Atelier N°97 chez Ghislaine … !!!

Les consignes de Ghislaine ICI

Composer un texte avec les mots « Plaire, aise, place, salle, nette, produit, travers, droit. »
Et, ou
Ecrire  le texte avec pour thème : « Manie ou Toc ».

C’est une véritable MANIE chez lui, il aime les vieilles filles !

Et lorsqu’elles sont laides, c’est encore mieux pour lui plaire
Il aime le charme de ces nanas laides, acariâtres, bigotes, au goût amer des bières irlandaises. Ces amantes sauvages sont des crabes, avançant de travers !
Quand les vieilles filles sourient, elles grimacent.
Quand elles prient, elles blasphèment pour faire place nette.
Quand elles aiment, elles maudissent à leur aise.
Elles sont perverses, et leur jardin secret sort tout droit des produits de leurs vices si bien entretenus.
Comme amantes recherchées, les esthètes savent apprécier ces sorcières d’alcôve. Elles anesthésient les cœurs, enchantent les pensées, remuent les âmes, troublent les sangs. Leur poison est un régal pour ce sybarite.
Dans leur salle de réunion, la médisance leur tient lieu de bénédiction.
L’hypocrisie, c’est leur vertu.
La méchanceté les rend coquette.
Le mensonge, c’est leur parole donnée.
Elles ne rateraient pour rien au monde une messe, leur cher curé étant leur pire ennemi.
Le Diable n’est jamais loin d’elles.
Elles épient le monde derrière leurs petits carreaux impeccablement lustrés.
Elles adorent les enfants, se délectant à l’idée d’étouffer leurs rires.
Mais surtout, elles ne résistent pas à leur péché mignon : faire la conversation avec les belles femmes.
Vengeance subtile que de s’afficher en flatteuses compagnies tout en se sachant fielleuses, sèches, austères…
C’est qu’elles portent le chignon comme une couronne : là éclate leur orgueil de frustrées.
C’est devenu un TOC chez lui, il aime les vieilles filles laides et méchantes. À l’opposé des belles femmes heureuses et épanouies, les vieilles filles laides et méchantes portent en elles des rêves désespérés, et leurs cauchemars ressemblent à des cris de chouette dans la nuit.
Trésors dérisoires et magnifiques, à la mesure de leur infinie détresse !
Contrairement aux femmes belles et heureuses, elles ont bien plus de raisons de l’aimer ou de le haïr, de l’adorer ou de le maudire, de lire et de relire ses mots en forme d’hommage, inlassablement, désespérément, infiniment…

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

17 réflexions sur « Atelier N°97 chez Ghislaine … !!! »

  1. Excellent! Il en faut pour tous les goûts… et Toc!
    Et puis le charme se niche à des endroits inattendus comme avec ces vieilles filles… Sourires!
    Gros bisous ma Zaza, bravo pour ton écrit et bon vendredi
    Cendrine

  2. Peut être sont elle ainsi car c’est justement leurs différences qui fait qu’elles préfèrent se montrer méchante que subir la pitié des autres mieux loties ??
    Merci Zaza pour ce texte encore une fois écrit avec beaucoup de réalisme .
    Bisous et bon week end qu arrive

  3. Bonjour Zaza.
    C’est avec le Soleil et un beau week-end qui s’annonce que je passe te dire un petit bonjour amical.
    Bonne journée, bon week-end, à Lundi.
    Bisous de nous deux.

  4. MDR je pense à Féfé mon amie veille fille si elle lisait ton billet je ne donnerai pas chère de toi
    hihihihihihi mais moi j’ai adoré ta verve j’adoooooore;beau soleil pour l’instant: Miguel doit être ailleurs ; bon weekend poutous ma ZAZA

  5. Waouh Zaza, quel texte, j’ai beaucoup aimé, tu dresses des portraits parfaits de ces vieilles méchantes, que Dieu me préserve de devenir comme elles. Bisous et bon après-midi MTH

  6. Bonjour Zaza,
    Comme d’habitude , un excellent texte chacun y trouve son compte…..
    Attention tempête …….. car sa souffle fort sur différents ….. après les côtes
    Bonne fin de journée
    et très bon weekend
    Amitiés

  7. J’ai connu des vieilles filles “hospitalières”, la plupart n’avaient aucun sens humain alors que d’autres étaient adorables..
    Bises du soir
    Mireille du sablon
    …pensées pour ces sauveteurs qui ont laissé leur vie pour secourir des “inconscients”..;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.