comment on finira, mais suivant son tempérament on peut se situer, en effet, merci pour ce billet, intéressant, très, bises

  2. Choquer non Zaza, mais ne pas être compris pleinement j’en suis certaine !
    Ces mots rejoignent mes chemins de résilience (Emprises de brises) que certains ont aimé me disant que ce texte leur a fait du bien, d’autres s’insurgent et ne creusent pas pour tenter de comprendre que c’est important de sublimer douleurs et solitude ! Oui vieillir est solitude, mais vivre ces moments joyeusement là c’est plus ardu ! Surtout quand à la souffrance physique se rajoute des souffrances morales. Il est des solitudes qui sont plus difficiles à vivre que d’autres que je ne me permettrais pas de juger.
    En tout cas merci pour tes analyses concernant ce livre où certains trouveront du réconfort, du courage, une espérance, si petite soit-elle…
    Bisous

  3. c’est surtout ce qu’il ne faut pas faire, rester isolé, car personne ne se souci des autres….mais on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve….juste le fait de se trouver devant un écran et de lire quelques pages, peut aussi éviter l’isolation…..passe une bien agréable journée

  4. Assumer c’est prendre conscience de sa propre pensée
    Même si parfois assumer sa pensée ne doit pas faire mal à celui qui la lit :) il faut aussi y mettre un peu de douceur
    Ton texte est vrai
    Bise du jour

  5. Un livre que je note immédiatement . Quant au thème de la solitude oui je pense que je te rejoins dans ton analyse car il existe deux types de solitude celle que l’on choisit source de création , celle que l’on subit source de douleur. L’isolement oui peut être la conséquence du caractère de la personne mais il est aussi le fait d’une évolution de la société où la place de la personne âgée n’est plus la même .
    Je n’ai pas encore trop pensé à celle que je vais avoir mais je sais que aller au devant des autres est ma voie préférée, par contre le fait que mes enfants habitent relativement loin me dérange quand même un peu .
    Bon samedi
    Bisous

  6. pas choquée non ! je suis pour la liberté d’expression-
    oui parfois c’est le cas—
    mais il y a aussi l’entourage qui délaisse sans raison — et là c’est très douloureux pour la personne-
    aussi je ne mettrai pas tout le monde dans le même panier-
    big bisous-

  7. je partage ton analyse Zaza le plus difficile à garder c’est l’autonomie pour ne pas dépendre des autres pour atteindre une solitude choisie et créatrice
    avec ton blog on n’est jamais seul
    bisous

  8. La solitude des personnes âgées n’est pas toujours le fait d’une attitude désagréable de l’ancien(ne). Notre civilisation adepte du jeunisme à la différence d’autres civilisations qui considèrent le vieillard comme un sage qui transmet, a tendance à mettre de côté cette population au lieu de mêler les générations en vue d’un partage des connaissances et des sentiments pour progresser dans le sens d’un humanisme. La société vieillit du fait des progrès de la médecine nous sommes donc tous concernés.
    La solitude pour être source de bien vivre ne peut qu’être choisie et non imposée par l’abandon.
    Bisous

  9. Bonjour Zaza,

    Tu as relevé ce défi d’écriture de la plus belle des manières, rien de choquant dans ton texte, si la solitude est dramatique, combien par leur manière de vivre y ont-ils contribués. Bravo pour ton écrit, tu peux l’assumer.
    Bises très amicales.

    Henri.

  10. je te rejoins sur tes derniers mots ! certaines personnes agées croient avoir la connaissance et se permettent le jugement sur les plus jeunes, sont désagréables et se retrouvent donc isolés par leurs comportements désagréables. Quand on se permet de critiquer en permanence les autres, l’isolement est fatal

  11. Bonjour ZAZA,
    Un sujet difficile mais que tu as magnifiquement « assumé », tout est dit.
    Le livre de Jacqueline Kelen me tente, je crois que je vais me l’offrir, la solitude n’est pas désagréable parfois, par contre l’isolement est sûrement très pénible, bien que je ne l’ai jamais pratiquer dieu merci!
    Bises et belle après midi

  12. C’est bien d’assumer ce que l’on dit, c’est déjà du respect envers soi-même….enfin je pense
    Quand à la solitude des personne âgée ce n’est pas que leur caractères souvent aussi l’éloignement de la famille perte des amis…..Tant de raisons. Bisouss

  13. Et bien ma Zaza, je suis entièrement d’accord avec toi. Je vis dans un immeubles de 60 studios jusqu’aux F2. Donc je rencontre beaucoup de personnes en retraite plus ou moins âgées. Ma voisine a 82 ans. On a tout de suite sympathisé, j’allais la voir, on se faisait des p’tits cadeaux, on sortait même un peu ensemble et un beau jours, deux ans après mon arrivée, elle m’a fermée la porte. Sans raison, sans aucun moyen pour moi de lui parler, d’avoir une explication. Ses copines habituelles l’ont suivie, et voilà ! j’ai plein de copines en moins. Du coup, je n’ai plus trop envie de rendre visite aux autres locataires d’un certain âge.
    Préfèrent-elles rester seules ? Je sais qu’entre elles, elles parlent beaucoup … elles imaginent, inventent des trucs … çà les occupe mais çà fait des dégâts ces … mauvaises langues.
    Je suis très déçue et cherche un logement ailleurs, envie d’être entourée de jeunesse.
    Et surtout, je vais faire gaffe à ne pas devenir ronchons comme çà.
    J’assume ma vie en solitaire … une vie de liberté et j’aurais du mal à vivre autrement.
    Gros bisous ma Zaza

