L’intolérance et l’obscurantisme … !!!

L’intolérance et l’obscurantisme viennent de monter d’un cran en FRANCE !

Comme nombre de français (es), je suis atterrée par ce qui s’est passé vendredi dernier à Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines.

Il serait peut-être bon de se replonger dans la lecture de certains ouvrages.
Voici quelques titres à lire ou à relire.
Certains ont fait partie de mes lectures imposées dans ma scolarité, étant sanctionnées par des explications de texte, mais aussi débattues !
Et d’autres que j’ai aimés, traitant de ces sujets qui font l’objet de ma page du jour.


VOLTAIRE.
Traité sur la tolérance.
Ce texte vise la réhabilitation de Jean Calas, protestant accusé faussement pour avoir empêché son fils de se convertir au catholicisme, et exécuté. Voltaire y invite à la tolérance entre religions et prend pour cible le fanatisme religieux…


VOLTAIRE.
Dictionnaire philosophique (article « fanatisme »)
 « Le fanatisme est à la superstition ce que le transport est à la fièvre, ce que la rage est à la colère. Celui qui a des extases, des visions, qui prend des songes pour des réalités, et ses imaginations pour des prophéties, est un fanatique novice qui donne de grandes espérances; il pourra bientôt tuer pour l’amour de Dieu. »


MONTESQUIEU.
Lettres persanes.
Le philosophe dénonce à travers ces lettres fictives l’intolérance religieuse.


DIDEROT.
L’Encyclopédie (article Christianisme)
 « Le fanatisme est une peste qui reproduit de temps en temps des germes capables d’infecter la terre. »


ECO, Umberto.
Le Nom de la rose.
Le narrateur est appelé à enquêter sur une série de meurtres mystérieux dans une abbaye bénédictine. Le point commun entre les victimes : elles ont touché un livre banni par l’église parce qu’il parle d’humour, et est donc considéré comme blasphématoire.


JOUNDI, Darina al.
Le jour où Nina Simone a cessé de chanter.
Récit d’une femme libanaise aux mœurs libres, élevée par un père libre-penseur et athée, au moment de la guerre du Liban. Son mode de vie lui attire les foudres des milices…


FOENKINOS , David.
Charlotte. (Prix Renaudot et Goncourt des lycéens 2014)
Le destin de Charlotte Salomon, artiste berlinoise juive, qui se réfugia en France libre en 1938 et mourut au camp d’extermination Auschwitz.


NASREEN, Taslima.
Rumeurs de haine.
L’auteur, femme médecin et écrivain au Bangladesh, est l’objet d’une fatwa pour ses écrits et son engagement (elle dénonce la condition des femmes dans son pays). Elle doit s’exiler de son propre pays.


NASREEN, Taslima.
De ma prison.
Enfermée par le gouvernement indien, la femme engagée contre l’intolérance et le fanatisme dans son pays, écrit ces poèmes et ces lettres.


NAFIZI, Aznar.
Lire Lolita à Téhéran.
Un professeur d’Université fait découvrir en cachette à ses élèves des romans occidentaux interdits en Iran. Dont Lolita…


SIJIE, Dai.
Balzac et la petite tailleuse chinoise.
Sous la révolution culturelle de Mao. Le narrateur est un « intellectuel » envoyé en camp de rééducation à la campagne. Il découvre une valise de livres interdits …

STIBBE, Isabelle.
Bérénice 34-44. 1934.
Une adolescente juive réussit le concours d’entrée au Conservatoire. Rompant avec sa famille, elle entame sa formation théâtrale dans la classe de Louis Jouvet. En 1937, elle est admise à la Comédie-Française. Au début de l’occupation la Comédie française exclut les juifs de sa troupe.


WINTERSON, Jeanette.
Pourquoi être heureux quand on peut être normal ?
Adoptée par Mrs Winterson, la jeune Jeanette a toujours lutté contre sa mère et sa morale religieuse stricte, qui lui interdit toute autre lecture que celle de la bible.


