Enquête à rebondissements – 10/15 … !!!

Mais bon Dieu, mais … !

– « Non de Dieu, mais Ford n’était pas comptable, il travaillait dans une banque. Je n’y crois pas, il doit bien y avoir un lien quelque part. Bon Dieu quel est le lien chez Ford ? Ce n’est pas possible une coïncidence comme celle-là, il y a sûrement un lien. Ils n’ont pas fait leurs études ensembles. Ford n’a pas été licencié de chez Foley & Judell LLP. C’est pas possible, ce n’est pas possible, je suis certaine qu’il doit y avoir un lien, mais où se cache-t-il ?…nom de Dieu ! »

Meg s’arrêta net, en pensant fortement à feu, le commissaire Tarlouse !

– « Qu’y a-t-il ? »

– «  Bingo ! »

– « La banque de Ford, c’est celle qui gère les comptes de  Foley & Judell LLP ? » Demanda Harold à Meg.

– « Tout faux Harold, tu glaces. Il ne s’agit pas de Môôôôôsieur Ford. »

– « Il s’agit de Madame Ford ? »

– « Tu chauffes mon bon Harold, tu chauffes. »

– « Madame Ford aurait-elle été comptable par hasard ? »

– « Tu brûles mon bon Harold, tu brûles. »

– « Madame Ford était comptable chez Foley & Judell LLP !!!!!! »

– « Gagné l’écossais, cette fois on tient une piste sérieuse, il faut qu’on en touche deux mots au Capitaine. »

Le Capitaine venait tout juste d’arriver, il arborait sa tête des mauvais jours, heureusement qu’ils avaient fait du bon boulot, ils venaient de s’éviter un bon savon.

Harold frappa à la porte vitrée de son bureau.

Il meugla :

– «  M’ouais, entrez. »

 – « Bonjour chef, Meg et moi, on voudrait vous parler deux minutes, euh … si c’est possible. »

– « Vous tombez bien les comiques. J’ai passé la matinée dans le bureau du maire, j’en reviens avec une tête en compote et du travail pour vous. »

– « C’est que … on est déjà sur l’affaire O’llbrian patron. » répondit Meg.

– « L’affaire O’llbrian, c’est quoi ça Meg ? »

– « River Road, hier soir, vous n’avez pas pu oublier. »

– « Mais qu’est-ce que vous avez foutu ce matin bon Dieu ? Triple meurtre et suicide, c’est clair comme de l’eau de roche cette histoire, le dossier devrait déjà être bouclé et sur mon bureau.  Soyons sérieux les gamins. Bon, Meg, tu vas t’occuper de me faire ton rapport, illico presto, je veux ce dossier ficelé pour 16h00, et maintenant écoutez-moi bien. J’ai une affaire sérieuse à vous confier. Il y a eu une tentative d’effraction à la mairie au milieu de la nuit, les gardiens sont tombés sur trois individus cagoulés qui fracturaient la porte de l’état civil. Un vigile y a laissé sa peau ! L’affaire a été étouffée de façon à faire le moins de bruit possible dans la presse. Les élections sont dans trois mois et le maire ne veut pas de vagues. Vous allez marcher sur des œufs les enfants. Je veux du résultat et pas des excuses « bidon », magnez-vous. Il me faut le meurtrier de ce gardien sous les verrous avant huit jours. »

– « Vous n’pouvez pas confier l’enquête à Mattew’s et Harry ? Sérieusement, on a un gros problème avec O’llbrian et cela m’étonnerait fort que le dossier soit réglé aujourd’hui. » Dit Harold, dont le calme tranchait avec l’extrême excitation du Big Boss.

Ce dernier devint tout rouge, le sang lui montait à la tête, les mots allaient exploser.

– « Bon Dieu Harold, tu te fous de ma gueule ou quoi ? Vous allez vous remuer un peu, j’en ai marre d’avoir affaire à des traîne-savates. Vous allez vous bouger le cul et vous mettre à fond sur le coup de la mairie. »

– « Laissez-nous au moins vous expliquez ce qui cloche chez O’llbrian, chef. Parce qu’à mon avis, on n’a pas une affaire brûlante dans le service, mais deux. » Répondit Harold, toujours aussi calme mais avec un ton un peu plus autoritaire et qui avait le don d’en calmer plus d’un.

Le Capitaine aussi connaissait bien Harold. Quand il commençait à parler de cette façon, il valait mieux l’écouter et ne pas trop le chatouiller.

– « Bon ok, vas-y Harold, dit moi ce qui vous chagrine tous les deux, mais j’espère que c’est du sérieux, sinon gare à vous. Vous n’êtes pas près d’avoir de vacances croyez-moi ! »

– « Je dois bien reconnaître que c’est Meg qui a découvert toute l’histoire. Vous voyez c’est à cause de son premier dossier l’affaire Ford en février 1996, vous savez chef, une première fois cela ne s’oublie pas … » 

Harold lui fit un récit complet de la situation et de toutes nos découvertes. Plus il avançait dans son exposé plus la mine du chef se refermait.

 A suivre …

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

19 pensées sur “Enquête à rebondissements – 10/15 … !!!”

  1. j’entends la levée du corps de monsieur, donc il faut que je me dépêche, ce matin réfrigérateur à remplir et bien d’autre courses…une matinée chargée pour les petits petons…..douce journée à toi

  2. Une semaine qui s’achéve avec un nouvel attentat !!!! le vote dimanche bref un climat pas réjouissant , alors je viens chercher le bonheur chez mes aminautes ,je suis rassurée Jallen va mieux ,il pourra reprendre l’école lundi , le temps reste beau mais un peu plus frais , qu’importe il faut garder le soleil dans le cœur Je te souhaite une bonne fin de semaine big bisous ma douce

  3. Ah ces chefs, faut leur mettre les points sur les I!!!
    Non mais…
    Dire qu’il les appelle « les Comiques »!!!
    Je me suis encore régalée de ta verve littéraire ma Zaza, un bravo chaleureux et une farandole de papouilles lutines en cette journée ensoleillée. Avec Christophe on va aller faire un petit tour dans les bois d’Ecouen, ça va nous faire du bien. Je t’embrasse bien fort ainsi que Poux Ronchon
    Cendrine

  4. J’ai commencé la lecture mais je n’ai pas assez le temps, donc d’ici début mai je reviendrais lire en prenant mon temps. Et bien entendu je commenterais…Tu as un petit côté San Antonio, rire et sûrement d’autres…

    Bisous et à bientôt.

    EvaJoe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo