NID – Poésie pour les croqueurs de môts … !!!

Notre amie ABC reprend le quart de la galère des Croqueurs de Môts, ICI

Chers parents,

J’ai   décidé  de ne  pas sortir  de mon nid.
Il  n’est  pas  question de venir au monde
!
N’insistez pas, je ne changerai pas d’avis
Votre argutie ne tiendra pas une  seconde.

Vous  avez  décidé de m’offrir, la belle vie,
Quel   drôle  d’avenir me   proposez-vous  ?

D’ici,   au chaud,   et   dans ce  douillet abri,
J’ai   pu  entendre   des histoires de voyous.

On n’y parle que   de tortures,  de guerres,
De famine,  de meurtres, en propos aigris,
De maladies, de virus et de gestes barrière.
Les  premiers  mots entendus  et  saisis …
..

Chômage,  misère,  catastrophe, malheur,
Racisme, intolérance,  dictature, attentat.
De ces mots, j’ai pu en deviner l’horreur !

Papa, maman,   je ne les  supporterai  pas.

C’est pour cela  que je ne veux pas sortir.
Je  me  ferai  tout petit dans ton placenta.
J’essayerai  de   me  blottir,   sans  bondir,
Un   minimum  dans  le  meilleur des  cas.

Je   regrette de ne  pas pouvoir vous voir,
Sans  pouvoir vous serrer dans mes bras.
Au-delà de mon âme, même pour un soir

Chers parents, vraiment,  je ne peux pas.
 

J’espère  que vous saurez me comprendre.
Papa, maman, retenez vos chaudes larmes
C’est ainsi,  pas la peine de vous répandre
S’il  vous plait,  arrêtez cet amer vacarme.

Votre bébé qui a réfléchi de jours en jours.
P.S. Il y a juste un mot qui revient parfois,
Quel est donc la clef, il n’est pas chinois ?
Il s’agit tout simplement du mot AMOUR !

Zaza- 23/02/2001

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

28 réflexions sur « NID – Poésie pour les croqueurs de môts … !!! »

  1. … comment le connaître ce mot si tu refuses de venir découvrir ce monde? il y en a je t’assure et il est très copain avec le mot Amitié!
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  2. il est vrai que ce bébé peut avoir peur de l’avenir, mais gardons espoir que tout s’arrangera assez vite…..passe un bien doux jeudi avec ce beau soleil

  3. Bonjour Zaza, un poème très attendrissant que tu as écrit, c’est très beau Bisous bonne journée MTH

  4. ❤ Bonjour ZAZA☘️.
    Juste un p’tit mot
    Écrit avec douceur et amitié
    Pour te souhaiter une belle journée
    Et un beau ☀️Hier il fut la
    Nous avons passé du temps dehors
    Jallen s’en est donné à cœur joie
    J’espère qu’il en sera de même aujourd’hui
    Tellement contente de te lire !!!!!!!!!!!!!!
    Bizz de moi ❤️ ton amie ❤

  5. Bonjour ma Zaza
    Je suis scotchée par ce sublime poème brûlant de vérités, je suis toute retournée.
    Tu es la poétesse de mon coeur incontestablement.
    Bonne journée ma douce et gros bisous à vous deux avec des caresses à tes amours “farouk, Théo et Pupuce
    Prends bien soin de toi et des tiens, prudence cette saleté de virus fait des ravages
    Méline

  6. il a des arguments ce bébé…
    (ça me ramène à la naissance de mon aîné qui ne voulait pas sortir à la date prévue 10 jours après je suis entrée en clinique encore 2 jours de perfusion avant qu’il ne se décide ! autre époque c’était en 71 )

  7. Joli poème pour décrire ce monde affreux dans lequel nous vivons, je comprends ce bébé de ne pas vouloir le connaître!
    Bises et belle journée

  8. Excellent ton poème. Moi et mes petits enfants étions dans ce cas.
    Pour eux, césariennes car rien a faire ils ne voulaient pas naître. Pour la première Anaïa, 48 heures à essayer. Ma fille en a bavé.
    Pour moi, le col se refermait, et utilisation des fers.
    Même pour les enfants, pas toujours facile de grandir. Effectivement l’amour est si important.
    Bises

  9. Bravo pour ton poème que j’aime beaucoup.
    Néanmoins il a bien tort ce bébé de refuser la vie, elle est si belle. Il y a l’amour bien sûr mais il y a tant d’autres choses qui peuvent nous égayer chaque jour. Je ne sais plus qui a dit “la vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie”. Bisous

  10. Coucou ma belle anne… J’adore ce texte et je suis tellement dans l’empathie avec ce bébé, tous ces bébés… je ne comprends même pas pourquoi on continue à faire des mômes quand on voit ce qu’on a à leur offrir… ça me dépasse !! Enfin, un je veux bien, mais trois, quatre, voire plus !!! les gens sont inconscients… en plus on est déjà trop… faut arrêter… revenir à des chiffres plus humains, ce qui permettrait d’avoir un peu moins de soucis pour notre planète, de mieux la préserver et nous avec, sans parler des animaux et de leurs conditions d’élevage parce que nous sommes trop à manger sur cette terre !! Merci de ton petit mot… je te fais de gros bisous…

  11. Excellent poème pour ce jeudi des croqueurs , il est bien d’actualité et tu as vraiment eu raison de le partager pour le thème du jour ..
    Bonne journée Zaza
    Bises

  12. Très beau poème Zaza
    L’enfant ne perçoit que les bruits environnant c’est la raison pour laquelle la maman doit être le plus sereine possible. Pas toujours évident. Pourtant le bébé se laissera guidé vers la lumière et l’Amour de ses parents
    Bel après-midi
    Bisous et caresses

  13. Superbe poème Anne! je vois oui que nous avons choisi le même nid!
    Mais ce bébé sortira pour connaître l’amour, ce mot qu’il entend parfois! et puis la vie est belle aussi, à lui de la découvrir!
    Bisous et bon après midi! <3

  14. C’est absolument superbe et très émouvant à travers ces notes d’humour délicieuses qui te caractérisent…
    Ce pauvre bébé, pas évident de sortir dans un pareil monde, sérieux!
    Bravo pour ton poème remarquable ma Zaza, gros bisous sans oublier ton Poux Ronchon
    Cendrine

  15. hélas, hélas il n’a pas tort ce petit, avec tout ce que l’on entend ça n’incite pas à mettre le nez dehors !
    Peut être que le mot Amour peut avoir un impact dans sa décision :-)
    bises , beau et si vrai ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.