Le tableau du samedi … !!!

En souvenir de Lady Marianne à qui nous pensons bien fort et désormais sous l’égide de Lilou et de Fardoise

Thème « Le chat et l’oiseau »  Pour les 15 & 22 MAI 2021
Le mot de Fardoise, ICI  

Pablo Picasso – « Chat saisissant un oiseau » – 22/04/1939
Huile sur toile – 80 x 100 cm – Musée national Picasso-Paris, MP178 – © Succession Picasso

On ne peut pas aborder le thème imposé par Fardoise, sans penser au chat prédateur. Pour ce félin, l’oiseau est une proie de prédilection.
Pour expliquer ce tableau dans la période sombre de Pablo Picasso, il faut connaitre un peu la vie de ce peintre durant la seconde guerre mondiale, notamment.
De 1939 à 1945, Picasso n’opère pas un tournant significatif dans ses formes et ses thématiques. Mais, sans traduire le conflit de façon aussi littérale que dans son célébrissime Guernica (1937), commencé au lendemain du bombardement de la ville basque, son travail « témoigne de l’atmosphère délétère et angoissante d’un pays sous la coupe de l’oppresseur nazi ».
Seul L’Homme au mouton, l’emblématique sculpture de 1944, porte l’espérance, symbolisée par la rébellion artistique face à l’ennemi.
Dès le printemps 1939, quelques mois avant la déclaration de guerre, des tableaux comme le sanglant Chat saisissant un oiseau (ci-dessus), et l’inquiétant Buste de femme au chapeau, annoncent le désastre à venir. Ces « filles en pièces détachées », ainsi qu’il les appelle, ont pour modèle sa compagne et muse du moment, Dora Maar, avant que l’issue de la guerre ne signe la rupture entre les deux amants.
Plus précisément, le 22 avril 1939, Picasso transcrit sur la toile son effroi face à la guerre en représentant un félin griffu, au regard quasi-humain, habité par une violence impitoyable, qui dévore un volatile sans défense. Trois semaines avant de composer ce tableau d’une sauvage cruauté, il réalise plusieurs dessins à l’encre et à la plume sur le thème du chat prédateur, un sujet qui l’a « vraiment obsédé », confiera-t-il plus tard
.  

Pablo Picasso « Guernica », 1937 – Genre:  peinture allégorique – Dimensions: 349 x 776 cm – Lieu: Musée national centre d’art Reina Sofía
Pablo Picasso « Lhomme au mouton », 1943 – Au Palais des Beaux-Arts, Bozar, Bruxelles.
Pablo Picasso, « Buste de femme au chapeau (Dora) », 1939 – Huile sur toile – 55.0 x 46.5 cm – Fondation Beyeler, Riehen/Basel, Sammlung Beyeler

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

23 réflexions sur « Le tableau du samedi … !!! »

  1. … tableau bien cruel mais en lisant tes explications, on ne peut que le comprendre.
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  2. tu as trouvé un tableau dans le théme , pour moi ce n ‘est pas celui que je préfére et je n’ ai pas été inspirée .
    mais je suis le théme demandé , le mien est trés coloré ,
    mais l ‘oiseau aussi à été chassé …
    je te souhaite une trés bonne journée , il y à déjà du soleil
    (j ‘espre qu ‘il ne chauffera pas la pluie )
    bises ZAZA
    K2NAVO

  3. Coucou Zaza, il est abominablement laid ce chat, il me fait peur, je n’aimerais pas avoir un tel tableau chez moi. Par contre Picasso est u maître incontesté, alors on n’aime ou pas mais on ne juge pas Bisous MTH

  4. Je surveille mes nichoirs avec attention, mais heureusement il n’y a pas de chats alentours…
    Quant à Picasso, il y aurait beaucoup de choses à dire, je ne suis ni fan, ni allergique…
    Bises et bon week-end !

  5. Bien sûr ce chat dévorant l’oiseau peut choquer.
    Alors laissons à nos caresses nos adorables minous pour entrer dans le monde de Picasso et de la guerre et admettons que le chat est aussi un prédateur pour les oiseaux. Ce tableau est sombre violent comme le fut la période évoquée.
    Défi réussi par ton choix Zaza
    Ma féline coquine n’a rien de féroce même quand elle joue avec une souris ou un oiseau.
    Bisous amie et caresses à ta ménagerie

  6. dans le chat et l’oiseau ce n’est pas tant le chat en tant que tel qui est évoqué, mais toutes les griffes, les serres du prédateur (les fascismes)….

  7. Un choix évident pour ce thème que Picasso, à son habitude, a su transcender pour en faire un plaidoyer conte le fascisme. Je ne vais plus jamais voir les chats de la même manière.

  8. Merci pour ce tableau, ces oeuvres et tes explications.
    J’avoue que je ne suis pas vraiment séduite par Picasso, mais je sais que c’était un immense artiste qui a évolué au fil de sa vie en fonction de ce que les acheteurs attendaient.
    Dommage…

    Bisous et douce journée.

  9. On a l’impression que l’oiseau est encore vivant. Coquin de chat ! Chez nous Griselle a déposé une mésange et un rouge queue…. Pourtant elle a largement à manger.
    Bises

  10. Un tres bon choix Zaza avec ce tableau de Picasso hautement symbolique. Il est vraiment tres impressionnant ce chat.
    Merci pour les explications quant à la chronologie des œuvres .
    Bon samedi
    Bises

  11. C’est un excellent choix ! Même si j’avoue ne pas aimer du tout ce style-là de Picasso.
    Je n’y vois rien d’agréable ni d’harmonieux. On ne voit que la cruauté du chat-prédateur.
    Bisous ma Zaza

  12. Ma rouquine regarde, un piaf mais il faut que je me réveille. Bon elle a fait toute sa matinée sur la table de la voisine, et je suis revenu à 18h elle était encore là.

  13. Le chat n’a pas le beau rôle sur ce tableau, il parait bien méchant! Mais les chats chassent les oiseaux, j’en sais quelque chose, Pollux est très doué pour revenir avec un malheureux oiseau à l’agonie, qu’il achève sans scrupules!

  14. Salut,
    Je n’aime pas tellement ce genre de tableau.

    Le temps est aux averses entrecoupées de belles apparitions du soleil.
    La fraîcheur est de rigueur en ce mois de Mai et on ne peut pas faire ce qu’il nous plait.

    Bon dimanche

    On ne rate pas l’humour du dimanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.