COHEN, Albert.
Ô vous frères humains.
L’auteur revient sur l’événement qui lui a fait découvrir l’antisémitisme, à 10 ans.


GRIFFIN, John Howard.
Dans la peau d’un noir.
L’auteur (et narrateur) se noircit la peau afin d’intégrer la communauté noire aux E.U. dans les années 50. Il découvre ce que subit tout un peuple opprimé et humilié par la ségrégation raciale.


MODIANO, Patrick.
La place de l’étoile.
Le thème obsessionnel de la blessure antisémite.


SPORTES, Morgan.
Tout, tout de suite.
Reconstitution de l’affaire du « gang des barbares ».

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

44 réflexions sur « L’intolérance et l’obscurantisme … !!! »

  1. …nul besoin d’explication en lisant tous les titres et résumés de ces livres.
    La tolérance oui mais dans le respect de chacun!
    Bises du jour
    Mireille du Sablon

  2. Que rajouter,Zaza? Sinon qu’en plus et une fois de plus,ce prof n’a eu préalablement aucune aide sérieuse de sa hiérarchie alors qu’il était menacé de mort sur les réseaux sociaux depuis un moment… ça ne répond pas à la question de l’obscurantisme mais c’est un problème récurrent dans l’enseignement et là extrêmement dramatique.

    1. Et pourtant, cette fatwa lancée sur les réseaux sociaux contre Samuel Paty, relève bien d’obscurantisme vis à vis de la laïcité et des lois de la République. Que la hiérarchie de ce prof ait été laxiste dans cette affaire, c’est certain.
      La loi de 1905 proclame en premier lieu la liberté de conscience : “La République assure la liberté de conscience”. … Elle pose aussi en second lieu le principe de la séparation des Églises et de l’État : “La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte”.
      Alors vois-tu, si cette loi qui ne date pas d’aujourd’hui avait été appliquée par tous les gouvernements de la république, et bien entendu par d’Education nationale, depuis plus d’une vingtaine d’années, la FRANCE qui est une terre d’accueil et de liberté avant tout, n’en serait pas là. Elle aurait pu assimiler les populations d’origines diverses sans laisser s’installer ce fanatisme islamique en FRANCE notamment. Et quand je parle de fanatisme islamique je n’amalgame surtout pas tous les musulmans de FRANCE.
      Mais c’est tellement facile de baisser les bras, en évitant de faire des vagues.

  3. Bonjour Zaza, il est super ton billet avec tous ces livres qui parlent de la même chose et ce depuis très longtemps, et pourtant on aurait pu croire que les mentalités ,auraient évoluées, et bien non, il faut le reconnaître, le pire c’est que ce sont des jeunes qui se laissent endoctriner , ce qui est arrivé à ce pauvre professeur n’aurait pas du se passer, il était en danger, et personne n’a bougé , pas de vagues! et voilà le résultat! Bisous bonne journée MTH

  4. L’intolérance… la liberté d’expression.. cela a toujours existé, ce professeur en a perdu la vie…. c’est bien triste..
    Bonne journée Zaza gros bisous

  5. Bonjour Zaza
    Il y a de quoi être révoltée c’est sur ..j’ai trois personnes concernées directement par ces actes ..trois profs en zone +++
    Du coup on n’est pas vraiment rassurée par chez nous
    Bonne journée à toi
    Bises

  6. Ces livres n’ont pas vieilli, le fanatisme a toujours existé. On peut ajouter aujourd’hui l’intolérance et le rabaissement de l’autre qui n’est pas comme nous. La violence qui règne ne nous met pas dans un climat serein!
    Bon lundi, bises

  7. bonjour Zaza , je ne savais pas qu’il y avait tant de livre sur ce sujet et ce qu’il a fait à ce professeur me révolte et ce voyou est mort et tant mieux !! décapiter pour des idées ???? et toujours les mêmes … ras le bol ! gros bisous et une pensée pour ce prof … si bien ! si juste et …

  8. ce qui c’est passé est terrifiant ! et rajoute un peu plus d insécurité dans notre France ou il ” faisait ” si bon vivre !
    une pensée pour les proches de ce monsieur qui doivent vivre un enfer !!
    bonne semaine , amitié

  9. des titres qui on jalonné notre lutte pour la liberté depuis la révolution et même avant, ne baissons pas las bras : s’inscrire dans le temps et rester vigilant …

  10. Les religions sont à l’origine de pratiquement toutes les guerres hélas ! Mes petites filles arrivent avec leurs parents et vont rester avec nous pendant ces vacances scolaires. Que du bonheur. Je fais donc une pause commentaires blogs pendant deux semaines ce qui ne m’empêchera pas de passer voir de temps en temps vos articles. Bisous

  11. Les caricatures sont donc des armes !
    OK elles sont parfois de mauvais goût mais c’est leur but pour réveiller en insistant où sa gratte
    quelle désolation … il y a 20 ans je n’aurai pas imaginer un tel fait. tolerer l’intolérance ce n’est plus possible.

  12. Nous qui pensions vivre dans un monde civilisé, c’est raté, l’horreur est chaque coin de rue, et çà finira mal, la tolérance envers ces gens-là est-elle encore de mise ?
    Bises et bonne journée malgré tout

  13. Tu as bien fait de rappeler tout ce qui a déjà été écrit sur ce sujet de l’intolérance et encore la liste n’est pas exhaustive mais les ouvrages choisis sont vraiment explicites . Quant à cette barbarie je ne peux m’empêcher de penser aussi au rôle joué par les réseaux sociaux , comment peut on tolérer que passent sans aucun contrôle des appels à la haine et au meurtre ? que des extrémistes religieux puissent manipuler à loisir des jeunes par ce biais ? Là franchement il faut un gendarme du net , c’est impensable de continuer sans .
    Il va falloir aussi que les enseignants soient un peu plus épaulés qu’ils ne l’étaient jusqu’à présent et surtout écoutés .
    Bises

  14. Ces lectures sur l’intolérance devraient peut-être faire partie du programme et l’école c’est la connaissance du passé comme du présent.
    Incompréhension totale chez moi.. Nous été horrifiés en apprenant la mort de ce professeur qui enseignait son cours en protégeant des élèves… Mais ces élèves ne sont pas protégés à l’extérieur.
    Annie

  15. Bonjour Zaza
    Une fois de plus la tolérance et la liberté d’expression encore et encore bafouée … La faute à qui ? à + 40 de laxisme de nos gouvernants . Après chaque attentat beaucoup de blabla mais jamais de concret. Bonne semaine bises

  16. J’ai eu une conversation houleuse avec deux personnes qui justifient le geste terrible de ce fou en proclamant que :”Il l’a bien cherché ce professeur, il n’avait pas à afficher des caricatures qui ridiculisaient ce dieu musulman”. Au-delà de l’horreur que m’inspire ce geste, j’éprouve une énorme colère. Issue d’une famille catholique, enseignante en école privée pendant 42 ans, j’en suis aujourd’hui à me dire que Dieu est un être inventé par l’homme pour assouvir ses desseins. J’ai rencontré trop de personnes tellement enfermées dans leur croyance qu’elles sont incapables d’humanité, d’empathie, coincées dans des idéologies qui les empêchent de s’ouvrir, de partager, de comprendre, de respecter autrui si ce dernier est différent. Je suis carrément dégoûtée de cette société de violence qui n’évolue pas mais qui régresse. Merci Zaza pour ce partage. Bises et bon après-midi

  17. Un excellent article Anne, merciiiii pour ce beau partage. J’ai lu nombre de ces livres. En tant qu’enseignante (même en retraite je suis et reste enseignante par vocation à vie) cette tragédie me fait froid dans le dos! L’intolérance est insupportable!
    Bon après midi!
    bisoussss

