Pour EVY – Défi N°93 … !!!

Le thème : «Gouttes d’eau»

Gouttes de pluie !

Une goutte d’eau échappée du ciel
Sur la vitre de la baie, elle ruisselle
Elle ira se perdre dans le caniveau
Pour aller grossir le petit ruisseau

De ru en ruisseau devenant rivière
Rejoindra un jour la côte et la mer
La goutte chauffée par notre soleil
Renaîtra buée là-haut dans le ciel

Dans les cumulonimbus elle nichera
Se multipliant sous le vent et le froid
En grosse pluie d’orage elle dégoulinera
Sur mon carreau, savez-vous pourquoi ?

Une goutte d’eau échappée du ciel
Sur la vitre de la baie, elle ruisselle
Elle ira se perdre dans le caniveau
Pour aller grossir le petit ruisseau

ZAZA  – 19/01/2017

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

35 réflexions sur « Pour EVY – Défi N°93 … !!! »

  1. il fallait y penser, la prochaine que l’on aura la pluie je pensera à ton petit récit sur la goutte d’eau, bravo, pour l’instant encore un moins 6°, mais les après midi sont ensoleillés, alors ne nous plaignons pas….doux samedi à toi

  2. Bravo Zaza un éternel recommencement en effet , pour l’instant elle est un peu coincée dans son carcan de glace mais cela donne de jolies photos .
    Bon samedi , je suis gelée aussi pourtant quand je suis sortie j’étais bien habillée
    Bisous

  3. Coucou Zaza,
    Une belle histoire de gouttes qui de rus en ruisseaux arrivent à la mer…j’aime!
    Je ne sais pourquoi, je n’ai pas reçu ta news letter aujourd’hui ! Mystère de l’informatique!
    Bises et belle après midi

  4. Trop belle ta poésie sur l’aventure de la goutte d’eau :)
    J’ai vu sur ta newsletters que tes vitres étaient bien gelées. Mêmes températures qu’en Picardie.
    Un froid que j’ai bien du mal à supporter car cela engendre beaucoup de pollution à Paris et à Lille, et quoiquigna entre les deux ! Amiens ! flûte alors. Les yeux piquent et pleurent et le nez coule comme pas possible. Prudemment, je reste chez moi, au chaud !
    Bon week-end et à bientôt !
    Gros bisous

  5. …l’eau, indispensable à la vie…laissons-là couler puisque nécessaire…
    Bises du soir de Mireille du Sablon

  6. Comme on dit, les petits ruisseaux font les grandes rivières !
    on a beaucoup de chance de voir des gouttes d’eau, certains en demandent.
    Très bon dimanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.