  14. …tout est à méditer ds cet article !
    Pour devenir soi même, il faut marcher seul…pour moi c’est valable de la naissance à la mort.
    Par ailleurs considérant que l’être humain n’est pas  » bon » dans son fort-intérieur( pour rappel l’inconscient n’est fait que de pulsions morbides et agressives ), à quoi bon aller vers l’autre ?
    L’autre ne sait jamais t’écouter et ne pense qu’à son propre confort intérieur….ou extérieur.
    …par politesse et pour entrer ds le moule, nous faisons semblant!!!
    Bonne soirée et bon dimanche ZAZA, biz+

  15. Bonsoir zaza
    Je vis la solitude imposée, je ne la vis pas mal car j’ai des activités ou je me tourne vers les autres et cela remplit mon temps et ma tête. Mais……………il y a des moments, en particulier comme en ce temps ou je reviens chez moi après un mois d’absence ou la solitude est difficile à vivre, il faut dire que je n’ai pas repris la conduite!
    Mais plus que la solitude c’est sans doute le manque qui pèse comme des sacs de plomb, ce manque que rien ne peut combler tout à fait et ces partages dans la complicité, l’amour le respect que seulement les vieux couples connaissent. enfin c’est comme cela.
    Bisous

  16. Ce sujet est intéressant, solitude/isolement, c’est bien de souligner la différence et ce livre doit être passionnant, je note la référence. Quant à toi tu as bien raison d’assumer. Ta vie est tienne et tu as raison de suivre ton élan… et de le partager ;-) Bisous

  17. Choquée pas du tout,j’adhère à ton analyse. La solitude vivifie ,l’isolement tue , j’ai besoin de solitude , comme j’ai besoin de partage , dans les deux cas je me sens bien , parce que je l’ai désiré , mais je sais que beaucoup de personnes souffrent de solitude hélas !!!!! bises ma belle

  18. Ca ne me choque pas car c’est la vérité.
    Beaucoup sont exclus car ils se sont refermés sur eux-même, parfois en allant jusqu’à dénigrer leur entourage.
    Bon Dimanche.
    Pas dormi de la nuit, tempête …
    Bisoux, ma zaza

  19. Bonjour Zaza

    Rien de choquant Zaza, un point de vue que tu donnes en l’assumant et c’est la base même de l’échange après on le partage ou pas mais c’est justement le point de vue des uns et des autres qui enrichit cet échange. Un vaste thème! Si on a été ouvert aux autres et généreux toute sa vie, je crois que de vieillir ne change pas la donne et vice versa. Pour moi ce n’est pas une question d’âge. Après comme tu dis il y a solitude et solitude. Celle qui est nécessaire , qui s’inscrit dans notre équilibre et cheminement personnel ; celle qui est passagère liée le plus souvent aux événements de la vie (deuil, séparation, dépression, maladie…) et celle qui isole , renferme. Un vaste sujet qui tu vois me passionne. bisous. Chloé

  20. Re moi.
    . Merci de ton passage. Je suis toujours étonnée de voir que les commentaires des uns et des autres arrivent toujours sur la page  » thème de la mer »et non sur le thème de jour « j’assume » où en fait jà chaque fois que j’y participe aux défis de la plume d’Evy, amène peu de passages. Peux tu éclairer mes lanternes sur cet état de fait car ça m’intrigue! N’apparaissent-ils pas dans le menu de mon site? le lien donné n’est-il pas bon? Il doit y avoir quelque chose qui merde! Merci à toi de me répondre. bisous. chloé

  21. Salut
    C’est bon la vieillesse , il suffit de la prendre du bon côté et de ne pas s’isoler comme le font beaucoup.
    Chez nous c’est la tempête alors je m’isole avec Tiotte au chaud.
    Bonne semaine

  22. j’aime ton message !!
    je serais plutot dans la solitude joyeuse ! je doit dire aussi que je l’ai choisi meme si ce n’est pas tous les jours facile !
    j’ai surtout appris a ne rien attendre des autres et encore moins de la famille !
    et comme le dit annick se tourner vers les jeunes , les  » vieux  » dont je fais partie me desesperent et me depriment !!ils vivent leur vieillesse triste comme une fatalite !!
    bon dimanche

  23. Bonjour Zaza .
    J’espère que comme nous le week-end c’est bien passé et que tu vas bien et ton petit monde aussi .
    C’est avec un temps carrément zinzin pour une fin Novembre que je te souhaite une bonne semaine .
    Bisous de nous deux .

  24. bonjour Zaza j’avais loupé ce défi que tu as magistralement relevé !!! Je suis très seule mais parce que j’aime bien … parfois elle pèse mais si je veux je peux aller « discuter » chez une voisine… mais dans ce milieu de RPA… les potins vont bon train alors je préfère rester chez moi, entre mon ordi, la télé et mes bouquins … parfois un aprem à « courir » avec ma fille ou aller partager un thé, ma petite vie se déroule doucement !
    Cet aprem nous avons la visite du vent qui me donne despincement au coeur … mais le soleil et la douceur sont bien agréables !
    Bisous Zaza !

    Automnemelodiea

  25. Tu as raison et nous en avons l’exemple, chaque jour avec mon père ! Je peux dire qu’il ne cesse de nous culpabiliser par des paroles blessantes, il a fait le vide autour de lui, il a épuisé 5 femmes de ménage, une cousine qui s’occupait de lui, meme ses petits enfants ne vont plus le voir …..
    Il refuse toute aide et quand on l’aide, il n’est jamais content, il se plaint d’etre seul mais ne fait rien pour se rendre sympathique, si bien que les gens ne vont plus le voir, c’est triste et pas facile !
    Alors, quelques fois, il ne faut pas juger les gens qui ne s’occupent de « leurs vieux » sans connaitre leur vie, ils ont peut etre leurs raisons !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo