Le tableau du samedi … !!!

En souvenir de Lady Marianne à qui nous pensons bien fort et désormais sous l’égide de Lilou et de Fardoise

Le mot de Fardoise : « Pour le tableau du samedi de ce début du mois de mai, je vous propose un thème vaste : **la représentation des émotions**. Mais ce n’est pas seulement la douleur, la tristesse, cela peut être aussi la joie, l’affection, etc. »

« On ne peint pas seulement avec des couleurs, on peint avec le sentiment », disait Chardin. La palette des émotions est la matière première de l’art, du désir et des rêves. L’artiste nourrit son œuvre de ce qu’il ressent et souhaite partager ou raconter. Les sentiments qu’il y exprime favorisent la rencontre et la communion avec les autres. Ils nous touchent par-delà les siècles, les continents ou les cultures. La magie de l’émotion tend à l’universel !

Et comment ne pas être touché par cette œuvre d’Antoine Watteau ?
Pèlerinage à l’île de Cythère, dit L’Embarquement pour Cythère
Huile sur toile – Dimensions : Hauteur : 1,29m – Largeur : 1,94 m – Datation : 1717 – Se trouve au  Louvre

Au lendemain de la mort de Louis XIV, en 1715, la régence de Philippe d’Orléans est une période qui voit fleurir dans la haute société le goût des fêtes et des plaisirs.
Jean-Antoine Watteau, (1684-1721), est l’un des plus grands peintres français. Il est souvent associé à cette époque, mais dans la réalisation de cette œuvre,  il la dépasse par la profondeur et la portée intemporelle de cette dernière.
Pour en savoir plus sur ce peintre : CLIC
Il s’agit d’une fête galante réalisée dans ce que l’on appelle le style rococo.
Ce mouvement est né de la fusion du style rocaille français et du baroque tardif italien. Le courant rococo se diffuse à travers l’Europe entre 1725 environ et la révolution française.
Langage d’une époque consciente de sa gloire à jamais passée et de son déclin, l’image rococo refoule les angoisses d’une société sous des apparences de légèreté, de gaieté, de lumière et de transparence.
L’attention est à la fuite loin du réel devenu dérangeant, faute d’avenir certain.
L’illusion est le maître mot du courant. A la fin du siècle le rococo s’effacera pour laisser place au néoclassicisme d’une part et au romantisme de l’autre.
Pour cette superbe toile, il s’agit d’un pèlerinage amoureux !
Le sujet de l’œuvre d’Antoine Watteau a longtemps fait débat. On se demande en effet si les couples amoureux embarquent pour l’île de Cythère ou s’ils en reviennent. Le peintre s’est probablement inspiré d’une comédie à la mode, Les Trois Cousines, de Dancourt, écrite en 1702, qui se termine par la chanson suivante :

« Venez à l’île de Cythère
En pèlerinage avec nous
Jeune fille n’en revient guère
Ou sans amant ou sans époux. »

Le bâton que tiennent les hommes rappelle, de fait, celui des pèlerins. Dans la mythologie, l’île grecque de Cythère est associée à la déesse Aphrodite qui l’aborde peu après sa naissance. Une statue de Vénus, son équivalent dans le panthéon romain, est visible à droite. Les fleurs qui l’enveloppent sont une évocation des tendres nœuds de l’amour. Contre son socle, un carquois garni de flèches évoque les traits de l’Amour. Bien visible à la poupe de la barque, la coquille renvoie à la fois au pèlerinage et à la naissance de Vénus. Un vol de petits Cupidon ailés entoure la barque de l’Amour et guide les pèlerins. La sensualité de la scène ne fait aucun doute.

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

33 réflexions sur « Le tableau du samedi … !!! »

  1. et oui en cherchant bien, on pourrait lui prouver le contraire à cette gente masculine, en mettant en avant tout le vocabulaire féminin en avant…hihihi…Passe une bien agréable journée

  2. Bonjour Zaza, bon choix un tableau gai et oserais-je dire pimpant, il y a de la joie et de l’amour courtois dans l’air. Un fameux peintre bisous bon samedi MTH

  3. Bonjour Zaza
    Il faut parfois savoir s’évader des angoisses quotidiennes et ce qui pourrait paraitre frivolité n’est peut-être qu’instinct de survie.
    Beau choix de tableau et superbe tableau
    Bisous et caresses à tes 4 pattes
    Ta copine féline dort toute la journée das la maison et commence la java avec copain chat blanc l’heure bleue venue. Entre et sort par le velux et devine qui doit se lever !!!

  4. La vie joyeuse et insouciante pour l’époque et pour quelques privilégiés sans doute…
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  5. Bonsoir Zaza.
    Nous arrivons juste de la chasse aux morilles, mais elles se font rares.
    Maintenant il pleut, ça va faire du bien car chez nous, c’est carrément la sècheresse.
    Bon week-end, à Lundi.
    Bisous de nous deux.

  6. Je suis toujours étonnée de la façon dont les peintres arrivent à transmettre leur émotion à travers leur oeuvres … Ce tableau est très beau et plein de sensibilité . Bon week end par chez toi Zaza, j’ai beau me réinscrire à ta news je ne la reçois jamais aussi je loupe tes parutions ??? Bisous de mon coin ch’ti ensoleillé ! Nicole

  7. Tu as su choisir un beau tableau tant par ses couleurs que par sa magnifique histoire. J’opterais plus pour le romantisme et la déesse revenue enchantée de son voyage avec son cupidon. Bisous ma chère Zaza et plein de câlins aux amours poilus. Bonne journée dominicale, ici grisâtre j’ai prévu barbecue oups ! On mettra le parasol pour le crachin au cas où le soleil serait encore endormi lol !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.