Blagounettes du lundi … !!!

Albert serait-il belge ?

belge

Dans un café, un habitué est accoudé au comptoir.

Soudain le téléphone sonne. Le patron décroche, écoute, et dit :
– « Ne quittez pas, je vous le passe… Albert, c’est pour toi ! »

L’autre prend le combiné.
– « Allô ? Comment ? Non… pas possible ! Oh là… là… là… ! Mon dieu, quel malheur ! Merci de m’avoir prévenu. »

Il raccroche et revient vers le comptoir.
– « Maurice, s’il te plaît, sers-moi une gueuse lambic… »
– « Excuse-moi, Albert, il est arrivé quelque chose de grave ? »
– « Oui. Mon pauvre père est décédé. Il était malade, mais on ne s’attendait pas à une fin aussi rapide. »

Cinq minutes plus tard, le téléphone re-sonne, et le patron répond à nouveau.
– « Albert ! C’est encore pour toi… »

L’autre prend l’appareil.
– « Allô ? Qu’est-ce que vous dites ? Non, c’est pas vrai ! Mais c’est incroyable ! Quelle triste journée ! C’est vraiment la série noire… Jamais je n’ai vu une chose pareille ! »

Après avoir raccroché, il retourne au comptoir.
– « Maurice, donne-moi une deuxième gueuse lambic. »
– « Il est encore arrivé un malheur ? »
– « Hélas, oui. Je viens d’apprendre que mon pauvre frère, lui aussi, a perdu son père… »

*-*-*-*-*-*-*-*

Trop forts les Bretons ……

voiture design breton

Un gars sort du bar en titubant. Un véritable désastre !! 

Il lui faut 5 bonnes minutes pour retrouver sa voiture, 5 autres pour trouver la clé, non sans être tombé 2 ou 3 fois par terre.

Au bout du parking, des Gendarmes regardent la scène, mé-du-sés….. !
Il faut encore un bon moment pour que le gars réussisse à faire démarrer le moteur, qui s’éteint tout de suite après. 
Pendant ce temps, ses amis sortent du bar, cognent à sa vitre et lui souhaitent bonne nuit.  
Ça ne va pas bien pour lui, oh gast,  mais il chante quand même, affalé à sa portière, la fenêtre ouverte !…
Finalement, au bout d’une bonne demi-heure, il réussit à relancer le moteur, et il commence à rouler.
Immédiatement, les Gendarmes allument leur gyrophare, le bloquent avec leur fourgon, et le mettent immédiatement en état d’arrestation.
Ils lui demandent alors de souffler dans le ballon, et là … surprise : 

ZE-RO ! Rien de rien… Pas une goutte d’alcool ! RIEN !!! 

Alors ils sortent leur tout nouveau test de détection de stupéfiant, et la  re-surprise :

RIEN … mais alors RIEN DU TOUT !!!

– « Mais, pourquoi ça vous semblait si difficile de trouver vos clés, de monter dans la voiture et de démarrer  alors ? »  Lui demandent les préposés de la Maréchaussée ?
– « Ah! Ça ?… Eh bien, c’est que … ce soir…, c’était mon tour de faire semblant, le temps que tous les autres puissent rentrer chez eux tranquillement !!! »

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

25 réflexions sur « Blagounettes du lundi … !!! »

  1. Jusqu’où va la solidarité masculine hein !! Et le pauvre Albert n’a pas fini de boire ses gueuses lambic, s’il y a encore des frères et sœurs, ou bien si le père avait lui aussi des frères et sœurs…De quoi donner du boulot aux gendarmes qui se sont fait avoir la fois d’avant…Quoique…s’ils sont belges aussi…hi hi…grosses bises sous le chaud soleil

  2. Bonsoir ma douce amie Zaza
    J’avais besoin de rire ce soir, une petite forme, mais grâce à tes blagounettes tu m’as redonné la forme, j’adore et je les découvre avec grand plaisir, merci pour ce beau moment de détente…c’est bon bon c’est bon bon….pour le moral…..
    Merci pour ton gentil passage.
    Je te souhaite une douce nuit étoilée et t’envoie une envolée de gros bisous d’amitié.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.