La quintessence de la sapience … !!!

Message de Lilou Soleil : « Vous connaissez des expressions anciennes ? Vous en connaissez des rigolotes, des savoureuses, des savantes fleurant bon notre France ? N’hésitez pas, joignez-vous à nous et publiez… »

Expression :

« Chanter pouilles »

Signification :

  • Injurier
  • Faire des reproches injurieux 
  • Réprimander de manière injurieuse 
  • Chercher querelle à…

Origine et définition :

En général, quand on chante, on n’est pas d’humeur à injurier autrui. Mais là, oui ! Surtout quand l’autre est couvert de poux et risque de nous en transmettre.
C’est en effet du très sympathique pour que cette expression semble nous venir au XVIIe siècle, même si certains ne sont pas d’accord (1).
Car il ne faut pas oublier que ce mot s’orthographiait « pouil » autrefois, et qu’il a donné des dérivés comme « pouilleux », par exemple, mais aussi le verbe « pouiller », qui voulait dire « enlever les poux » (notre « épouiller » d’aujourd’hui), et qui, au sens figuré, voulait également dire « injurier », tant il vrai qu’à l’époque, accuser quelqu’un d’avoir des poux ou lui dire « va te faire pouiller » ne devait probablement pas être considéré comme un compliment.
Quant à « chanter », au XVIIe siècle, il signifiait aussi simplement « dire ». Donc « chanter pouilles », ne voulait pas dire « chanter (des) injures », au sens actuel de « chanter », mais « dire (des) injures ».
Parallèlement à notre expression, on trouvait aussi, avec le même sens, « chanter injures » ou bien « chanter goguettes ».
(1) Pierre Guiraud, par exemple, suppose en effet que cette expression est un dérivé de « chanter le coq », ancienne expression qui voulait dire, à propos d’une femme, « vouloir dominer le ménage ». Or, de coq à poule, il n’y a qu’une simple différence de sexe, et c’est cette « poule » qui aurait été transformé en « pouille ».
Cette explication semble toutefois un peu capillotractée, d’autant plus que le lien entre celle qui veut porter la culotte et les injures n’est pas très facile à établir.
Mais on trouve également d’autres explications, comme celle liée à la poulie (les injures étant prononcées d’une voix aussi criarde et désagréable que la poulie qui grince) ou bien aux chevaux, la poulie étant aussi autrefois « l’étable à loger les chevaux » et « chanter écurie » rappelant le langage très peu châtié des palefreniers.

Exemple :

« (…) je me fis chanter pouilles par les deux autres : ils m’avaient demandé si j’étais royaliste ou républicain, et j’avais répondu :
– Républicain parbleu ! » – André GideSi le grain ne meurt

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

20 réflexions sur « La quintessence de la sapience … !!! »

  1. Inconnue pour moi aussi, mieux vaut l’employer le moins possible !!!! Par contre je dirais plus chercher des poux à quelqu’un…. Merci Zaza, bises jill

  2. …belle découverte pour moi aussi! Je viens de surprendre gentil mari par « ma connaissance » grâce à toi hi hi…
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  3. Bonjour Zaza, je ne connaissais pas cette expression, alors maintenant quand je serais en colère , je chanterais « pouilles » LOL bisous bonne journée MTH

  4. « Chanter pouilles »
    Une expression aussi inconnue pour moi mais chercher des poux là déjà entendue
    Qui a la bonne explication … je ne chanterais puoilles à personne ni ne chercherais la petite bête à quiconque
    Bon lundi Zaza
    Bisous et caresses

  5. capillotractée, voilà un mot qui me fait sourire et qui me plait, je sens que je l’utiliserait le cas échéant…
    Et puisque de toute façon nous étions dans le capillaire, je pense que mon commentaire ne tombe pas comme un cheveu (sans pou) dans la soupe.

  6. Merci Zaza, pour cette expression que je ne connaissais pas, mais comme j’ai peur des poux je ne m’approcherai pas de ceux qui en ont et les laisserai chanter tout seul !
    Bises et belle journée

  7. je découvre cette expression Zaza je ne la connaissais pas

    je connais « chanter beau merle » qui vaut « je ne crois pas à tes sornettes » ou cause toujours !

  8. bonjour
    je ne connaissait pas non plus cette expression dites ainsi
    il me semble que j ‘ai déjà entendu ( ou lu ) chercher des pouilles donc pas pareil
    j ‘adore les expressions ..
    bonne journée zaza
    toujours en mode soleil , mais brume un peu ce matin
    kénavo bises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.