Le mot Mystère … !!!

RAPPEL DES RÈGLES : « Vous utilisez les lettres du mot mystère pour construire des mots de cinq lettres au moins, que vous introduisez dans un texte de votre choix. »

AAEOUULGNMR AMOULANGEUR –  « Le mot de Lilou : Je vous propose de quitter un peu la soierie, cela va finir par ce savoir que je suis Lyonnaise. Je vous emmène vers un autre vieux métier. Vous allez prendre rabot, marteau et clous pour ce métier de menuisier – charpentier spécialisé dans… Mais dans quoi au juste : Maître Cornille avait sûrement fait appel à lui ! »


Les anagrammes utilisées :
«  Mégalo, moulangeur, amoulageur, amoulangeur, alangouré, glamour, moulurage, agromane, manuel, analogue, orgue, louage, réglo, glane, norag, MOÛNA, gruau, moulue, manger, régal … »

Jean-Pierre Leroux, qui n’a rien d’un mégalo, se prend pour Maître Cornille !

Il s’agit d’une histoire de moulangeur et non d’amoulageur.
Cet amoulangeur croit à la filiation, à la transmission entre les générations.
Nullement alangouré par son projet, il rachète le moulin de Bertaud.
Ce n’est pas pour en faire une maison glamour avec moulurage, mais bien pour redonner à cette ruine, vide et sans toiture, son usage professionnel.

En 2000, ces vestiges étaient accrochés à la colline de Bertaud, dominant la ville de Bain-de-Bretagne et sa campagne paisible.
Cet agromane a réalisé son rêve, celui du gamin de 5ème qu’il fut…
En lisant « Les lettres de mon Moulin » et ému par le personnage de Maître Cornille qui luttait contre la nouvelle génération des minotiers et qui refusait  les nouvelles techniques, celle de la minoterie à vapeur qui venait de s’installer et qu’il appelait les énergies du diable. Plus personne ne lui apportait de blé alors que les ailes du moulin continuent de tourner.
Jean-Pierre, très manuel, commence à le restaurer tout seul, épaulé par sa femme Anne et ses enfants.

Redonner vie à son moulin, analogue à ce qu’il fut, excepté pour sa voilure qui sera reconstruite en adoptant le système Berton, Pour en savoir plus sur son architecture et son mécanisme de voilure – CLIC.
La rénovation fut terminée en 2008.
Son point d’orgue : Produire de la farine comme les anciens !
Jean-Pierre se mit à cultiver, sur ses terres et d’autres en louage, en mode bio, et réglo pour répondre à la charte de ce type de culture, du blé meunier, du sarrasin, du lupin doux, du seigle et de l’avoine. Toute la production à ce jour passe par le moulin.
En octobre, le matin, il prépare ses semences. Il travaille à l’ancienne avec des vieux trieurs. Et puis, il fait des enrobages aux oligo-éléments pour les protéger contre les maladies, avec des produits autorisés dans la culture bio. L’après-midi, il sème avec un système assez innovant puisqu’il fait du semi-direct mais pas celui que l’on connaît, le sans-labour. Son semoir est traîné à l’arrière.
Et l’été il moissonne et glane, nul besoin de norag pour égrener les céréales, de nos jours la batteuse effectue un excellent travail. 
Et quel plaisir de lui rendre visite pour effectuer le  « MOÛNA » et lui acheter du gruau et de la farine finement moulue pour cuisiner et manger une bonne galette/saucisse, c’est un régal !


Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

20 réflexions sur « Le mot Mystère … !!! »

  1. Merci pour ce fabuleux article
    Merci à toi pour ce travail de qualité
    Ce monsieur a l’air heureux dans ce qu’il fait , c’est admirable comme quoi la lecture d’antan ça forge un homme
    Bise et bonne semaine

  2. Ah mais faut pas laisser tomber les anciens, le nôtre fonctionne tjs ,-) produit de la farine…. c’est un patrimoine de notre sol cominois ! Merci Zaza, bises jill ( Mon texte à 10h) ;-)

  3. Bravo Jean-Pierre, le bonheur se lit sur son visage et quel régal que de voir fonctionner son moulin!
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  4. Bonjour Zaza, vraiment très interessant ton billet, un mot que je ne connaissais pas, un homme qui s’investit totalement, c’est très beau. Bisous bon lundi MTH

  5. ah la galette saucisse c’est régressif …que ne ferais-je pas pour retrouver la saveur de la première que j’ai dévorée enfant
    bravo pour cette belle page et la restauration de ce moulin
    bises Zaza

  6. Merci pour ce fabuleux article.
    Un maître Cornille en herbe ce meunier.
    Bravo à ce Monsieur.
    Il est bien restauré ce moulin, ça fait plaisir à voir…
    Une très belle découverte que j’ai appréciée.
    Bisous du lundi ma Zaza

  7. Une belle histoire pour la renaissance de ce moulin de Bertaud…
    J’ai toujours adoré les lettres de mon moulin et l’histoire de Maître Cornille est vraiment émouvante, j’ai pleurer quand à 15 ans je l’ai découverte.
    Bises et belle journée

  8. Un article tres intéressant Zaza et qui met en avant la tradition . Un grand bravo à ce monsieur qui a su restaurer ce moulin et lui redonner toute son utilité . Un bel exemple de réseau local .
    Bisous

  9. Bonjour Zaza, oh ! quel mystère fort bien entretenu ! Les mots peu usuels , tu les as employé avec tact dans cet exercice de style ardu ! Un Amoulageur, çà ne nous ramène au tout début de la Renaissance ! bigre !

  10. Bonjour Zaza.
    J’espère que tu as passé un bon week-end et que tu vas bien.
    Pour nous ça a été un week-end plutôt frais, il a même neigé sur les montagnes des environs, je trouve que c’est un peu tôt.
    Nous arrivons bientôt en Automne, espérons qu’il soit beau.
    Pour le moment je te souhaite une bonne semaine.
    Bisous de nous deux.

  11. un grand bravo pour ce Monsieur pour la restauration de son moulin, les cultures variées de cereales, pour finalement produire de la farine comme les anciens ! chapeau ! merci chere Zaza bonne semaine bises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.