La poésie du mardi en souvenir de notre Lady … !!!

Nous allons clôturer janvier et entrer dans le mois des crêpes !

Délices de crêpes !

Début février, une tendre douceur sucrée  
Pointe sur le bout de mon nez.
Son nom est Crêpe  
Vous la connaissez ?
Dans la poêle, elle frémit doucement  
Mais ne doit pas y rester longtemps.
Ronde, belle, à souhait elle est dorée  
Elle ne demande qu’à s’envoler.
Pour avoir de l’argent toute l’année
Il faut maintenant la rattraper.
Surtout, ma Crêpe, n’aie pas peur,
Tu es la reine de la Chandeleur !
L’heure du goûter approche  
Et aujourd’hui, pas de brioche  
La Crêpe du jour attend  
Pour régaler tous les gourmands.

Karine Persillet – (Trouvé sur le net)

Prenez le l’avance, la Chandeleur se fête le 2 février, mais avant de réussir ce tour de force pour ne pas la recevoir sur le nez, il faut s’exercer !

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

17 réflexions sur « La poésie du mardi en souvenir de notre Lady … !!! »

  1. Coucou Zaza, j’ai intérêt à m’exercer car ma mère et ma grand-mère faisait sauter les cr^pes , bon pas avec un louis d’or dans la main main mais un sou pour ma grand-mère , un franc pour ma mère et pour moi c’est un euro, j’en fais sauter une ou deux et après je les retourne car je ne veux pas tenter le diable en les retrouvant par terre. Bisous MTH

  2. je suis plus galettes que crêpes mais la Chandeleur ça se respecte !
    (je crois que c’est en souvenir de ma maman qui avait ses secrets pour les crêpes et je ne l’ai jamais égalé)

  3. Charmant le poème sur la fabrication des crêpes, j’avoue que je ne les fabrique plus je les achète toute faites chez mon pâtissier et elle sont succulentes, (crêpes mais aussi galettes)
    Bisous

  4. Tu as bien raison ma Zaza, il faut s’exercer, sourires!
    Faire preuve d’opiniâtreté gourmande, de ténacité avec les ingrédients envoûtants!
    Il est bien joli ce poème, j’aime beaucoup, belle trouvaille, merci à toi et bravo à l’auteur
    Gros bisous sans oublier ton Poux Ronchon
    Cendrine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.