  18. L’intolérance est partout à tous les nivaux et cet acte barbare remue les consciences et exaspère la peur.
    Juste une petite anecdote :
    J’ai 6 ans on m’amène en pension chez des religieuses et on me demande de chanter une chanson … Je viens de Paris et je chante “C’est une fleur de Paris” ce n’est pas une chanson pour une petite fille me dit-on sèchement. Je ne comprend pas pourquoi et bien sur je comprendrais plus tard.
    N’a-t-on pas édulcoré l’enseignement dans les livres scolaires
    Les consciences s’éveillent et des professeurs éduquent les élèves à penser par eux-mêmes. Au risque de leur vie.
    Bien article Zaza
    Bisous ma belle

  19. je reléve une phrase lue sur les commentaires
    tolérer l ‘intolérence n ‘est plus possible …

    ton article ZAZA EST SUPERBE ET JE T ‘EN REMERCIE
    merci aussi pour tous ces livres que tu nous fait connaitre
    C’est une drôle d ‘époque celle ou nous vivons
    et pour moi , j ‘ai une pensée pour tous ces jeunes qui arrivent derriére nous
    la FRANCE est un grand pays , ( une république et une nation peut être )
    mais pour moi elle s ‘appelle FRANCE

    bonne fin d ejournée Zza
    bises

  20. Coucou Zaza, un bel article qui reflète la vie que nous menons de mal en pis depuis des années, je dirai depuis que cette religion est en train de grandir et mûrir puisque les parents islamistes éduquent leurs enfants déjà dans les couches à détester telle ou telle personne et à tuer si on critique leur dieu mais il ne faut pas chercher plus loin et personne ne fait rien, la preuve l’autre qui s’est fait enregistrer pour des faits totalement faux, simplement un idéalisme et voudrait le total pouvoir sur les autres religions. Chaque guerre est une guerre de religion mais c’est fou ça ! alors il existe je ne sais combien de dieux ? Et tous mauvais car dieu ne fait que du bien a priori mais il n’a jamais demandé de massacrer homme, femme, enfant, religieux…, quand on voit un qui veut représenter la France qui est franco marocain et son épouse idem mais bien placée en politique donc ils veulent main mise sur tout ce qui bouge comme les maires…, même dans les flics il en existe. On ne peut rien faire si on tolère tout, il existe des Lois qui ne sont pas respectées, on les laisse fumer le joint prendre des cachets ou piqûres et ils en deviennent fous de leur cames qui laissent tranquille l’Etat pendant ce temps là, tout ça parce qu’ils croient baiser des vierges arrivés au paradis. Pour dire qu’ils sont ignorants dans ce qu’ils veulent.
    Pourquoi on réouvre pas Cayenne mais pas avec la télé la drogue les parloirs le sport… Non non la prison doit punir et non les mettre en eux pour se monter contre nous et préparer leurs massacres.
    J’ai peur pour mes petits enfants si nos élus ne savent pas les protéger quand nous serons plus de ce monde.
    On est remonté ma pauvre Zaza si tu savais car la maladie plus la gangrène qui nous gagne on est mal barrés. Bisous bonne soirée et câlins aux nounours. Prends soin de toi j’espère que tu ne souffres pas de trop.

  21. Coucou Zaza très bien ton billet je me demande où ont vas .et la liberté d’expression .tes livres sont de bons ouvrages j’adore au nom de la rose .je suis outré de tout ce qui se passe
    Bonne soirée bises

  22. Très bel article Zaza.. la liberté expression a toujours existé…on doit pas baisser les bras devant intolérance… Une pensée pour les proches de ce monsieur.. Douce soirée zaza kenavo.

