Le mot mystère … !!!

RAPPEL DES RÈGLES : « Vous utilisez les lettres du mot mystère pour construire des mots de cinq lettres au moins, que vous introduisez dans un texte de votre choix. N’oubliez pas de donner le mot ! »

AEIIOYCNMPTH –  AMPHICTYONIE « Le mot de Lilou : Venez, je vous emmène en Grèce mais dans la Grèce antique avec un mot de 12 lettres qui désigne une ligue à vocation sacrée, ayant la charge de l’administration d’un sanctuaire. À vos dicos ! »

À vos dictionnaires ! – 😂 – Les anagrammes utilisées

« Amphictyonie, chopin, amphictyon, comité, chômait, champion, pythie, nymphe,  Métopa, amichoné, micheton, mecton, thyphomanie, hypomanie, pétoche, manipe, chopine, chapote, pencha, potache, octane, tampine, pioche, potiche, nichait… »

Saviez-vous que le siège de l’Amphictyonie fut initialement le sanctuaire de Déméter « Amphictyonis » ? Quel chopin pour parler de ce mot mystère !

Après la Première Guerre Sacrée, le siège fut transféré au temple d’Apollon à Delphes, déclaré par les Amphictyons comme une ville indépendante, afin de ne pas dépendre d’aucun des états membres.

L’époque de Mycènes marque le début du culte primitif à Delphes. Depuis le VIIIème siècle avant J-C, le grand sanctuaire était consacré à Apollon.
C’est donc depuis cette date que l’Amphictyonie siégeait dans cette ville, en plus grand comité.
Cette ligue est une assemblée générale de plusieurs villes, qui ne chômait pas. Elle essayait de régler les conflits et d’éviter les guerres.
Apollon était le champion des dieux du pardon, de la paix, de l’expiation, de l’ordre moral, de la lumière, du soleil, de la musique et de la prophétie. Il était aussi considéré comme un dieu guérisseur…
Il tint un grand rôle de colonisateur. Les futurs colons venaient à Delphes avant de partir pour demander des conseils au dieu de la prophétie par le biais de la Pythie, cette
grande prêtresse d’Apollon, loin d’être une nymphe comme Métopa !

Son ampichoné accroché à la tunique, elle a fortement marqué l’esprit du pèlerin,  (micheton et mecton) des VIIème et VIème siècles avant Jésus Christ par ses prophéties hallucinatoires.
L’oracle, qui portait tantôt sur des faits de guerre, tantôt sur des questions plus personnelles ne faisait pas toujours l’unanimité, mais là n’est pas le plus important…
Ce qui constituait une « énigme » en ces temps reculés et jusqu’à, il y a peu, était le fait que la ou les Pythies, prises de typhomanie et non d’hypomanie, entraient en transe dans la grotte, année après année, avec une régularité de métronome. Quelle pétoche pour ces participants ! 
Comment cela était-il possible, y avait-il supercherie, manipe et sans avoir abusé de la chopine ?
La prêtresse chapote les prêtres ; quel rôle jouait-elle en accord avec eux… ?
Ces questions légitimes furent régulièrement posées tout au long de l’Histoire et finalement, il y a près d’une vingtaine d’années, c’est la géologie qui s’y pencha en apportant une solution à cette intrigue, et ce n’est pas une blague de potache, je vous l’assure !
Comme dans tout bassin sédimentaire plissé subissant les forces tectoniques à l’œuvre, les nombreux réseaux de failles qui accompagnent ce processus sont parcourus de fluides, de diverses compositions et températures.
C’est bien cela qui s’est passé et se poursuit dans la région de Delphes où officiait la Pythie : en 2004 et 2005, des analyses géochimiques (traces et isotopes) des gaz contenus dans des sources d’eau, des travertins, des sols et diffusés dans l’atmosphère près du site ont mis en évidence la présence d’exhalaisons dominées par le dioxyde de carbone et le sulfure d’hydrogène, avec du méthane, de l’éthylène, de l’éthane ou de l’octane.
Ces gaz sont généralement produits à de hautes températures (100 à 130°C) lors de la maturation de la matière organique en hydrocarbures au cours de l’enfouissement des séries géologiques.
Ah mais ! Arrêtez de faire tampine, bande de têtes de pioche !
La géologie montre donc que la Pythie de Delphes qui n’était pas une potiche. Elle se trouvait seulement sous l’emprise de gaz neurotoxiques.
Les teneurs en gaz toxiques sont négligeables dans l’atmosphère de la région, mais ils ne sont dangereux que dans des cavités fermées (les grottes où la pyhtie nichait) où ils sont concentrés et furent, justement, à l’origine du mythe de cette grande prêtresse.

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

24 réflexions sur « Le mot mystère … !!! »

  1. Tu as fait de belles recherches, on apprend chez toi aujourd’hui , même que la grande prêtresse était « chargée » !!!
    Très belle journée.
    bises

  2. whaou et bien quel texte très très très riche en informations !!
    et que de mots inusités au quotidien !
    superbe zaza !
    bisous

  3. On sent dans tout est écrit que tu aimes l’histoire. Tu sais la raconter de manière attrayante. Bisous

  4. merci pour cette visite en Grèce fort intéressante, mais je crains que ma mémoire ne retienne pas tous les anagrammes utilisés…
    bisous

  5. Bonjour Zaza
    La science détricote petit à petit tous les mythes et légendes.
    Et l’humain ne sait plus à quel saint se vouer.
    Bon lundi
    Bisous et caresses à tes pattes

  6. J’adore l’Antiquité, c’était ma matière préférée durant mes études d’histoire à la Fac.
    J’aime beaucoup ton texte, qui raconte bien l’histoire de la Pythie mais je ne savais pas qu’il y avait des gaz dans sa grotte ?
    Bises et belle journée

  7. J’apprends pour l’origine des transes des Pythies , les pauvres elles ne devaient pas vivre tres longtemps soumises à ses gaz neurotoxiques. Un grand bravo pour tes recherches Zaza . J’ai complètement zappé le mot mystère avec la venue de ma petite tribu ce week – end
    Bonne semaine
    Bises

  8. Voilà voilà, professeur Zaza nous a narré une bien belle découverte qui met fin à bien des interrogations!
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  9. Bonsoir Zaza
    Une belle page d’histoire qui me rappelle mon voyage en Grèce, à Delphes le guide nous avez parlé du conseil des Amphictyons qui examinait les affaires du pays, juger toutes sortes de causes, etc.. Bonne semaine bises

  10. C’est un admirable article : j’ai beaucoup apprécié ! J’ai bien apprécié de découvrir cet article sur ton blog un réel plaisir de connaitre ce personnage ! Je te souhaite de passer une bonne fin de journée. Cordiales amitiés & à +

  11. je dois reconnaitre que quelques uns de ces mots manquaient à mon vocabulaire, je ne me serais pas levée de bonne heure pour rien…..(lol), passe une douce journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.