Le nid des mots de octobre 2020 … !!!

Les consignes d’ABC : ICI
« Une Anglaise : est-ce la clé ?… »

Tu nous poses une sacrée colle ABC !

Je suis une bricoleuse du dimanche, et dans ma Bretagne, la « Clé bretonne » est aussi souvent utilisée que la « Clé anglaise » ou autres sortes de « Clés… »

Mais quelle est la différence entre ces outils !

Ce qu’il suffit de savoir :    
De manière générale, en matière de bricolage, une clé est un outil à main, généralement en métal, servant à assembler, serrer ou desserrer les objets vissés.    
La « Clé à molette », par exemple, est un outil inventé en 1888 par le suédois Johan Petter Johansson. Elle possède une ouverture adaptable à la tête de la vis ou de l’écrou. Elle comporte aussi une mâchoire mobile commandée par une vis sans fin portant la molette de réglage de l’ouverture, et son déplacement se fait de bais.    
Avantage : cette clé remplace plusieurs clés plates dans les situations les plus courantes et peut donc s’avérer extrêmement pratique surtout pour les diamètres de grande taille. (La plomberie en particulier, ce que j’ai du pratiquer, il n’y a pas quelques années dans mon île…) 
Inconvénient : le mécanisme de réglage est cependant encombrant, et la clé reste parfois difficile d’emploi lorsque l’espace autour de l’écrou ou de la tête de vis est vraiment restreint.  
Tandis que la « Clé anglaise », donc nous parle ABC, ou « Clé à crémaillère » est une clé dont la tête de serrage possède, et je vous le donne en mille, une crémaillère qui permet de régler l’écartement des mors, des deux mâchoires mobiles.  
Le déplacement de la mâchoire mobile se fait perpendiculairement au manche, ce qui est plus simple d’utilisation.  
Mais la « Clé bretonne », me direz-vous… ??? Quelles sont ses caractéristiques en terme de bricolage ????

Eh bien c’est tout simple :  

L’utilisation de la « Clé anglaise » est aussi performante que la « Clé à molette », et demande, dans les deux cas, beaucoup de dextérité, et de force, surtout quand la molette ou la crémaillère se trouvent dans un piteux état de grippage, comme celles retrouvées dans l’outillage de mon paternel.  
Un effort certain, voire un certain effort, pour trouver la bonne technique afin de visser ou dévisser, selon l’angle, que ce soit pour les droitiers et les gauchers. Cela demande beaucoup de patience, de savoir-faire … !

Par jours de grosses chaleurs, l’ouvrier du dimanche est rapidement déshydraté…  

Les bretons n’attendent jamais de mourir de soif, et prennent une petite pause pour se servir de leur « Clé bretonne ».  
En visionnant l’image ci-dessous, vous comprendrez aisément que cette clé est l’attribut indispensable du bricoleur du dimanche de notre belle région !

  



Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

24 réflexions sur « Le nid des mots de octobre 2020 … !!! »

  1. … une photo vaut mieux que toutes tes explications, je comprends mieux leur utilité hi hi…
    Bonne journée!
    Bises de Mireille du sablon

  2. ❤ Bonjour ZAZA
    ❤ C’est toujours avec un grand plaisir
    ❤ Que je prends un instant pour venir dans
    ❤ Ton univers passer un petit moment
    ❤ Pour y laisser un sourire et une
    ❤ Empreinte de mon passage
    ❤ Passe une agréable et belle journée
    ❤ Amitié bisous de ton amie
    ❤Moi je mers de la clef de ton blog NA

  3. Merci pour cette leçon complète de bricolage :-))))
    Bien sûr la clé bretonne doit obligatoirement faire partie de la panoplie du bricoleur du dimanche accompli, à la Bretagne !!!!

  4. Bonjour Zaza
    La clé anglaise est très pratique pour les bricoleurs mais il faut avoir aussi à portée de main la clé bretonne car pendant l’effort il faut se réhydrater ! Bonne fin de semaine bises

  5. Bonjour Zaza, j’en apprends des choses chez toi, c’est toujours plein d’humour, j’adore bisous bon après-midi MTH

  6. Je prendrais facilement la Clef des champs.. mais je préfère la Clémence
    Mais j’ai bien noté la Clef Bretonne… je ne la connaissais pas sous ce nom
    mais j’en ai toujours une dans mon tiroir !
    Bizou chère Zaza

  7. Hihihi j’ai bien ri.. J’ai exactement la même troisième clé… B)
    Mais tu sais quoi, la clé dont j’aime me servir le plus c’est la… clé des champs… A moi la liberté.
    Bises
    Annie

  8. En plus on a à faire à une bricoleuse ou plutôt une experte… bravo, il me semble que la clé Bretonne s’est fait connaître sur tout le territoire Français, même moi qui ne suis absolument pas bricoleuse et encore moins que ça, bizarrement je connais “la clé Bretonne”.. bravo, compliment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.