Le mot mystère – saison 11/24 – 5 février 2024… !!! 

RAPPEL DES RÈGLES :

  • Une définition.
  • Un mot à trouver.
  • Faire des anagrammes avec 5 lettres minimum – pas utile de faire beaucoup de mots 5 ou 6 sont largement suffisants pour un texte passionnant.
  • Vous faites un texte avec les mots.
  • Cerise sur le gâteau un texte en rapport avec le mot mystère

AEEIOOOOPPLLCRG PALÉOCOPROLOGIE – Mot en lettres 15 lettres

Définition : « Quand il s’agit de scruter les temps anciens tout est utile ainsi les crottes fossilisées font l’objet d’études sérieuses. »

 À vos dictionnaires ! 😂 Les anagrammes utilisées !

« Coprolalie, régal, oreille, rappel, paléocropologie, carpologie, coprologie, large, orgie, picoré, pièce, grillée, alcool. »

Pipi, caca… Aucune coprolalie pour ce qui va suivre, je ne suis pas encore atteinte de cette maladie !

Des sujets scatologiques que l’on évite, ce n’est pas un régal, et pourtant…
De grâce, ne prenez pas votre air pincé pour lire ce qui suit et prêté l’oreille !
Qu’ils vivent sur terre, dans l’eau ou dans les airs, qu’ils soient humains ou animaux, petits ou gros, qu’ils aient des plumes, des poils ou des écailles, tous partagent une chose : ils font des crottes.
Loin d’être dégoûtantes, leurs bouses, fientes, fumées ou moquettes sont de véritables trésors de la nature.
Pas de vie sans caca !
Petit rappel :
Engrais rendant les terres fertiles, matériaux de chauffage ou de construction, la crotte est très utile aux hommes et à la Terre, mais aussi à la science !
Eh oui les amis, la paléocropologie, sous discipline de la paléontologie, en est un bel exemple, et cela n’a rien à voir avec la carpologie
Sans tourner autour du pot, l’étude des coprolithes, la coprologie appliquée à la matière fécale fossilisée
a permis de découvrir le mode de vie de l’espèce animale et humaine au temps de la préhistoire, mais aussi après comme ce coprolithe d’origine humaine, découvert à York en Angleterre et daté de la période du royaume viking d’York  (IXème siècle), fèces humaines fossilisées jamais trouvé.
Cet excrément fossilisé mesure 20 centimètres de long sur 5 centimètres de large.

Pour qu’un être humain puisse évacuer un étron pareil, il avait dû partager avec ses congénères une orgie de tous les diables. Il n’avait pas picoré, il avait bâfré…
Sacrée pièce tout de même !
L’analyse des selles a indiqué que son auteur se nourrissait essentiellement de viande, grillée certainement, et de pain, mais pas d’alcool.
La présence de plusieurs centaines d’œufs de parasites suggère que cet individu était infesté de vers intestinaux. Beurk !

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

25 réflexions sur « Le mot mystère – saison 11/24 – 5 février 2024… !!!  »

  1. Quand on cherche un trouve et des phénomènes qui datent… après étude, on sait de quoi il vivait ce cher homme !!! Voilà de quoi faire un cabinet de curiosités !! Bises jill

  2. Bonjour Zaza !
    T’aurais-je fourni une piste hier pour cet article ? 😁😜😂
    Bon lundi et bonne semaine …. sans gastro !
    Pierre

  3. Heureusement que l’odeur s’estompe avec le temps! Une drôle de science. Je n’avais pas réussi à aller sur ton blog la semaine dernière. Je tombais sur une vieille parution.Bizarre! Bisous

  4. Bonjour Zaza, je découvre ce mot et tout ce qui s’y rapporte, c’est la vie mais n’empêche qu’après le petit déjeuner c’est assez dégouttant. Bisous bonne journée MTH

  5. Une crotte révélatrice du temps d’avant!
    La coprologie est une vraie science, j’en ai croisé des crottes dans ma vie de technicienne de laboratoire!
    Très belle journée.
    bises

  6. oui heureusement que l’odeur reste pas ,avec le temps , je te souhaite une belle journée de Lundi ,bises

  7. Tout s’observe, tout s’analyse, pour les bienfaits du progrès déterrons le passé dans ses moindres aspects….
    bonne semaine !

  8. Chère Zaza, je découvre vos textes à toutes et je me marre bien…
    Ton texte commence super bien, voilà de quoi me rapprocher aisément de la coprologie mais la chute me fait dire comme toi : BEURK ! Désolée, pardon, merci, j’aime beaucoup ! Des bisous de ce lundi bien gris chez nous.

  9. Sacré spécimen fossilisé !!! Beurk !
    C’est excellent et bien trouvé ! Quelle imagination !
    Te lire m’a amusée…
    Bisous ma Zaza ett bon lundi

  10. Bonjour zaza
    Sacrée découverte ce fossile , la personne se nourrissait de viande grillée, l’analyse ne dit pas si elle était Bio ? (sourire) Bonne semaine bises

  11. Bravo pour ton cours de paléontologie, pour le caca, tout le monde, du moins je le pense, sait qu’il est indispensable dans la nature, c’est un merveilleux engrais dans les jardin, si l’on ne met pas le nez dessus…
    Bises et belle après midi

  12. Bonjour Zaza.
    Nous avons réglé notre problème de chauffage au niveau du bruleur de la chaudière, nous avons un contrat d’entretient, mais la panne du circulateur ça a été un autre problème. Mais grace à un de nos fistons qui a fait le nécessaire pour nous procurer un circulateur et l’installer a moindre frais car sur des devis qui tournaient autour des 1000 euros, ça nous a couté 400 euros.
    Aucuns chauffagiste ne s’est déplacé, ils nous ont seulement envoyé les devis par mail. Ca devient la mode.
    Voila une nouvelle semaine qui commence, je te la souhaite agréable.
    Bisous de nous deux.

  13. Pliée en deux en lisant le commentaire de Renée parceque je me faisais la même réflexion .
    Bravo Zaza un article fort instructif pour répondre au défi .
    Bon lundi
    Bises

  14. Nos ancêtres faisaient leur cacas dans la nature ce qui permet de retrouver des spécimens.
    La science ne pourra pas analyser les nôtres amalgamés dans des bassins.
    Tout a une limite. Crotte de bique !
    Qui n’à pas côtoyé les champs d’épandages de la banlieue parisienne ne peu pas savoir l’odeur des engrais.
    Bizarre en cliquant sur le lien de ton commentaire du jour je suis arrivée sur un article de 2016.
    Bisous Zaz et caresses à ta tribu

  15. Eh bien Zaza, tu l’as trouvé celle là !
    Fameux spécimen ;-)
    Bravo pour ce défi très intéressant …
    Dis moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es :D

    Bon dimanche, bisous
    Laureen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.