  23. Il ny a rien a rajouter Zaza sinon quelle chance nous avons eu de pouvoir lire beaucoup dd ces textes d’être libres de penser de rire de regarder des caricatures den rire aussi sans arriere pensee…bonne soiree bises

  24. Bonsoir,
    C’est un drame horrible, hélas,nous aurons du mal à sortir de cette terreur fanatique. Le premier des blasphèmes est de tuer son prochain au nom de Dieu.
    Bonne soirée
    Bises

  25. Bonsoir Zaza,
    tu nous présentes de quoi lire (et relire parfois).
    Nous vivons une époque terrible où les intolérants risquent de bientôt faire la loi. Ce sont eux qu’il faudrait convaincre de la nécessité de la tolérance mais je suis pessimiste.
    Gros bisous,
    Mo

  26. merci pour ce bel article , oui nous sommes à un tournant, les islamistes se sont attaqués aux piliers de la Republique, egorger un Professeur, est une horreur telle , que nous ne pouvons accepter, c’est une attaque à l’intelligence, au savoir, à la liberté, il faut reagir et fortement ! les ouvrages que tu cites sont des exemples, qui doivent nous inspirer, merci chere Zaza grosses bises

  27. Une très belle présentation de ces ouvrages ô combien remarquables, en hommage à ce prof tombé de manière si abjecte sous les coups de l’obscurantisme, du fanatisme, de la cruauté sans limites…
    C’est si terrible et tu sais, personnellement, j’aimerais qu’on se rappelle vraiment du sens des paroles de notre hymne national!
    Je hais les amalgames, je défends tous les êtres de bonne volonté, j’aime la paix mais je pense profondément qu’il faut se lever et vraiment agir quand une personne subit une telle atrocité au nom d’idéologies minables, veules, insensées…
    Bravo pour ta présentation ma Zaza, gros bisous d’amitié!
    Cendrine

  28. On a passé un cap dans l’horreur cette fois-ci….mais c’est le résultat des politiques de “bisounours”des gouvernements depuis des dizaines d’années
    Les citations de Voltaire et Diderot pourraient avoir été écrites de nos jours….
    ils étaient un peu devins !!!!
    Bonne soirée

  29. Merci ma Zaza pour ce bel hommage littéraire à Samuel Pati, enseignant remarquable qui n’a fait que son travail d’éveil et qui tombe sous les coups de la barbarie la plus épouvantable. Je suis à la fois en colère mais aussi horrifiée de constater que le terrorisme s’installe peu à peu en France. Certes, nous devons nous lever en masse et barrer la routes aux fanatiques qui fomentent les massacres. Seulement ces derniers évitent de franchir la ligne rouge et se contentent d’inciter à la haine des individus dont la faiblesse et l’ignorance les poussent à agir à leur place… Et devant cette situation dramatique, nos dirigeants semblent bien impuissants malgré leurs beaux discours… Tristement, mes pensées vont ce soir à Samuel Pati et à tous ceux qui l’aimaient !
    Gros bisous d’amitié chère Zaza, kenavo. Shuki

  30. mes souvenirs de lecture reviennent avec les premiers livres que tu as cités…moins avec les plus récents.
    Au nom des religions que de crimes commis !…Je ne sais si ces assassins…j’aurais plutot envie de dire ces monstres, seraient capables d’être ” éduqués” comme un être humain. Je vais sans doute me faire prendre à partie, mais je n’aime pas le blasphème et tout ne me fait pas rire, mais lorsque je dis ça je respecte pour autant les gens qui le pratique. Ce professeur ne faisait que son travail, enseigner, ouvrir l’esprit et apprendre à réfléchir à ses élèves. C’est atroce, c’est atroce comme l’assassinat des enfants , du prêtre dans son église, le couple de policier et j’en passe …ces articles sont sans raison, on cheche juste un pretexte pour jusitifier l’injustiviable …

    1. zut à mon correcteur de texte ! pas ces articles mais : CES actes sont sans raison, on cherche juste un prétexte pour justier l’injustifiable. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.