Le poésie du mardi – « L’Enfance » … !!!

Le thème choisi par Mamazerty :

« L’Enfance »

Qu’ils étaient doux ces jours de mon enfance
Où toujours gai, sans soucis, sans chagrin,
je coulai ma douce existence,
Sans songer au lendemain.
Que me servait que tant de connaissances
A mon esprit vinssent donner l’essor,
On n’a pas besoin des sciences,
Lorsque l’on vit,
Tous les maux sortis des enfers,
Avaient établi leur domaine dans l’âge d’or !
Mon cœur encore tendre et novice,
Ne connaissait pas la noirceur,
De la vie en cueillant les fleurs,
Je n’en sentais pas les épines,
Et mes caresses enfantines
Étaient pures et sans aigreurs.
Croyais-je, exempt de toute peine
Que, dans notre vaste univers?

Nous sommes loin de l’heureux temps
Règne de Saturne et de Rhée,
Où les vertus, les fléaux des méchants,
Sur la terre étaient adorées,
Car dans ces heureuses contrées
Les hommes étaient des enfants.

Gérard de NERVAL (1808 – 1855)  Poésie de jeunesse

 

Né à Paris le 22 mai 1808, Gérard de Nerval, passa son enfance à Mortefontaine, dans le Valois, élevé par son oncle maternel. Les paysages de la région lui servirent dans un premier temps, de cadre réaliste mais aussi, par la suite, de cadre folklorique et idéalisé, notamment pour ses récits de fiction.
Le poète parle de son enfance avec beaucoup de nostalgie.
Ici le poème présente un paysage idéalisé, presque fictif tant il parait paisible et sans danger (fleurs sans épines par exemple).
Cette remarque-ci, je ne sais pas si elle est nécessaire pour une analyse du poème : La moitié du 19ème siècle fut marquée par le romantisme. Gérard de Nerval prit l’habitude de rattacher ses poèmes à de la musique, caractéristique du romantisme. Rappelons aussi que la musique est le point de départ de la rêverie des poètes.

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

34 réflexions sur « Le poésie du mardi – « L’Enfance » … !!! »

  1. Que j’aime ton choix sur l’enfance!
    Un état intermédiaire, initiatique,
    Un écrin pour la maturation de nos esprits
    J’aime beaucoup Gérard de Nerval, le spleen inhérent à sa « condition » de poète, un rêveur à la plume de fièvre!
    Gardons précieusement nos âmes d’enfants… Elles sont de vrais trésors
    Merci pour le partage très instructif!

    La Musique est une entité « nourrissante » en tous points Tu as bien raison d’en évoquer l’importance dans l’art du poète

    Gros bisous ma Zaza et une belle et douce journée

    Je suis en train de préparer mes petites cartes de voeux et j’aimerais t’en envoyer une . Pourrais-tu, je te prie, m’envoyer ton adresse dans les mails, je suis désolée, je ne retrouve pas les mails que tu m’avais envoyés

    Cendrine

  2. ..ce temps d’enfance reste gravé à tout jamais, j’en retiens les moments les plus heureux…
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  3. Bonjour Zaza
    J’aime beaucoup les textes de Mr de Nerval , il a toujours su dire les choses avec beaucoup de douceur
    et la musique est essentielle pour s’epanouir .
    Bises et bonne journée

  4. comme je viens de le dire à Colette c’est un grand poète Nerval et il parle bien de cette enfance dont on ne guérit pas toujours !
    gros bisous et merci pour ce poème
    porte toi bien ma Zaza

  5. Bonjour Zaza,
    Voilà une jolie poésie , mais dans lequel je me reconnais pas surtout au début de mon enfance .
    Merci du partage
    bonne journée
    Amitiés

  6. Bonjour Zaza.
    Ce matin, mon frère m’annonce le décès de notre Maman.
    Je met donc mon blog en pause pour les fêtes de fin d’année.
    Je te souhaite ainsi qu’a tes proches de passer de bonnes fêtes.
    A bientôt.
    Bisous de nous deux.

  7. Bonjour Zaza
    Un très joli poème !
    J’ai eu une enfance merveilleuse et je pensais qu’il en était de même pour tous les enfants …..
    Bisous, bonne journée

    si je peux me permettre …. après « univers » tu as oublié 2 vers
    « Tous les maux sortis des enfers,
    Avaient établi leur domaine ? »

  8. …tres beau poeme sur l’enfance, c’est bien loin tout ça ! mais on a plaisir à se rememorer ! j’espère que tu vas bien, bonnes fetes de fin d’année, bisous chère Zaza !

  9. Bon choix pour ce beau poème que je connais bien … Ici à Toulouse le temps reste doux, et je prépare Noël pour toute la famille (quel travail) … Passe une très bonne soirée . Cordiales amitiés & à +

  10. Tous les enfants ne peuvent se retrouver dans ce poème me semble-t-il. Beaucoup n’ont connu que douleurs et humiliations. D’autres devenus orphelins trop tôt ne peuvent se réjouir ni retrouver leur âme d’enfants. Je pense aussi à eux.
    Bisous Zaza

  11. Un beau poème accompagné par une jolie peinture. Toutefois apprendre à grandir fait toujours un peu pleurer. Bises

  12. Le monde des enfants n’est pas toujours doux et heureux, hélas !
    Mais c’est un très beau poème.
    Merci pour ce choix.
    Bisous et douce journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.